suite de mes «taggées» créatives

dimanche, mars 30, 2008
suite à la «tag» créative de marie-chantal, voici une première réponse de mes «taggées».

lire celle de dominique ici.

et celle de mme tods ici.

à propos de l'inspiration de sagmeister

sagmeister est un «rock star» du monde du design graphique. il est toujours intéressant de lire ses propos très réalistes sur le métier.

une section de son site est dédiée aux étudiants. il répond à toutes sortes de questions. excellente idée, car nombre de jeunes s'intéressent à son point de vue sur le métier. dans la section «about inspiration», on peut lire que ses principaux blocages viennent d'un manque de contenu (j'ai moi aussi beaucoup de difficulté avec ça) et de la peur de ne rien trouver.

j'aime bien aussi quand il ajoute que l'expérimentation fait partie du travail du designer graphique et il doit être fait de manière régulière. tout à fait d'accord !

merci à gabrielle pour le lien.

le goût de florence

vendredi, mars 28, 2008

je lis beaucoup depuis quelques mois. j'ai décidé de lire maintenant les livres que j'achète au fil du temps plutôt que «d'attendre le bon moment».

dernièrement, j'ai lu la trilogie sur les médicis écrite par sarah frydman
je croisais cette famille de riches florentins par la bande, un peu dans un roman, un peu dans un autre. quand j'ai trouvé cette saga, je me suis dit «voilà, je vais en savoir un peu plus».
effectivement, ils vendaient des armes, mariaient leurs ados à un «bon parti» pour la maison de médicis, mais ils ont aussi bâti, enjolivé, investi dans la ville de florence pour qui ils avaient tous un attachement bien particulier.

à suivre cette famille par la lecture, ça m'a donné le goût irrésistible d'y aller

spontanément, j'ai acheté aujourd'hui un guide de voyage et le livre «le goût de florence». il me reste les billets (pas donné...). probablement à l'automne...

bon choix de fontes corporatives

je passe beaucoup de temps à regarder les fontes. j'en parle souvent...

le magazine en ligne «smashing magazine» nous suggère 60 fontes pour un travail à saveur plutôt corporative. j'ajouterai, des classiques en devenir dans certains cas.

pour ma part, j'aime assez
• museo (gratuites pour certaines graisses);
• marat, pour un sérif plein de rondeurs;
• publio, la hauteur de ses minuscules permet d'être facile à lire même petit.

parmi les fontes bâtons, j'opte pour
• xtra sans (image ci-contre), un peu spécial et
• thesis, un classique.
conservez ce lien, les propositions sont toutes de très belles qualités.

balancé, créatif et multitâches

mercredi, mars 26, 2008
hier j'ai reçu ce message de marie-chantal.
__
allo Guylaine!

je t'ai taggé, c'est à dire que tu dois répondre à cette question sur ton blogue, et ensuite tu peux à ton tour 'tagger' 5 personnes pour qu'elles répondent à cette même question. C'est un jeux finalement...:

"How can you, as a creative person, find the right balance in doing many projects simultaneously? How do you manage to complete many projects while keeping a healthy body and mind?"

bonne journée!

m-c
__

hmm... comment répondre à ça. j'y ai pensé toute la journée et je n'ai pas vraiment de truc. par contre, il y a certaines dispositions qui font que j'ai plus de temps à dédier à mes projets personnels.

depuis plusieurs années maintenant, j'ai organisé ma vie pour avoir plus de temps, le vrai luxe, à mon point de vue. après une année sabbatique en 2000, j'ai diminué ma tâche d'enseignante (parce que j'adore enseigner) et je conserve quelques clients sympathiques pour le travail de designer-graphiste à la pige (parce que j'adore faire de la conception graphique). mais juste ce qu'il faut, sans plus.

mes recherches sur la créativité m'ont convaincu qu'il faut s'entraîner. plus on s'exerce, meilleure on est. dans mes recherches, j'ai aussi découvert (et réalisé) que ce qui m'intéressait vraiment, c'était le processus et jamais le résultat. je n'ai donc jamais d'attente. je le fais parce que j'aime ça, point final. pas de culpabilité. le plaisir d'être dans l'instant.

pour la méthode, une fois le projet décidé, je découpe en petites tâches de 10-15 minutes tout ce qu'il y a à faire. et comme ça avance toujours un peu, je m'encourage et je finis par le faire. mais j'ai aussi des projets qui restent sur le mur ou sur le bureau pendant de longs mois. comme quoi, il n'y a rien de parfait.

le plus important, je profite de la vie, je regarde le ciel, j'apprécie une tasse de café, je n'essaie plus de faire des millions de choses en même temps et j'apprécie ce que la vie me donne.

celles et ceux intéressés par la question de mc peuvent partager ici le secret d'être «balancé, créatif et multitâches»!

