participer à une exposition virtuelle

dimanche, octobre 22, 2017

La Conférence internationale sur la formation des résidents a eu lieu à Québec à la fin de la semaine dernière et est organisée par le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada. chaque édition est accompagnée de l'exposition «the body electric | le corps électrique». je viens de participer à ma première exposition virtuelle. car les œuvres passent sur écrans tout au long de la conférence je crois.

je dois avouer que j'avais vu un appel de dossier au début de l'été sans trop comprendre de quoi il s'agissait exactement.

«Inaugurée lors de la CIFR 2014, l’exposition annuelle d’art numérique « Le corps électrique » consiste en un amalgame inspirant de différentes formes d’art visuel, dont la photographie, le dessin, la peinture, la sculpture et la vidéo. « Le corps électrique » considère l’art comme une intervention qui explore, perturbe, approfondit et réinvente la médecine. L’exposition propose une série de pratiques visant la signification et la réflexion afin d’en venir à une nouvelle relation avec les sujets et les objets des soins de santé.»

le thème de la conférence de cette année, «Le leadership et le changement dans la formation des résidents : un appel à l’action – et le thème des soins en médecine et dans les soins de santé» et j'ai pensé que mon livre «New dress against disease» pouvait rejoindre ce thème.

vous pouvez voir toutes les pièces proposées sur le lien plus haut, 22 artistes retenus sur environ 70 dossiers. il y a de petits bijoux là-dedans. je suis très contente que mon livre en fasse partie. c'est une façon pour moi de faire sortir le livre d'artiste de son réseau.

faire sa propre fonte gratuitement

samedi, octobre 21, 2017

j'adore faire des fontes. la vraie création par un typographe est un travail de création très exigeant, mais ça peut aussi être amusant.
j'ai découvert récemment le site «Calligrahr».

il suffit de télécharger leur gabarit, de faire les lettres, de numériser la feuille et le site vous produira un fichier .otf que vous pourrez utiliser sur votre ordi par la suite. tout ça gratuitement, si votre fonte n'a pas plus de 75 caractères. suivez bien les étapes si vous n'êtes pas familier avec ce genre de processus. c'est très bien expliqué.


personnellement, j'aime bien faire des fontes-dessin aussi. une ressource que je vais sûrement utiliser largement bientôt!


un planétarium de papier

jeudi, octobre 19, 2017

dans les librairies de musée, il y a souvent une belle section de livres pop-up. avec les années, les ingénieurs du papier y vont de surprises en prouesses pour pousser ce concept vraiment très loin.

la dernière publication du genre dont on parle en ce moment est le livre de Kelli Anderson, «This Book is a Planetarium» sur l'espace, comme son nom l'indique. Une beauté.

c'est plus qu'un pop-up book, parce que nous n'avons pas seulement à tourner les pages, il faut aussi agir, utiliser un cellulaire, découper, etc. un livre interactif (c'est pour toi ça Raymonde!)

il faut lire et voir les multiples photos sur le blog de l'auteur. vous pouvez mettre ça sur votre liste pour le père noël, mais moi, je vais me le commander bientôt.
pour vous donner une idée du prix, 42$ sur amazon)





mes pages pour germinate-ayatana

lundi, octobre 16, 2017

vous vous souvenez sans doute de ma résidence artistique de l'été dernier à gatineau sur le thème de la germination. nous avions décidé de faire un livre de cette expérience. Alexis, qui organise ces résidences, a demandé aux gens passionnés que nous avons rencontrés durant cette semaine de participer aussi.

je vous présente mes pages. le thème du livre était l'herbier, un peu en référence à notre première visite à L'Herbier national du Canada. belle visite! j'ai créé de nouvelles espèces à l'aide de racines et de feuilles. les montages ne sont pas parfaits, et c'est ce que je voulais.

dès que j'ai le livre, je vous en reparle.







les collages de Lance Letscher = complexité

dimanche, octobre 15, 2017

Lance Letscher est un artiste qui utilise le collage dans ses oeuvres très complexes. des centaines (voir des milliers) de petits morceaux se côtoient dans une composition parfois étrange, parfois plus structurée. Les sources des éléments de ses collages sont très larges. Il faut voir son atelier où il est sans doute le seul à s'y retrouver.

j'en parle aujourd'hui, car on a tourné un documentaire sur son travail et surtout son processus de création, ce qui est toujours fascinant. on peut voir un court extrait ici, en espérant voir le film complet un jour ou l'autre.



