Top Social

une plante sur mon bureau

|

chaque employé devrait avoir une plante sur son bureau. voici la conclusion de cette réflexion trouvée sur le site ted. on ne parle pas ici d'une grosse plante de bureau pour tout le monde, on parle d'avoir «sa» plante.

oui, on peut s'arranger pour que nous ayons un beau lieu de travail, attrayant, réconfortant, avec des heures payées. pourtant un employeur/ingénieur de la colombie-britannique a suivi le conseil de son épouse/partenaire : chaque employé devrait avoir une plante sur son bureau.

une vingtaine de plantes, une vingtaine d'employés. chacun devait se choisir une plante selon le point de vue de cette dernière et lui apposer son nom sur une étiquette: ma nouvelle amie est (nom de l'employée).

une belle augmentation de productivité plus tard (rien de scientifique ici) et même 5 ans après le début de cette aventure, aucune des plantes n'est morte.

il faut parcourir l'article et si vous voulez en savoir plus et écouter la conférence qui vous rapportera plusieurs autres statistiques du bienfait d'avoir une plante à soi dans son milieu de travail.

photo de Olena Sergienko

livre: «being creative»

|

le livre créatif de la semaine a été écrit par Michael Atavar. «being creative, be inspired. unlock your originality» est un livre de format moyen d'environ 150 pages. il fait parti de la série Build + Become.

ce que j'ai particulièrement aimé de ce livre est l'idée de base que nous avons tous la créativité en nous. il suffit de s'en servir afin qu'elle prenne de l'expansion. je suis tout à fait d'accord avec cette notion.

j'ai beaucoup aimé aussi que l'auteur partage ses propres expériences envers sa créativité. ce qui a fonctionné pour lui et pourquoi. il nous incite à commencer petit, à se créer des petites habitudes créatives.

il parle aussi des blocages et de comment les apprivoiser, car c'est souvent la simple pression qu'on se met sur les épaules qui nous enlève le plaisir de créer.


bref, un très bon livre pour qui cherche une démarche simple et non reliée au geste artistique. ici, pas de dessin, mais plutôt la prise de notes pour faire des exercices rapides.

la série «build ans become» propose des livres avec la méthode suivante. chaque leçon explique un concept, ensuite, on vous explique comment la mettre en pratique dans votre vie, on vous fournit aussi des outils et finalement un petit extra pour vous pousser plus loin si vous le désirez.

le livre est agréable à lire et est présenté dans une mise en pages très dynamique.

merci à Quarto de m'avoir fourni le livre.

guylainelab évolue

|

je viens de faire une petite mise à jour de guylainelab. j'ai ajouté le slogan «un lab=90 minutes de créativité».

voilà le temps que vous devriez y consacrer. j'ai aussi précisé ma vision d'un lab. pour moi, c'est comme aller manger dans un nouveau resto afin de découvrir de nouvelles choses.

j'avais planifié en faire une version en atelier afin de créer une sorte de communauté en vrai. cela n'a pas suscité d'intérêt alors j'annule, c'est tout.

que personne ne se sente coupable, nous avons tous tellement de choses qui nous intéressent et en même temps, nos horaires sont déjà très chargés.

cependant, la porte reste ouverte. si ça vous dit, il faudrait m'écrire et j'organise quelque chose. ça me fera plaisir.

je prépare en ce moment la dernière expérience de la saison. je peux vous donner un avant-goût: faites du repérage de matière transparente. je vous envoie le détail samedi matin.

d'ici là, allez voir les résultats des créatives qui sont allées courageusement faire des textures par frottage dans la nature pour en faire des objets 3D magnifiques!

je l'ai essayé

|

vendredi, je vous avais entretenu sur des impressions faites par des enfants à partir de plaques en carton.

j'ai essayé hier à l'atelier. je me suis préparé quatre plaques de 6 po x 6 po. j'ai ensuite appliqué ma couleur au rouleau et j'ai placé la feuille sur le dessus et passé ma main pour que la couleur adhère bien sur la feuille car tout n'est pas parfaitement égal.


ce que j'ai vraiment aimé
1• ça ne coûte rien, sauf la couleur
2• avec des plaques carrées, je pouvais aussi jouer dans tous les sens en les superposant.
3• faire les plaques a dû me prendre un gros 10 minutes. en vraiment peu de temps, j'avais expérimenté cette façon de faire. attention, il faut choisir du papier assez mince.
4• j'ai fait un tirage de cinq que je pourrais facilement retravailler par la suite avec d'autres plaques ou à la main.
5• ça se fait facilement sur une table de cuisine


je vais sûrement m'en servir à nouveau en me préparant un peu mieux. mais là, au moins, je sais que cela fonctionne!

imprimer sans réel contrôle

|

j'adore les expérimentations pour enfants. elles sont d'une grande simplicité. ces façons de faire ont la grande qualité d'être quasi impossibles à contrôler. c'est parfait pour me faire sortir de ma zone de confort et faire des découvertes.