*** dernière heure : j'ai taggé les personnes suvantes :
mme tods, dominique, meb, andrée-anne dupuis bourret, et alex itin

ps: merci mc pour ta question. bel exercice !

s'adapter à l'innovation

lundi, mars 24, 2008
l'individu d'aujourd'hui doit s'adapter rapidement à une multitude de choses.
voilà le propos de l'exposition «elastic mind» au moma en ce moment.
et, comme toujours dans le cadre de ce musée, le site est beaucoup plus qu'un complément d'exposition.

je me suis promenée dans le site en faisant de belles découvertes, mais je ne sais pas trop comment. donc assez difficile par la suite de retrouver quelque chose...

on nous présente l'innovation dans plusieurs domaines. j'ai aperçu une télécommande conçu par un pliage d'origami, un autre projet exploite la gravité dans votre écran d'ordinateur et des graphiques et oeuvres artistiques de toutes sortes.
on sort de cette visite toujours plus étonné de ce que le cerveau humain a à offrir !

ma série avec l'enveloppe de mme tods

dimanche, mars 23, 2008

j'ai parlé récemment que j'avais trouvé deux nouvelles partenaires pour faire le projet collage 6x6.

voici mes 6 collages faits à partir du matériel de mme tods. une des images fournies était une jeune patineuse photographiée en studio. j'ai utilisé sa silhouette comme pochoir sur toute la série.

j'adore toujours autant cet exercice ! il me force à créer avec des éléments que je n'aurais absolument pas choisis.

pour voir toute la série en plus grand, cliquez ici.

quelle est votre question ?

vendredi, mars 21, 2008
dropping knowledge est un site qui offre à tous les grandes questions de l'humain sur notre société, nos choix en tant qu'individu et sur nos expériences de vie. le site existe depuis quelques années.

à parcourir le site, je réalise que les interrogations de tous et chacun sur la planète se ressemblent beaucoup. j'ai souvent l'impression qu'il y a deux types d'humain: ceux qui sont conscients de l'aspect collectif de nos vies et ceux qui en font complètement abstraction.

ça fait du bien à lire, à regarder et le site fournit des sujets de conversation intéressants. c'est un peu comme le site mentionné plus tôt, mais tourné sur l'extérieur plutôt que vers l'intérieur.

2 portfolios de mars

mercredi, mars 19, 2008

à gauche, les cahiers d'inspiration, de recherche et de références de l'illustrateur Joseph Hart. il est rare d'avoir accès à ce genre de chose. ce type de document est tellement personnel, mais très intéressant à regarder. dommage, on nous présente trop peu de pages...

sur le site de book by its cover, on retrouve aussi un lien vers son site. tout aussi intéressant, bien que là, il s'agit d'oeuvres terminées.

à droite, «fake french» est une jeune suédoise très colorée. en tous les cas, quand j'ai vu les pages de son journal, bien retenues avec de grosses pinces noires, ça m'a fait sourire. je me suis bien reconnu dans ce genre de projet. à voir pour son utilisation de la couleur ! quel plaisir avec cet hiver qui s'éternise...

visiter une université abandonnée...

dimanche, mars 16, 2008

j'ai déjà parlé de tchorski en 2006. recherche photographique d'endroits abandonnés, de lieux interdits ou sous surveillance, des reportages étranges remplis d'ambiance. très particulier.

en 2007, vincent duseigne a photographié un pavillon d'une université abandonnée. oui oui, vous avez bien lu. moi qui aime tant les lieux scolaires, ça m'a jeté à terre de voir ça. les locaux sont à moitié vidés, on se demande à cause de quelle circonstance ils ont bien pu quitter le bâtiment...

ce photographe a un regard très personnel sur le monde qui nous entoure et il a un intérêt certain à nous présenter ces lieux que nous ne pourrions voir sans lui.

mettez ce lien dans vos signets. inspirant, intriguant et généreux.

suivi de démarche

l'un de mes objectifs est d'exposer mes livres d'artistes, de prendre de l'expérience et de la visibilité en tant qu'artiste. j'envoie des dossiers d'artiste depuis le mois de janvier en espérant que ça intéressera une galerie quelque part au canada.