interventions citoyennes par les fleurs

vendredi, octobre 13, 2017

on connaît les tricots installés un peu partout dans la ville comme interventions citoyennes, ou les guerillas-jardiniers qui sèment sur les terrains vagues. cette fois-ci, il s'agit d'interventions ou installations éphémères qui utilisent les fleurs.

un article du new york times en parle ici. j'ai ensuite trouvé cet article sur Geoffroy Mottart qui ajoute des barbes de fleurs à des sculptures extérieures.

il y a aussi Lewis Miller, un fleuriste très connu qui crée des environnements fleuris pour plusieurs grands événements à New york. il le fait pour le plaisir des yeux des gens qui passent par là. j'adore cette idée!

du carton en céramique et de la gravure

mardi, octobre 10, 2017

l'artiste Rodrigo Torres fait des vases comme des collages en 3D. on dirait des boites de carton rafistolées pour faire des vases, avec un peu de céramique ancienne et des bouts de masking tape. le mélange est magnifique. à voir pour la richesse des textures et des structures.

si vous aimez la gravure, vous aimerez sans doute ce site qui présente les oeuvres des artistes inuits de la 2017 Annual Print Collection du Cap Dorset. intéressant parce que les sujets et le style sont très différents de ce qui se fait ailleurs. On fait là-bas de la gravure sur pierre. voir quelques informations supplémentaires ici.


la beauté des insectes

dimanche, octobre 08, 2017

le site «microsculpture» ce passe de mot car la qualité des photos est extraordinaire. visitez le site pour voir de très très près des insectes, pour en apprécier la beauté des structures, mécanismes, textures et couleurs.

du photographe Levon Biss, les bibittes sur fond noir non rien à envier à tous les monstres numériques que l'on voit au cinéma. voir la vidéo où l'artiste explique sa démarche. en fait, la macrophotographie ici est telle qu'il lui a fallu faire quelques centaines de photos de l'insecte pour ensuite les mettre ensemble pour que nous puissions la voir complètement aussi détaillée. il a élargi son terrain de jeu avec le Musée d'histoire naturelle de l'université d'Oxford.

sur le site, vous pouvez zoomer de manière impressionnante pour admirer le travail. ça fait aussi plaisir de voir quelqu'un d'aussi passionné par sa recherche, très inspirant.

voir de beaux carnets anciens

samedi, octobre 07, 2017

en ligne, vous pouvez visionner un grand nombre de carnets de Edgar Degas sur le site de la bibliothèque nationale de France où il y a sûrement d’autres trésors à découvrir.

c'est un réel plaisir. les images sont excellentes. plusieurs carnets contiennent seulement quelques dessins, mais d’autres, comme celui-ci (carnet 1), présente plusieurs esquisses préparatoires faites à l'encre noire. il y a de petits bijoux à voir dans chacun. quelle chance nous avons!!!

deux artistes d'un mercredi

mercredi, octobre 04, 2017

est-ce que j'ai déjà parlé de Lee Kaloidis ici? après avoir cherché, je ne crois pas, mais je m'en excuse si c'est le cas.

je suis cet artiste sur flickr depuis un bon moment. j'aime beaucoup la composition de ses travaux toujours abstraits. sur son site, vous pourrez voir ses œuvres sur canvas et sur papier. très inspirant!

j'ai trouvé sur behance un projet de gravure de Valya Urm (russie). il s'agit de modèle vivant d'une grande simplicité. j'ai adoré. deux autres projets sur sa page si vous aimez.

je prépare le bulletin #32!

dimanche, octobre 01, 2017

quand je me suis lancée dans l'expérience du bulletin mensuel, je ne soupçonnais pas qu'il avait une certaine importance et que mes abonnées et abonnés le lisaient avec attention. ça me fait vraiment plaisir. c'est une façon pour moi de faire un retour sur les sujets touchés et les talents présentés dans le dernier mois.

je prépare celui d'octobre en ce moment. je vous ai déniché quelques bricolages artistiques d'automne sur le thème des feuilles. le genre de contenu réservé au bulletin mensuel.

il est toujours temps de vous abonner ou d'abonner une de vos amis ou amies. c'est juste ici.

ennuyez vous, c'est bon pour la créativité

vendredi, septembre 29, 2017

j'ai beaucoup aimé cet article de Lybi Ma «Unplug, Get Bored, Create» dans lequel elle explique pourquoi s'ennuyer, laisser nos pensées se promener comme des nuages sans destination est une bonne chose.

je dis parfois que je suis contemplative, mais en fait, je regarde les images qui passent dans ma tête. avec le temps et beaucoup de pratique, je regarde dans le vague en me concentrant sur ce que je ne vois pas sur la réalité. mes idées apparaissent et il faut que je sois suffisamment alerte et à l'écoute pour les voir passer et les noter.

de nos jours, regarder le vide sans réaction est plutôt mal vu. tout le monde est occupé sur son écran, surtout ne pas avoir l'air de s'ennuyer.

c'est quand on s'ennuie que notre cerveau se met à la créativité pour nous stimuler. ce qui permet aussi de passer du conscient au subconscient.

