mon livre sur les tiges de tomates

mercredi, août 30, 2006
tomato book_32-33

quand j'achète des tomates sur vignes, je garde les tiges. une fois séchées, ces dernières deviennent à mes yeux de vrais tableaux pleins d'élan.
ça m'a inspiré suffisamment pour les dessiner sous toutes les coutures, tous les angles, tous médiums confondus.
au début j'en aurais fait de grands dessins, 4 pi x 6 pi. mais soyons réaliste... je vais mettre ça où ?... alors je me suis repliée sur des feuilles récupérées dans le bac de papier de l'école, que j'ai reliées en livre, un total de 36 pages. j'ai mis quelques pages sur flickr.
tomato book_12-13

un de mes projets créatifs de l'automne

mardi, août 29, 2006

et nous remettons ça ! marie-chantal et moi avons décidé de faire un nouveau projet créatif en échange après avoir terminé nos deux livres «altérés » il y a plus d'un an (voir les projets créatifs dans la colonne de droite).
cette fois, il s'agit de faire six compositions de 6 po x 6 po à chaque mois d'ici noël. pour ce faire, l'une fournit à l'autre, des feuilles pour faires les «tuiles» de départ et du matériel à coller dessus. nous pouvons bien sûr y ajouter ce que nous voulons.
les réalisations du mois d'août sont terminées, les six collages de marie-chantal sont sous le lien et les miens sont ci-dessus.
à la fin du projet, nous ferons une composition plus grande avec tous les carrés.
nous aimerions intégrer un volet «participatif» pour des gens à l'extérieur du projet. si ça vous intéresse, écrivez-moi et je vous informerai de la forme que votre contribution pourrait prendre car nous y réfléchissons encore.

la société des graphistes du canada sur un timbre

dimanche, août 27, 2006
poste canada vient de sortir un timbre
pour souligner le 50e anniversaire de la société des designers graphiques du canada. sur plusieurs propositions, la poste a choisi le travail du bureau ion design de vancouver. un design presque uniquement typographique, utilisant la fonte cartier (j'en ai parlé ici), le jeu typographique forme un castor (était-ce nécessaire ?...)

les sketches de frank gehry

le processus créatif raconté par l'architecte frank gehry. récemment sorti en dvd, le film «sketches of frank gehry» de Sydney Pollack est un portrait fort intéressant de l'architecte.
c'est une bonne idée de parler des sketches de gehry. ils sont si particuliers qu'il est bien difficile d'y voir un musée, une banque ou une maison.

pollack ne connaît pas grand chose à l'architecture, mais c'est un ami de gehry, alors il pose ses questions sous un angle différent des autres documentaires du genre. le film est bien tourné, les images rendent justice au «grandiose» dans les édifices conçus par l'architecte.
ce dernier est fort sympathique, il explique sa démarche tout simplement. il précise à quel point le travail d'équipe est important dans son approche.
c'est un architecte très humain et très personel dans son propos, il a gardé son regard d'enfant et un réel plaisir dans son travail.
après avoir travaillé une maquette, il dira : «ça ne ressemble à rien, comme c'est extraordinaire !» avec un grand sourire de satisfaction.
le musée guggenheim à bilbao (espagne) est sur ma liste de choses à voir absolument. et maintenant, il y a plusieurs «oeuvres» de gehry que je voudrais voir.
malheureusement, nous n'avons rien de majeur au canada de cet architecte, bien qu'il soit canadien.
sauf la «art gallery of ontario» qui a fait appel à lui pour son agrandissement. cliquez sur «new building» pour voir le projet.

farine five roses

vendredi, août 25, 2006
quoi faire quand une annonce publicitaire oubliée, mais toujours présente décide de faire parler d'elle en disparaissant.
c'est le genre d'histoire qui arrive trop souvent ici.

notre hisoire disparaît petit à petit. on rase rapidement ce qui supposément empêche le progrès. on a démoli de bien belles choses parce qu'on aimait mieux avoir du neuf.