à partir de cette idée, j'ai participé en novembre dernier au little art show de toronto. je viens d'apprendre que ma pièce a été vendue à l'encan 90 $ dans le cadre d'une levée de fonds pour le regroupement d'artistes «Artists’ Network».
ma première pièce vendue à vie !

je participe en ce moment à l'exposition d'art postal «mes mots» à huy en belgique. j'ai appris, la semaine passée, que ma pièce est finalement arrivée à bon port et fait maintenant partie de l'exposition.

dans les deux cas, j'ai exposé avec ma soeur ginette puisqu'elle y participait aussi.

un collectif de graphistes

samedi, mars 15, 2008

4 amis étudiants en graphisme de brighton nourrissent le blog «evening tweed» de leurs projets.

il y a des choses là-dessus que vous aurez peut-être aperçues sur d'autres blogs, comme les fruits typographiés de sarah king, intéressant comme projet.
belle idée, à suivre...

200,000 fontes sur le marché

vendredi, mars 14, 2008
en novembre dernier, Allan Haley a écrit un article sur le sujet. vraiment intéressant, surtout si vous n'êtes pas trop familier avec le monde des fontes.

«Good tools alone do not create fine artisans. In fact, most of the folks using the software have proved themselves to be pretty bad—or at best middling—at typeface design.»

«the good ones—the ones you probably want to use—are still the result of skilled artisans and talented designers devoting months to the process.»

«Many times, making the right typeface choice is about nuance; the perfect choice isn’t one of the “usual suspects.” Design is about subtleties, and typefaces are no exception.»

un trop grand nombre de fontes disponibles apporte inévitablement une sorte de pollution visuelle surtout si les fontes utilisées sont mal choisies. il faut aussi ajouter que (souvent) ces fontes gratuites n'ont pas été peaufiné entraînant des problèmes d'accents, d'espace-lettres, de graisses inégales, etc.

mais j'avoue humblement, à chaque fois que je parcours le bulletin de fontshop ou d'ailleurs, je suis fascinée par le nombre de belles fontes qu'on continue de créer. j'ai toujours le goût d'en avoir plus et d'espérer avoir les clients/type de travail pour les utiliser un jour.

«addict» finalement...

vive les échanges créatifs!

jeudi, mars 13, 2008

j'ai reçu hier mon enveloppe de mme tods pour le projet 6x6.

quelle belle idée, elle y a ajouté une partie «bonus» !!!! quand j'ai vu ça, j'ai éclaté de rire !!!
misère qu'on est «bébé» des fois...

les choses que la vie nous apprend

mercredi, mars 12, 2008

projet du graphiste américain stefan sagmeister, «things I have learned in my life» est un site où il présente quelques leçons que la vie lui a apprises.

tiré du site : «The idea for this site originally came out of my own list in my diary, under the very same title: Things I have learned in my life so far. Astonishingly, I have only learned twenty or so things so far. Over the last five years I did manage to publish these maxims all over the world...»

ce concept est aussi un livre et une expo, tous les deux de sagmeister.

l'incontournable web offre un volet supplémentaire à l'exercice. ouvert à tous, chacun peut y mettre sa leçon de vie.
projet participatif donc, pour ceux et celles que ça intéresse.

