Top Social

liste: 10 exercices de créativité

|

la boite de design ideo conçoit des projets toujours innovants. cette équipe est très généreuse de ses recherches et découvertes sur la créativité.

je vous envoie vers cette liste d'exercices pour vous construire une certaine confiance en votre pouvoir créatif.
ces activités sont proposées par Tom Kelley, un maitre de ce genre de démarche. il propose 10 exercices à faire seul ou en groupe. Ils sont toujours très simples, demandent peu ou pas d'équipement autre que des crayons et du papier.

il y a de belles idées là-dedans si vous êtes enseignants. faites le tour, vous trouverez sans doute quelque chose à essayer.

la parité en art? on en est très loin

|

je parle ici surtout de bonnes nouvelles. par ce vendredi, ça sera un peu différent.

nous avons l'impression depuis quelques années que les musées et autres organisations du genre exposent les œuvres de femmes plus souvent.

nous avons l'impression que ces lieux donnent plus d'importance à la parité. après vérification, pas vraiment...

ce sous-tire d'un article du new york times a attiré mon attention:
«In the past decade, only 11 percent of all work acquired by the country’s top museums was by women.»

eh oui. lire l'article pour découvrir un portrait plus réel et détaillé de cette situation. j'aurai pu reprendre ici plusieurs paragraphes, car on y souligne beaucoup de données et de propos intéressants.

«However, the sale of women’s artwork in the global auction market comprises only 2 percent of the total market share, according to the researchers. And of that share, five female artists dominate the market, comprising nearly 41 percent of the total. Those top-earning female artists include Yayoi Kusama, Joan Mitchell, Louise Bourgeois, Georgia O’Keeffe and Agnes Martin. (Only Ms. Kusama is living.)»

si la place de la femme artiste dans le monde de l'art vous intéresse, à lire absolument. il ne faut rien prendre pour acquis.

en passant, j'ai essayé de trouver le nom de l'artiste de la toile ci-dessus, sans succès... même sur le site du musée de boston.

livre du mercredi: le nerf initiatique

|

j'ai lu récemment le livre «le nerf initiatique» du musicien/bédéiste Robert Marcel Lepage.

on le suis dans ses réflexions sur la créativité, le dessin, sur le fait de faire aussi un peu toujours la même chose, sur l'expérimentation, etc. j'ai adoré. chaque page a sa petite histoire ou alors un fil conducteur est raconté sur quelques pages. j'aime la justesse de ses dessins et de ses textes. j'ai souri très souvent. il est toujours agréable de réaliser que le processus créatif est souvent le même pour plusieurs d'entre nous.

je vous présente une page qui m'a fait rire. eh oui, pourquoi mes dessins de vacances sont souvent les mêmes année après année?

je vais aussi lire le tout dernier «Je est un hôte» bientôt.

voir la vie des autres

|

selon cet article du journal the guardian, un passe-temps peu connu est celui d'acheter des rouleaux de films non-développés.
alors commence le plaisir de voir la vie des autres.

pourquoi ce film n'a pas développé? comment est-il disponible maintenant? qu'est-ce qui intéresse l'amateur là-dedans?
vous trouverez toutes les réponses dans l'article qui est très intéressant.

«A small but growing number of online hobbyists have been buying used, undeveloped film rolls. Those who sell mystery film often don’t set out to trade in the stuff, instead it’s usually picked up by chance at house clearances, inside old cameras or in charity shops.»

«Part of the reason I’m doing it is because I like the idea of being the first person to ever see these images; even the photographer has never seen them.»

j'adore trouver des sites avec des photos étranges, manquées, mal cadrées et d'imaginer la vie de ces gens que je ne connais pas. pourquoi était-il important de prendre une photo de ce que je vois? ça m'intrigue toujours...

ça recommence demain!

|

ça recommence demain et j'ai tellement hâte!!!!

j'espère que vous serez plusieurs à vous lancer dans les expérimentations.

ouvert à toutes et à tous et c'est gratuit. inscrivez-vous sur le site.

je participe à un symposium

|

dans le cadre de l'événement volume 2 (je vous en reparlerai), plusieurs activités ont été organisées autour du livre. ça fait plaisir.

l'une d'elles est le symposium COLLAGE::BOOKS organisé par le magazine Kolaj.