«je me souviens» de quoi au juste comme société ?

le néon de la «farine five roses» qui nous accueille en entrant dans la ville vit ses dernières heures. quoi faire avec cet enseigne ? on sait pas trop. aucun système n'est mis en place pour ce genre de chose. comme d'habitude, on laisse aller jusqu'au moment où la récupération devient impossible à cause de l'état de délabrement. le nouveau propriétaire prend alors une décision définitive.

l'enseigne a tout de même inspiré quelques photographes, dont cette photo d'éléanor le gresley,
dernièrement un prof de concordia dédit un site internet à ce symbole publicitaire,
et on en parle dans le devoir.

pub politique qui sort des sentiers battus


pour mieux comprendre l'importance du travail de rédaction en publicité, voir ce message jusqu'au bout.
brillant !
comme quoi la pub d'un parti politique peut être intelligente et sortir des sentiers battus.
à voir absolument.

une forêt de bannières

jeudi, août 24, 2006

pendant les mois de septembre et d'octobre prochain, le centre-ville de manhattan sera parsemé de 185 bannières. le thème imposé du projet «urban forest project» est l'arbre, comme forme ou métaphore. des artistes, photographes et graphistes oeuvrant dans cette partie de la ville ont participé à cette installation organisée par la société de time square et de l'AIGA.
après l'évènement, les bannières seront transformées/recyclées sous forme de sacs et les profits seront distribués en bourses d'études destinées aux jeunes en art visuel.
bien que l'idée du petit sapin «sensbon» est un peu trop utilisée (facile de voir un premier niveau en créativité), il y plusieurs bannières forts intéressantes, à partir des chiffres au dessus de 100.
à savoir si ce projet aura une incidence dans la ville... je me pose la question.
d'un format relativement petit pour un projet extérieur (2 x 4 pieds), installées à plusieurs pieds du sol et de design très différent d'une à l'autre, on ne peut compter sur l'effet de répétition pour l'impact. de plus, à travers toutes les signalisations commerciales extérieures plutôt criardes, est-ce que les bannières vont en ajouter où vont-elles nous faire respirer ?
à voir. en tous les cas, ça vaut sûrement la peine d'essayer.

mon blog en graphique, c'est beau !

mardi, août 22, 2006

petit programme, sûrement complexe, qui fait un bien beau graphique du site internet de votre choix avec ses liens, ses tags, etc. chaque couleur possède sa symbolique. mais je m'y perds un peu dans tout ce jargon. j'avoue.
ci-dessus, j'ai fait celui de mon blog.
ici, la galerie de tous et chacun sur flickr.

charmants personnages


découvert cet illustrateur de toronto, gordon wiebe, qui utilise à la fois le collage et l'acrylique pour arriver à ses fins.
il a été retenu par l'équipe du how magazine dans son numéro spécial sur l'illustration (août 2006).
à voir pour le charme de ses personnages.

historique !

vendredi, août 18, 2006
la une du journal the gazette de ce vendredi
:)

on en parle ici.
à voir aussi la campagne de pub qui y est reliée.

les prix d'adobe pour étudiants

adobe décerne des prix à chaque année pour les travaux d'étudiants. c'est une bonne idée (qui va de soi, il me semble) puisque leurs logiciels sont incontournables dans l'apprentissage du design graphique (ou tout ce qui touche le monde visuel).
les prix de cette année sont sortis dernièrement. on en parle dans grafika en ligne.
c'est le prix photos digitales qui a grandement attiré mon attention. après avoir appris à retoucher les photos pour leur en retirer toute humanité, nous voilà dans le sens inverse : la photo «travaillée» pour en faire ressortir tous les défauts.
étrange.
j'aurais bien aimé voir tous les projets à dans un format qui m'aurait permis d'en apprécier la qualité. bien dommage de voir tout ça en format timbre-poste...
si quelqu'un trouve une autre adresse pour mieux les voir, s.v.p., m'en faire part.

pensées de créatifs

j'ai acheté dernièrement le livre «401 Design Meditations». une belle trouvaille.
j'adore lire des citations, les travailler typographiquement, les inscrire dans mes carnets, ça m'inspire!
le livre de Catharine Fishel (qui a écrit plusieurs livres sur le design) est divisé en neuf sections dont : créativité, vision, outils, responsabilité, etc.
fishel raconte, dans sa page de présentation, qu'à force d'interviewer des graphistes, des designers, des créatifs, elle a senti le besoin de faire ce livre. selon elle, tous ces gens portent une attention particulière aux mots utilisés pour s'assurer d'être bien compris.
je vous en propose quelques-unes sur les 401 que contient le livre.
j'ajouterais que la présentation du livre vaut à elle seule la peine de le feuilleter. un cadeau à faire ou à se faire.