à lire les messages des uns et des autres, il y a de quoi réfléchir un brin...

nouveaux échanges 6x6

lundi, mars 10, 2008

à force de regarder et de découvrir des artistes formidables via flickr, ça m'a donné le goût d'essayer de faire des échanges 6 x 6 avec des personnes qui n'étaient pas dans mon entourage immédiat. j'ai écrit à quelques «contacts» et aussi à une «blogeuse» créative. deux m'ont dit oui.
heatherl murphy, une américaine a reçu mon enveloppe la semaine passée. et aussi elizabeth (madame tods), de la france.

mme tods a fini sa première série. à voir !(les deux collages ci-dessus sont d'elle)

j'attends maintenant leurs enveloppes respectives avec impatience !

projet d'un samedi de tempête

dimanche, mars 09, 2008

voilà, pendant une partie de la tempête d'hier, j'ai collé, dessiné, boulonné le livre que voilà.
pendant que mes feuilles séchaient, j'avais le temps de lire un chapitre ou deux.
belle journée!
pas un grand projet, mais combien agréable à faire ! je voulais jouer avec des grandeurs de pages différentes et provenant de sources variées. sur chaque grande page est collée une boîte.
voir toutes les pages ici.

les femmes et le design


j'ai trouvé, il y a quelque temps déjà, ce dossier du magazine français l'express sur les femmes et le design. 8 femmes, dont un collectif ont été interviewé. point de vue trop rare dans les médias. à lire parce que vraiment intéressant.

j'en ai tiré quelques propos ci-dessous. des architectes et des designers de meubles. pas de designer graphique, comme quoi, mon métier semble rester un volet mineur du design. dommage.

• Qu'apportent les femmes de différent dans la création?
«J'aurais du mal à le dire. Mais cela n'a rien à voir, à mon sens, avec le fait de dessiner des lignes courbes. C'est une affaire non de style, mais plus d'attitude. Une façon différente d'envisager le travail.»
Zaha Hadid, architecte

«Elles ont beaucoup d'atouts car l'intuition va probablement beaucoup plus loin que ce que l'on imagine. Ainsi, certaines femmes peuvent avoir une présence extraordinairement puissante, quand les hommes ont tendance à se perdre dans des problèmes d'ego.»
Andrée Putman, designer

«En termes d'attitude, elles ont sûrement plus à cœur de faire aboutir un projet que de se mettre en valeur. D'un point de vue formel, je trouve que le design des femmes possède plus de chaleur. C'est dans celui-là, en tout cas, que je me reconnais aujourd'hui.»
India Mahdavi, architecte

• Pourquoi le monde du design reste très masculin selon vous?
«Peut-être parce que les hommes arrivent à être plus durs que nous en affaires. Peut-être aussi parce que, dès l'école, ils se lancent dans de grands projets en réalisant des pièces importantes, alors que les filles se concentrent sur de petits objets.»
Kiki van Eijk, designer

• En quoi votre approche du design a-t-elle quelque chose de féminin?
«Nous nous servons de la technologie à des fins plus artistiques. Et nous travaillons aussi “sur l'humain”.»
Front design, designers

8 mars, bonne journée de la femme !

samedi, mars 08, 2008

dans les derniers mois, creacamp m'a permis de rencontrer plusieurs jeunes femmes pleines d'énergie et d'ambition, d'intelligence, d'humour et d'intérêts multiples. elles cherchent une autre façon d'équilibrer tous les aspects de la vie. chapeau! elles sont, pour moi (la plus vieille du groupe à chaque fois), une source de motivation.

je m'aperçois, aussi, que certains «irritants» sont toujours présents et qu'il nous faut toujours garder l'oeil ouvert et apprendre à s'entourer de bonnes personnes.

journée de la femme à travers le monde. alors que notre situation n'est peut-être pas si mal, il en est tout autrement ailleurs sur notre planète et il ne faut jamais l'oublier.

bonne journée de la femme à toutes ! on le mérite tout à fait.

quoi faire à la 6e «tempête du siècle» de cette année

vendredi, mars 07, 2008

à gauche on dit 5 cm, à droite on dit 30 cm... de neige.

hâte de voir ça. ils nous annoncent des bordées de neige monstre tellement souvent. le nombre de fois que mes étudiants m'ont dit «il va avoir tempête, on n'aura pas d'école demain» ben oui, ben oui, et on se revoyait le lendemain matin, tous un peu déçu, je crois...

