Top Social

mercredi livre = ce que j'ai trouvé à la vente de McGill

|

alors après une journée à l'école et un café près de l'université, je suis entrée dans les lieux de cette vente annuelle. un plaisir profond. j'aime ça vraiment beaucoup feuilleter des livres, de vieux surtout. ce que je cherche? des ouvrages qui me touchent par leurs dessins ou gravures. la pêche a été bonne.

dans cette période où tout le monde s'énerve sur cette plante maintenant permise, ça faisait du bien d'être dans un autre univers.

ce que j'ai trouvé, je vous le partage ici surtout avec des pages d'images. j'ai passé pas mal de temps sur la table «poésie» car on y trouve parfois de belles gravures. aussi, je me suis laissé surprendre par une belle page couverture et un propos étonnant.






dans les prochains jours, j'irai faire un tour...

|

à la vente annuelle de livres à McGill. pas que je manque de livres, remarquez... mais j'y fais souvent des découvertes. toute l'info ici.

dessiner est bon pour notre santé

|

à lire, cet excellent article d'Anne Quito «Drawing is the best way to learn, even if you’re no Leonardo Da Vinci». elle y raconte les aspects positifs du dessin. dessiner est bon pour la santé et nous rend meilleurs. toute l'histoire de «je ne suis pas bon en dessin» n'a rien à voir avec le fait que dessiner peut nous aider à penser, à solutionner un problème, à visualiser quelque chose, etc.

«Drawing shouldn’t be about performance, but about process. It’s not just for the “artists,” or even the weekend hobbyists. Think of it as a way of observing the world and learning, something that can be done anytime, like taking notes, jotting down a thought, or sending a text.»

tout n'est pas oeuvre d'art. on deviendrait anxieux face à nos capacités artistiques vers la puberté.

«The self-consciousness associated with ‘good’ drawing, or a naive form of realism, is mostly to blame,” he explains to Quartz. ”If you take a step back, and define drawing as symbolic mark-making, it’s obvious that all human beings draw. Diagrams, maps, doodles, smiley faces: These are all drawings!»

sans parler que l'observation, la concentration, un état nécessaire au dessin.

«The observation that’s necessary for drawing is also enriching. “Drawing makes us slow down, be patient, pay attention,” he says. “Observation itself is respectful, above all else.»

à lire absolument.

photo de Rifqi Ali Ridho

l'expo Paper Toys, c'est bientôt

|

mettez ça à votre agenda, le vernissage de notre exposition sur les paper toys aura lieu le samedi 27 octobre prochain vers 4h chez arprim. cette exposition de créations sera très diversifiée et totalement créative.

je vous présente rapidement les créateurs/créations:

l'abricot (Catherine et Julien) ont concocté une risographe (un procédé d'impression particulier) et un tiré à part d'un paper toy de leur publication Grilled cheese.

Andréanne Bouchard propose des plantes en papier, idéales pour les gens n'ayant pas le pouce vert. et même si vous l'avez, elles se mêleront aux vraies sans problème.

Jacinthe Chevalier a créé des masques qui viennent de son univers rempli de textures et de couleurs.

• Daniel Pelchat, Vincent Potvin et Cécile Côté, le trio qui propose trois personnages mobiles qui vivent dans trois univers différents.

• Mathieu Lebuis a observé les dépanneurs autour de chez lui tout l'été pour nous offrir tous les morceaux nécessaires afin que vous en ayez un sur votre bureau.

Meb a créé cette magnifique machine à poèmes. quoi dire, du Meb tout craché!

Cathryn Miller a choisi la politique. cette artiste de la Saskatchewan propose trois créations qui ont rapport avec justin trudeau, trump, etc,

Julie Parent s'est penchée sur le côté ambiance et présente ses luminaires de coin. intrigant, non?