«my curiosity is my creativity on the way to discovery» unknow

«we're all naturally curious when we're eight years old. But as most people get older, they become less and less curious, so they ask other people to be curious for them. that's what I do for a living» ron miriello

«creative thinking is no substitute for hard work» unknow

«no one ever discovered anything new by coloring inside the lines» thomas vasquez

«an ordinary life is a crime» eric schmider


401 Design Meditations : Wisdom, Insights, and Intriguing Thoughts from 150 Leading Designers par Catharine Fishel

le vedettariat graphique

mardi, août 15, 2006
dans la dernière édition en ligne du magazine «step inside design», j'ai trouvé un article sur ce qui fait une «star» en design. un sujet rarement abordé, et pourtant, nous avons, nous aussi, nos «stars graphiques».

on explique le phénomène en faisant référence au passé. le style des «vedettes» a changé comme notre métier a changé.

dans les années 60, on distinguait un designer pour son genre de travail. exemple : herb lubalin pour sa grande maîtrise du design typographique. depuis quelques années, on identifie un designer pour son style, comme jennifer sterling pour sa typographie expressionniste, et ce, peu importe le projet, le sujet, le médium.

l'article raconte aussi que si notre travail graphique est bien fait, il passera probablement inaperçu, sauf aux yeux des gens qui oeuvrent dans le domaine. alors pour qu'un designer sorte de l'anonymat, il ou elle doit sortir du moule, faire des éclats, faire parler de sa personne quelque part. bref, ça ne vient pas tout seul.
je vous propose quelques extraits ci-dessous.


«the thing became more specific, so rather than design, it was identity design (Paul Rand), or movie-title design (Saul Bass), or advertising design (Helmut Krone), or letterbased design (Herb Lubalin), or illustration-based design (Milton Glaser).»

«Recent stars symbolize things like borrowed historicism (Paula Scher), creative anarchy (David Carson), expressionist typography ( Jennifer Sterling), high concept (Stefan Sagmeister), extra-dimensional space (April Greiman), or design for social change (Bruce Mau). Today the field is so thick with stars that you have to be a supernova just to get noticed.»

«Graphic design—if it’s good—is usually invisible, even to other designers. This is because most of the work we do plays a supporting role, not a lead role, and it’s inextricably linked with a goal that’s somewhat hidden from the audience. For a design solution to get noticed in its own right it usually has to “act out.” Like a child who wants attention, it has to “be bad” in some way. I personally love design with some attitude, but I’m a designer. Audiences don’t view it the same way. They want design to be invisible—they care much more about the “what” than the “how” of communication.»

«the stars will have a role to play. We’ll still need them to inspire the students, break stylistic barriers, challenge the status quo, provide images for design magazines, and so on. We’ll probably end up with more stars, because we’ll have more categories of design and behavior to symbolize. There will be plenty of opportunities for those who choose to pursue stardom, but the pay will be less, the audiences smaller, and the celebrity more fleeting.»

le graphisme et la typo d'ailleurs

dimanche, août 13, 2006
de la typo d'ailleurs, du graphisme différent, résultat du travail de Reza Abedini, iranien d'origine. son travail a été publié partout et il a enseigné et donné des conférences sur la planète.
faites le tour de sa section «work». la sous-section «poster» est particulièrement impressionnante.
j'aime aussi beaucoup la facture graphique de son site. rien de compliqué, mais c'est réussi.

il y a des années fleuries

balcon3

la préparation de mon balcon, est, à chaque année, une étape importante du passage vers l'été. ce petit 4 x 8 devient une pièce de plus. ma table à dessin est juste à coté. quand je travaille, j'ai un peu l'impression d'être dehors.
il y a des ratés, mais aussi de belles surprises.

voici le résultat de cette année. j'ai un faible pour les «gloires du matin». leur effet est impressionnant à tous les coups.

balcon2

balcon1

expo de livres de 2 pouces

vendredi, août 11, 2006
je parle souvent de livres, je sais, je m'en excuse, mais j'aime vraiment travailler ce médium.
j'ai parlé récemment de barbara zuckerman, une graphiste qui semble aimer le livre encore plus que moi. elle a monté cette exposition à philadelphie. le sujet de l'expo : des livres de 2 pouces.
l'expo est en ligne. la présentation est montée comme un film, rien à faire, juste admirer... et prendre des notes !

je veux une maison dans les arbres !

on trouve des choses intéressantes dans les magazines d'architecture. j'aime beaucoup ce que nous présente Dwell (bien que le ton ait changé depuis les premiers numéros).
j'ai trouvé dans leurs pages les réalisations de baumraum. cette compagnie allemande offre quelques modèles assez futuristes de maisons à mettre dans les arbres. on est loin des maisons faites avec des restants de planche...

c'est pas plus gros qu'une petite roulotte et c'est suspendu entre deux ou trois arbres.
LA VUE qu'on doit y avoir !!!! un bien bel espace pour dessiner, non ?
wow. j'en veux une! ça fait du bien à mon coeur de rêver un peu.

chantier 5 est en ligne

mardi, août 08, 2006

chantier 5 est en ligne.
je l'ai fait samedi après-midi par un beau soleil et une journée où montréal était bien tranquille.
«je me suis assise et j'ai pensé...»