en tous les cas, je me suis promis de lire un roman, de créer un livre (aucune idée de ce que ça donnera) et donc, de mettre quelque chose sur ma page flickr. il va d'abord falloir que je fasse de la place sur ma table à dessin pour commencer.

profitez-en bien ! courage, ça va finir par finir...

cours de typo au plomb, la suite

mercredi, mars 05, 2008

comme annoncé un peu plus tôt, je suis des cours de typo façon «composer au plomb». ça veut dire trouver toutes les petites lettres dans la casse (le tiroir divisé en d'innombrables petites cases, et monté les lettres à l'envers dans un composteur. toute une affaire.
eh bien, la semaine passée j'avais commencé à composer les premières lignes de mon poème en 30 pts. finalement, après un test d'impression je trouvais ça trop gros. alors cette semaine j'ai défait ce que j'avais préparé, redistribué les lettres dans les bonnes cases du tiroir et ensuite remonté le tout en 24 pts.
ça m'a pris trois heures pour composer 11 lignes. sur ordi, ce n'est qu'une question de secondes, au plomb, c'est une question d'heures.

sur les photos, comme nous sommes plusieurs et que l'espace est rare, hier j'étais installée sur cette presse avec ma case. les papiers mouchoir, c'est parce que je suis allergique au chat. la photo du bas montre les parties terminées d'une autre participante du cours.

quel bonheur! c'est comme quand j'ai découvert le jardinage, on est tellement concentré que plus rien n'existe. je sors de là avec plus d'énergie que quand je suis entrée. ça dit tout.

pecha-kucha, montréal

mardi, mars 04, 2008
pecha kucha : « Initiées à Tokyo par la firme Klein Dytham architecture en 2003, les soirées Pecha Kucha, expression japonaise qui veut dire “le son de conversations “, consistent en une série de soirées “démo et présentation” pour les designers, organisées dans l’idée de générer un environnement où les créateurs de tous les domaines peuvent venir présenter (en un maximum de 6 minutes et 40 secondes) un projet réalisé, en cours de réalisation, ou même auquel ils rêvent encore. Quiconque a fait, fait ou fera quelque chose d’intéressant et qui aimerait trouver un public à l’esprit curieux et ouvert sera bienvenu. »

20 images, 20 secondes/photo pour commenter. bref, on ne «s'enfarge» pas dans les fleurs du tapis.
c'est un type de présentation qui m'intrigue vraiment beaucoup. montréal a aussi ses soirées pecha kucha comme plusieurs grandes villes de par le monde.

contre-temps, je ne pourrai assister à celui de jeudi soir, le 6 mars, à la sat. liste des présentateurs disponible ici (architecte, designer, artiste, etc.)
si vous y allez, svp, envoyez moi vos commentaires !

un livre de petits formats

dimanche, mars 02, 2008

un bel exercice personnel. faire 50 petites oeuvres de 6x6 (tiens, ça me dit quelque chose...), les regrouper dans un livre et le vendre via les éditions maison lulu.

c'est ce qu'a fait l'illustrateur/designer frank chimero de chicago avec son projet «the small print».

dans sa page «about» une bien belle phrase de soeur corita : «Nothing is a mistake. There's no win and no fail. There's only make.»
tout à fait d'accord.

à voir pour la grande variété des illustrations et des thèmes. ça inspire !

grande qualité graphique des dessins de charley harper

on a beaucoup parlé de la grande qualité graphique des dessins de charley harper. décédé en juin dernier, cet illustrateur américain a produit une grande quantité de magnifiques illustrations. ici, une illustration pour le magazine ford times.

on retrouve son travail dans les livres scolaires, les livres de recettes, mais aussi dans les grandes publications américaines. et toujours cette pureté de la ligne et des agencements de couleurs audacieux mais justes.

les jeunes et moins jeunes fans de harper diffusent un peu partout son travail. via une page flickr pour les fans, via un livre de todd oldham, ou via le blog grainedit et sa page flickr associée qui nous permet de feuilleter quelques pages d'un livre de biologie des années 60.

il y a en ce moment, un intérêt certain pour tout ce qui a été fait dans les années 50/60. on gratte les tiroirs, on feuillette à fond les livres de cette époque et on trouve des petits bijoux. comme ce livre de biologie.
Présenté par Blogger.
haut de la page