«Boredom is the gateway to mind-wandering, which helps our brains create new connections that can solve anything from planning dinner to a breakthrough in combating global warming.»

les chercheurs en neurologie étudient ce qui se passe dans notre cerveau dans ce moment en suspension. dans cet état de «rêve éveillé» notre cerveau utilise 95% de son énergie habituelle. la preuve que même quand votre cerveau est au neutre, il travaille beaucoup.

à lire pour en savoir plus. vraiment intéressant.

photo de Brooke Cagle

deux bons romans

jeudi, septembre 28, 2017

ceci n'est pas une critique littéraire. je lis des romans parce que j'aime me faire raconter des histoires. il y a des fois où j'aimerais pouvoir prendre une journée de congé pour terminer un roman trop prenant comme «Miniaturiste» de Jessie Burton. c'est arrivé avec celui-ci, mais je n'ai pas pris congé, je lis plutôt dans le métro et partout où j'ai un peu de temps.

je vous le suggère si vous aimez les romans qui racontent la petite histoire, ici, amsterdam en 1687. bien écrit, bien raconté avec un suspense qui nous tient d'un chapitre à l'autre.

«Nella Oortman n’a que dix-huit ans ce jour d’automne 1686 où elle quitte son petit village pour rejoindre à Amsterdam son mari, Johannes Brandt. Homme d’âge mûr, il est l’un des marchands les plus en vue de la ville. Il vit dans une opulente demeure au bord du canal, entouré de ses serviteurs et de sa sœur, Marin, une femme restée célibataire qui accueille Nella avec une extrême froideur. En guise de cadeau de mariage, Johannes offre à son épouse une maison de poupée, représentant leur propre intérieur, que la jeune fille entreprend d’animer grâce aux talents d’un miniaturiste. Les fascinantes créations de l’artisan permettent à Nella...»

je viens de commencer «Un monde flamboyant» de Siri Hustvedt. très dense, mais sur un sujet très intéressant si vous aimez le monde de l'art contemporain, manière new york.

un petit problème de droit d'auteur

mardi, septembre 26, 2017

jeudi dernier, j'ai reçu un courriel de red bubble (où j'ai une boutique) me disant que suite à une plainte sur le droit d'auteur, deux de mes designs avaient été retirés de ma boutique. voilà une grande surprise.

j'ai fait une petite série de quatre où je reprenais des citations de mes livres «Yes madame». j'ai créé un ensemble dessin/citation avec le nom de l'auteur, bien sûr. les deux compositions avec des citations de Louise Bourgeois ont fait l'objet de la plainte. eh bien...

par un ami qui s'y connaît beaucoup en droit, j'ai appris qu'aux états-unis, l'utilisation d'une citation est protégée par le droit d'auteur, contrairement au canada.

voici un texte très intéressant sur cette question sur le blog de Emily McDowell accompagné d'un tableau tout simple à consulter. mais cela reste compliqué.

je crois que le problème était surtout que j'offrais une produit «commercial» via red bubble et que cela contrevenait à la loi alors que dans une oeuvre il en est autrement.

intéressant.


utiliser le rituel dans sa vie

samedi, septembre 23, 2017

quel est l'importance du rituel pour la réussite d'un objectif? apparemment beaucoup. le rituel fait baisser l'anxiété devant le défi et permet de mieux se concentrer sur ce qu'il y a à faire. de plus, il permet de mieux accepter l'échec. je fais le lien ici vers le rituel créatif, très important pour moi en tous les cas.

dans cet article de Nick Hobson, vous lirez quelques recommandations sur les rituels.