pour voir les autres numéros de chantier, cliquez ici.

la création, c'est une action !

dimanche, août 06, 2006
je suis à lire le dernier magazine how sur la créativité (juin 2006). j'ai bien aimé quelques idées de l'article de fond sur le sujet «caffeinated concepts».
l'illustration de l'article suggère à tous les designers de se faire un «couteau suisse» de survie en création.
comme cet objet vous permet de survivre en faisant un nombre incalculable de choses, un couteau suisse de créatif devrait être bâti dans le même esprit.
le mien comprend : une tasse de café, deux magazines de design pour incuber (n'importe quoi, ça n'a aucune importance), mon cahier d'esquisses du moment (et pas un autre !), du silence ou de la musique dans le tapis (dans mes oreilles s'entend) et de l'énergie du désespoir. avec ça, je vous ponds un concept sans problème !
;)

autre petit rappel important de l'article : être créatif est un état, créer est une action. il faut passer de «if» à «er». comme être méditatif et méditer, être inventif ou inventer.
voyez ?
l'autre point important : entraînez-vous ! les demandes du bureau ne sont pas suffisantes pour vous donnez la pleine mesure de ce que vous pouvez faire, ni vous fournir à tous les coups une réelle satisfaction. il y a souvent trop de compromis à faire et avec le temps, on se censure sans s'en apercevoir.

il est important d'être créatif ailleurs, de faire travailler sa tête autrement. utilisez le prétexte d'une carte de fête, de l'emballage d'un cadeau, d'essayer une nouvelle recette, n'importe quoi ! et le faire souvent.
il y a bien des livres d'exercices, des sites (comme isotopelab), mais il n'y a rien comme de l'intégrer à son quotidien. il faut que ça devienne un réflexe.

ajout aux carnets de voyage


j'avais aussi cette adresse nous proposant une belle grande série de carnets à travers lesquels se promener. tous les carnets d'enrique flores (de madrid ?).
toute la série est dans le bas de la page.

formulaires (en anglais) pour graphistes

samedi, août 05, 2006
vous cherchez une base pour vos estimations, vos approbations/client, pour le suivi des spécifications techniques ?
ce site vous aidera probablement,
on y retrouve (en anglais) plusieurs formulaires de base pour toutes les étapes d'un contrat : de l'estimation à l'approbation en passant par le briefing client.

le flagbook et autres belles choses

vendredi, août 04, 2006

j'ai trouvé ce nouveau montage de livre qui donne des résultats étonnants.

le flagbook! l'image vous le montre de coté, mais sur le site, on voit aussi le livre ouvert avec la décomposition des images que le pliage/montage produit.
fascinant. il va falloir que j'essaie ça.
version plus artistique par helen levin.
différentes techniques de reliure, dans cette page, vous y trouverez un pdf illustrant le flagbook.


à voir aussi, sur le même site, l'alphabet de thorsten dennerline. loin d'être rose bonbon, l'illustration de chaque lettre est riche coté dessin.

explorez, il y a toutes sortes d'informations et d'exemples de livres d'artistes sur philobiblon.

festival du gaspillage !

mardi, août 01, 2006

en me promenant au centre-ville en juillet j'ai vu cette affiche dans le coin de l'ancien forum.
une jolie affiche toute bleue, et je lis «Festival du gaspillage ».
mais qu'est-ce que c'est que ça ?
il s'agit d'une très belle idée du réseau environnement sur le gaspillage de l'eau si flagrant en été.
le site est fait comme s'il s'agissait d'un vrai festival.

les activités au programme :
SPECTACLE D'OUVERTURE
On ouvre tous les robinets à fond, on laisse couler sans raison : le grand coup d'envoi du Festival du gaspillage!
COMPÉTITION NATIONALE D’ARROSAGE
Venez voir des maniaques du boyau à l'œuvre!

tout est fait dans l'humour, bien sûr. on y apprend plusieurs statistiques et moyens d'économiser notre «or bleu».

dommage que ce festival n'est pas eu droit à la même couverture de presse que les autres. ça aurait vraiment fait du bien à notre planète !
au minimum, envoyez le site aux gens de votre entourage qui en abusent un peu.

photos de vacances


j'ai un polaroïd i-zone que je n'utilise plus depuis longtemps. mais il me restait quelques bandes photos à l'intérieur et un film échu depuis 2004 à utiliser. j'ai apporté le tout en vacances.
les photos sont, somme toute, assez intéressantes...
quelques unes de plus ici.
Présenté par Blogger.
haut de la page