«Plusieurs formes d’art et pratiques ayant de longues traditions de collaboration seront présentées dans Volume 2 : Ric Kasini Kadour de Kolaj Magazine présentera un symposium sur les publications en tant qu’espaces d’exposition et la valorisation du collage en tant qu’art contemporain. Ce symposium Collage :: Books, qui réunira des artistes invités de toute l’Amérique du Nord, sera présenté à l’espace Anteism.»

le magazine, publié à montréal, avait demandé plus tôt cet été des dossiers des gens intéressés par le sujet du livre et du collage. j'ai donc envoyé les informations demandées. j'ai eu la belle surprise d'être retenue pour cette journée.

alors, le vendredi 4 octobre prochain, je ferai partie d'un petit groupe d'artistes (tous américain.e) qui travaillent avec le livre et le collage. j'y présenterai mon livre «le territoire des mauvaises herbes».
il y aura aussi des discussions avant et après les présentations.

toute l'information est sur le lien du symposium, un peu plus haut. il faut réserver votre place à l'avance.

mercredi: livres d'artiste au portage

|


pour le livre du mercredi, cette semaine ça sera plusieurs livres.

je vous envoie sur le site de livres d'artistes au portage qui vient de mettre en ligne une vidéo qui présente la biennale de 2018 et quelques livres.

vous vous en souvenez peut-être, l'an dernier j'avais eu le bonheur d'être l'artiste invitée à cette biennale. j'y ai rencontré un nombre remarquable de gens intéressés à cette forme artistique. quel moment motivant pour moi!

depuis ce temps, l'équipe a monté cette vidéo très instructive. comme le thème était le livre interactif, on voit les livres manipulés et en mouvement pour mieux comprendre leur message. à voir absolument.

de plus, j'ai appris qu'il y aurait des nouveautés et surprises pour l'édition de l'an prochain. je vous en reparle.

quoi faire d'un point A au point B?

|

que faites-vous du temps que vous passez à voyager d'un point à l'autre?

j'ai choisi depuis longtemps les transports en commun, car ils me permettent de lire tranquillement, dans le métro ou l'autobus. je dois avouer que j'observe beaucoup les gens aussi.

dans ce court article sur le site de la firme créative ideo, quelques personnes partagent ce qu'ils font.

ils regardent vraiment autour d'eux, prennent le soin de dire bonjour au chauffeur ou de sourire aux gens qu'ils croisent. bref, tous ou presque vous suggèrent de ne pas être trop dans votre bulle et d'en profiter pour laisser votre esprit suivre le fil de ses pensées, ce qui est excellent pour la créativité.

un autre suggère de prendre des chemins différents le plus souvent possible. question d'avoir un nouveau regard. ça aussi, c'est bon pour la créativité.

photo de William Daigneault

deux talents pour un dimanche

|

en feuilletant des publications dernièrement, j'ai fait la découverte de quelques talents.

tout d'abord la photographe Brigitte Niedermair et son équipe pour le reportage diffusé dans wallpaper. on trouve un effet miroir entre une composition végétale et une photo de mode. assez fascinant comme travail. la richesse des matières des photos «végétales» est magnifique et le cadrage de la photo de mode est original. les photos sont malheureusement trop petites, mais ça vaut tout de même le détour.

ensuite, voir le travail de l'illustratrice de mode Amelie Hegardt. elle dessine très librement à l'aquarelle ce qui donne un effet particulier. j'aime beaucoup quand elle souligne certaines parties avec des traits de gouache opaque et la façon dont elle utilise les différents matériaux artistiques. intéressant.

livre du mercredi: A life made by hand

|

le livre d'aujourd'hui est «A life made by hand», un livre pour enfant sur l'artiste Ruth Asawa. ce livre d'Andrea D'Aquino, illustratrice et auteure que j'adore, est magnifique.

je ne connaissais pas le travail de Ruth Asawa avant de le découvrir par ce livre.

«Ruth Asawa (1926-2013) was an influential and award-winning sculptor, a beloved figure in the Bay Area art world, and a devoted activist who advocated tirelessly for arts education.»


née dans une famille japonaise américaine de fermiers, Ruth était en lien direct avec la nature. sa famille a été déplacée pour vivre dans les camps de réfugiés américains dans les années quarante. elle a ensuite étudié au black mountain college, où ses enseignants étaient des esprits brillants: Anni Albers, Merce Cunningham, Buckminster Fuller, etc.

cette artiste est connue pour ses immenses structures très aériennes, son travail du papier et de dessin. le site de la fondation est vraiment très bien fait. allez faire une visite, vous ne le regretterez pas.


pour en revenir au livre, l'auteure nous raconte cette vie mouvementée remplie de créations et de découvertes de l'artiste. on sent bien son élan vers la nature. le livre est complété par une courte histoire du livre, biographie, et même un pliage à faire. à voir!