Maria Pisano artiste du new jersey, nous a fait un mini «tunnel book» d'assiettes photographiées en italie au titre de «Amor».

continuez à lire mon blogue pour en apprendre un peu plus bientôt.

belles idées pour le week-end

|

connaissez-vous le défi «pile de feuilles» créer par Ellen Zachos et C.L. Fornari? en fait, il s'agit de faire des compositions avec des feuilles (végétales), simplement en les empilant pour faire quelque chose de beau. j'adore cette idée, surtout en ce moment où nos feuilles sont déjà colorées. à faire en famille, en marchant dans la rue, c'est un acte créatif tout simple. il s'agit de les photographier et de les partager sur instagram, bien sûr. #leafstackchallenge
on peut lire sur le sujet ici.
ci-dessus une photo de @mckellier


aussi, cet atelier de réparation de vêtements défectueux. en fait, les compagnies y envoient leurs vêtements afin qu'ils soient réparés et bons pour la vente à nouveau, avec une nouvelle étiquette pour signifier qu'ils sont passés entre les mains de «The Renewal Workshop», ou vous pouvez acheter sur leur site directement.

«All repairs respect the original design and quality standards of the garment. When we replace snaps, buttons and zippers, we often don’t have exact matches but we choose replacements that easily blend in. We also make repairs to tears, holes or snags on the inside of garments or in linings. Renewed Apparel won't have external fabric repairs such as visible patches.»

on peut lire l'article ici. une belle idée ça aussi.

mercredi = Flow kalender 2019

|

le livre de la semaine est plutôt un calendrier pour 2019.

vous vous souvenez peut-être que l'an dernier le magazine hollandais Flow faisait un appel de dossier pour un calendrier à la feuille. j'avais envoyé quatre dessins. un de ceux-là a été retenu pour mon plus grand bonheur.



je viens de recevoir la publication. en résumé, 365 pages, une illustration par jour. il n'existe qu'en néerlandais, mais une image reste une image. je vous en présente quelques pages. j'adore la grande variété de dessins présentés. si vous aimez l'univers de cette publication, qu'on retrouve ici parfois en version anglaise ou française, vous aimerez passer l'année avec ce calendrier.

la ribambelle, un beau livre d'ici

|

voici Ribambelle, le nouveau projet de l'équipe L'abricot (Catherine et Julien). je ne les connais pas beaucoup bien que je suive leur travail depuis un bon moment. le magazine «Grilled cheese», ça vous dit quelque chose?

cette fois-ci, le duo (trio avec leur fils Henri) veut lancer pour noël un magnifique projet d'édition. ils expliquent l'histoire de L'abricot et celui de leur nouveau projet sur une page dédiée à leur campagne de financement. vous pouvez les encourager de multiples façons. si vous avez des enfants où connaissez un famille avec des petits, voici un magnifique cadeau créé et produit ici. allez jeter un oeil sur leurs magnifiques créations.


je répète un peu à la blague à tout le monde depuis quelques mois: «encourageons l'économie locale». honnêtement, il faut le faire, surtout vers les créateurs d'ici et ce, autant que nous le pouvons.

sur mon nuage... de portage

|

après une semaine, je suis encore sur mon nuage... de Portage. Voici quelques photos de l'événement. un vernissage très populaire, un grand prix du jury au magnifique livre «D’où viens-tu?» d'Hélène Paré, (autres gagnants ici).

je ne voudrais pas répéter ce que j'ai écris à mon retour mardi dernier.


encore un grand merci à l'organisation et aux commanditaires. un merci tout spécial à l'Auberge sur mer pour l'accueil chaleureux.
merci à Marie-Josée Roy et à France Bergeron pour les photos.


catalogue disponible ici.

aujourd'hui, bulletin créatif #43

|


comme prévu, j'ai envoyé à mes abonnés le bulletin #43 ce matin. j'adore préparer ce rendez-vous mensuel. un changement de look depuis deux mois et ça va probablement continuer à bouger.
vous pouvez le lire ici ou vous abonner ici.

kitchen litho a maintenant sa biennale!

|

vous vous souvenez sans doute de mes essais sur la kitchen litho. j'y étais presque, mais j'ai tout de même beaucoup aimé l'expérience. merci à Émilie Aizier pour la technique et l'inspiration.

quelques fois, on a besoin de stimuli pour s'y remettre. kitchen litho aura sa biennale! tous les règlements et informations sont ici. délai, fin décembre.

alors là, avec un peu de temps et vu les intéressantes gravures de l'édition de 2017, j'ai le goût de faire d'autres essais. seront-ils de niveau pour une biennale? à suivre...

aussi, j'avais parlé d'un livre sur le sujet ici.