«Rituals aren’t reserved for world-class athletes. We all perform on some level every single day—as employees, managers, teammates, and parents. Whatever your performance role, having a ritual can be a highly effective tool to ensure your brain responds to failure in an adaptive way. If you’re looking to drive peak performance, then consider creating your own personal ritual.»

photo de Jannis Brandt

mes livres à Flotille

vendredi, septembre 22, 2017

j'ai répondu cet été à un appel de dossier pour des publications à petit tirage, tout juste ce que je fais.

il s'agit de l'événement Flotille, la rencontre biennale 2017 des centres d’artistes autogérés qui a lieu à Charlottetown (Î-P-É) cette année du 21 au 24 septembre.

c'est la librairie Or de vancouver qui organisait cette partie de l'événement.

«Or Bookstore (Vancouver, BC) presents a mobile kiosk at Flotilla called Nautalis, selling printed matter from across Canada and abroad.»

je leur ai donc envoyé quelques-unes de mes publications. à suivre...

quelques pages de carnets et du papier

mardi, septembre 19, 2017

Emma FitzGerald dessine les endroits où elle est. son livre «Sketch by sketch, Along Nova Scotia's South Shore» sortira bientôt, une belle suite à son autre livre «Hand Drawn Halifax». si vous allez ici, vous verrez plusieurs dessins, il suffit de cliquer sur l'image pour voir la suivante.

on peut aussi voir plusieurs pages de son prochain livre ici.

un peu sur le même sujet, voici un article de Sophie Ouimet paru récemment dans le journal La presse, sur le retour du papier dans nos vies: cartes, carnets, cahiers, agendas, etc. remarquez que pour certaines personnes, dont je suis, il n'est jamais parti.

la magie de la Gaspésie sportive

dimanche, septembre 17, 2017

j'avais entendu parlé du raid international Gaspésie parce que le partenaire de ma nièce, Mathieu Couture (aucun lien de parenté directe) était caméraman sur le projet. ils sont plusieurs passionnés à suivre d'autres passionnés que sont les participants/athlètes.

je viens tout juste de visionner la magnifique vidéo de l'édition qui vient de se terminer (du 7 au 10 septembre). wow. il faut voir ça. pour le paysage, pour les efforts impossibles, pour les sourires, pour mesurer l'organisation d'un tel événement. ça prend des maniaques de plein air bien sûr, mais maniaques de beaux paysages aussi, parce que la Gaspésie ça fait de bien belles images! ci-dessus, le moment le plus zen du raid je crois.

dans nos vies trop urbaines et trop virtuelles parfois, ça fait plaisir de voir que des gens poursuivent l'endurance du corps et de l'esprit à travers la nature, et ce avec un visage souriant et taché de boue.

magnifique. félicitations à tout le monde, participants, équipes techniques et organisateurs.

un clin d'oeil ci-dessous, Mathieu en train de filmer lors de l'événement alors que sa fille, Malory, l'observe très sérieusement. photo de la maman, Daphnée.

la nature en papier

jeudi, septembre 14, 2017

Ann Wood et Dean Lucker travaillent sous le nom de Woodlucker. Leur passion, faire des objets en papier inspirés de la botanique, du monde animal, ainsi que plusieurs personnages.

leurs créations sont des papillons, des feuilles, des plumes, etc. tout est bien beau et les couleurs sont justes. j'adore. Ann semble faire surtout les objets papier alors que Dean construit des personnages et des éléments mécaniques mobiles. impressionnant. allez faire un tour, c'est vraiment réussi et personnel.

via le site patternbank.

dans la publicité...

mardi, septembre 12, 2017

voici deux sujets qui viennent du monde publicitaire.

on annonce un produit sans l'annoncer. on met de l'avant une belle histoire d'humains et peu d'images de la commandite. images léchées, propos intéressant, est-ce de la pub ou pas? je suis perplexe. ça poursuit cette idée mise de l'avant par dove il y a quelques années. plusieurs compagnies ont pris le même chemin maintenant. ça donne des pubs qui nous touchent en faisant ressortir ce qu'il y a de bon chez l'humain. c'est toujours ça de pris remarquez.

dans la publicité que je souligne aujourd'hui, je me suis demandée si la belle volvo toute neuve était vraiment dans le scénario et si au bout du compte, volvo avait vraiment mis de l'argent pour sauver le basilic. remarquez qu'ils ont financé plusieurs de ces films.

dans cet autre projet, deux publicitaires ont décidé de fonder le pays «Trash Isles» sur les déchets de plastique. ils ont fait la monnaie, le passeport, les timbres, etc. il faut voir la vidéo. vraiment une belle idée.


Présenté par Blogger.
haut de la page