à dublin, le «Archbishop Marsh's Library» a fait cet exercice récemment et a partagé les photos sur facebook. si ça ne vous inspire pas un peu... vous aurez besoin du carton, des textures (papier bulle) et de la corde. j'ai particulièrement aimé les papiers sur lesquels les enfants ont imprimé.

je vais essayer ça dans les prochains jours. c'est parfait pour faire un atelier dehors sur une table à pique-nique, non?

livre: le rituel quotidien de la femme artiste

|

j'ai découvert dernièrement le livre «Daily Rituals: Women at Work» sur le rituel chez les femmes artistes. je ne l'ai ni feuilleté ni lu, puisque j'ai trouvé seulement cet article en ligne. Mason Currey a déjà écrit sur le sujet il y a quelques années pour s'apercevoir que finalement, il y avait très peu de femmes dans son livre. elle a donc décidé d'en faire un deuxième volet.

vous pouvez en lire quelques extraits ici. ça me semble bien intéressant. le point de vue est différent et on entre un peu dans l'intimité créatrice des artistes. ça donne vraiment le goût d'en lire plus.

«In this second volume, I correct the imbalance with profiles of the day-to-day working lives of 143 women writers, artists, and performers,"»

photo de Hello I'm Nik

renouveau dans la nature morte

|

quelques pommes, un bol et une pièce de vaisselle, on imagine une nature morte classique. voici deux artistes qui ont un peu brassé la cage à leur façon.

d'abord les quelques photographies du projet «not longer life» de Quatre Caps qui est un regroupement d'architectes d'espagne. ils ont repris des tableaux de nature morte connus et les ont mis à jour question de nous rappeler la trop large place de ce plastique d'utilisation unique qui remplit notre monde. une magnifique recherche utilisant le prétexte de la nature morte pour nous faire réfléchir sur un sujet important.

via design boom

ensuite, les objets usuels de l'artiste Jaye Schlesinger qui a de son côté fait des tableaux de petits formats de toutes ses possessions.

le projet a commencé par une volonté de se départir de tout ce qu'elle conservait sans raison. l'artiste a peint 380 des objets qu'elle avait conservés. lire la première page sur cette démarche. à voir pour le large spectre de tout ce que cela veut dire. un projet ambitieux. ici, l'objet est plutôt seul sur un fond sobre. faites le tour de son site, il y a beaucoup à voir.

«The Polar Museum», expédition polaire

|

à cambridge, j'ai visité pour la première fois un musée dédié à l'exploration polaire. eh oui, ça existe et c'est vraiment intéressant. il s'agit du The Polar Museum, d'un tout petit musée, une large pièce en fait, où tout est moderne avec de magnifiques vitrines remplies d'artefacts et de quelques tiroirs et de deux bornes interactives.

le musée est surtout dédié à l'explorateur Robert Falcon Scott. on y parle beaucoup de la dernière expédition «Terra Nova expedition» de 1912 où tous les membres de l'équipe sont décédés.

pour voir plusieurs photos des archives, cliquez ici


moi qui aime tant voyager, je suis tombée en amour avec cet endroit et j'ai rapidement développé un intérêt pour les explorateur.e.s. j'ai fait plusieurs dessins, acheté quelques livres et poursuivi ma recherche en ligne par la suite.

à mon retour, je me souvenais avoir déjà vu le livre «Explorers' Sketchbooks, The Art of Discovery & Adventure» de Kari Herbert et Huw Lewis-Jonesdans dans une librairie de musée. je l'ai emprunté à la bibliothèque. le livre présente un large éventail de carnets d'esquisses d'explorateur.e.s mélangeant les époques et les styles. vous pouvez en avoir un aperçu ici.

deux projets pour un jeudi

|

aujourd'hui je vous envoie vers quelques découvertes des derniers jours.

allez jeter un œil sur les illustrations inspirées de Pawel Jonca (pologne) sur la ville de barcelone pour une application d'apple. elles sont aussi inspirées grandement de Miro. les couleurs, les formes découpées et les lignes au pastel (numérique) m'ont séduitent. il s'agit d'une petite série de cinq illustrations qui offre un beau mélange de personnages, de symboles et de mise en scène.

il faut voir aussi les sculptures en papier de l'artiste Elsa Mora (états-unis). il s'agit d'un projet pour une exposition de 2013 que je viens tout juste de découvrir. voir aussi son projet «Misunderstandings», une série de 32 pièces en papier. bref, faites le tour de son univers, vous ne serez pas déçu.

livre: un univers décalé en aquarelle

|

l'aquarelle est un médium qui gagne à être connu. j'ai largement parcouru dernièrement le livre «Urban Watercolor Sketching» du dessinateur allemand Felix Scheinberger que je suis sur instagram depuis.



il a une façon très moderne et libre d'utiliser ce médium et nous en présente toutes les possibilités à travers ses propres dessins et recherches. j'ai vraiment eu un coup de coeur, pour l'illustrateur et aussi son livre. il a publié d'autres titres dans la lignée des urban sketchers et autres beaux prétextes pour dessiner.