bruxelles pour designer

dimanche, avril 30, 2006
je sais qu'il y a quelques belges qui lisent mon blog. j'en déduis que vous aimez aussi le design alors quel serait les choses incontournables à voir à bruxelles ? J'y serai bientôt pour une semaine.

merci !

samedi matin, petit bonheur

samedi, avril 29, 2006

samedi matin, je travaille sur ce livre commencé plus tôt cet hiver. récupéré des photos dans un livre acheté il y a quelques années, récupéré des pages des journaux et des photocopies d'un livre de calligraphie jamais utilisé.
ça s'en vient. en tous les cas, maintenant ça sèche jusqu'à la prochaine étape.
je prends mon café au soleil en attendant.
bonheur !

les tendances graphiques, selon le magazine step

vendredi, avril 28, 2006
step (inside design) est un autre magazine sur le graphisme publié aux états-unis. une publication que je n’achète pas très souvent, mais qui nous offre un contenu web beaucoup plus riche que celui du magazine how.
j’ai trouvé ce mois-ci sur leur site, ce compte rendu très détaillé des tendances aperçues et répertoriées dans plusieurs «annuels» et autres concours en 2005/06.
ça vaut la lecture. très bien écrit (en anglais) et détaillé, le graphiste en vous s’y retrouvera facilement. nancy bernard a divisé son article par sujet : couleur, photo, illustration, typo, genre, matériel utilisé, composition, etc.

si j'en tire les grandes lignes : la couleur revient en force, très riche et très vive. et on compose des harmonies de plusieurs couleurs et non-pas deux/trois comme avant. pour ma part, dans les dernières années, tout ce que j’ai fait en petites quantités (variant de 50 à 2000 copies) a été imprimé en numérique, donc sans aucune limite de couleur.
on dit aussi que le orange devient le nouveau rouge et le brun le nouveau noir... encore que je crois que le vert lime est le nouveau rouge et depuis au moins un an sinon plus. mais bon, on ne voit pas toutes les tendances de la même façon...

on revient à la photo professionnelle plus léchée, éclairée avec soin... et sans doute «photoshopée» allègrement.

l’illustration est de retour. et ça, c’est une bien bonne nouvelle parce que ça ajoute beaucoup d’ambiance et d’humanité à une composition graphique.


en typo, des fontes modernes utilisées dans des grilles plus classiques et vice-versa. des marges qui bougent et des alignements qui jouent/varient toujours en gardant en tête un grande lisibilité.

dans les genres, on aime ce qui est moderne et ce qui est (encore) industriel.
dans les matérieux, on aime ce qui est authentique : gros carton, métal, plastique transparent, détails de qualité, etc.

un point qui m'a fait sourire : comme la disponibilité des matériaux écologiques est plus vaste, nous n’avons plus à vendre le message écologique sur toutes nos publications, nous avons plutôt à insister auprès de nos imprimeurs et autres services graphiques pour que nos productions soient écologiques. l’écologie n’est plus seulement un message, c’est une manière de penser et de travailler.
bonne nouvelle !
on peut lire tout l'article ici.

100 dessins

jeudi, avril 27, 2006

trouvé sur le blog draw.ca le site de tyler landry, un illustrateur de l'ile du prince-édouard.

le site est graphiquement beau et chaque dessin est une véritable surprise. des dessins «spot» avec un propos, d'autres plus travaillés en couleurs, d'autres «esquisses coin de table». intéressant parce qu'on voit rarement des projets de jeunes artistes de là bas.

les expos de finissants, ça commence... !

mardi, avril 25, 2006
elles vont toutes défiler, les unes après les autres et ça fait beaucoup de projets à regarder.
là, bientôt, il y a celle de l'uqam_design graphique. face-à-face, du 26 avril (mercredi soir, soir du vernissage) à dimanche le 30 avril.
Centre de Design UQAM (1440, rue Sanguinet, Montréal)

et celle de l'université concordia.
Exposed ! du lundi 1er au 7 mai au 1515, rue Sainte-Catherine Ouest, EV-007. profitez-en pour visiter ce nouveau bâtiment et y admirer l'oeuvre qui prend toutes les fenêtres du coté est. le site internet de l'expo ne contient quasiment rien pour l'instant. décidément...

viendra ensuite la saison des cégeps.

cherche désespérément

dimanche, avril 23, 2006

je cherche désespérément un billet pour la pièce de robert lepage «andersen» au tnm. d'ici le 6 mai.
si vous avez un tuyau, s.v.p. donnez-moi des nouvelles !

journée du droit d'auteur

je suis contente de savoir que, dans la suite chargée d'évènements du calendrier culturel, il existe une journée sur le droit d'auteur (23 avril). chez nous, ça semble être plutôt ciblé vers le monde de l'édition et du livre. dommage. le droit d'auteur et le respect au droit d'auteur devraient, à mon avis, être beaucoup plus large.

ce qui a attiré mon attention sur cette journée, c'est la très belle et très juste illustration de janice nadeau. sur le thème "La création, les fruits de l'imaginaire" elle a parfaitement représenté ce qui nous est propre comme créatif. cette rose qui sort de notre tête, en élévation, qui nous amène ailleurs, qui nous fait sortir de nous. wow. très très réussi et tout le reste de l'affiche : le choix typo et les couleurs, ne font que pousser cette idée plus loin. belle réussite.

un petit bémol... un détail dans cette opération a accroché mon attention. quand j'ai voulu en savoir plus, je n'ai trouvé nulle part sur leur site les crédits de l'agence code et de l'illustratrice. comme quoi, le travail des communications imprimées est dans l'ombre et reste dans l'ombre. je trouve cet oubli triste surtout en rapport avec l'évènement. j'ai finalement pu trouvé ces informations via le bulletin grafika. mais bien sûr, les crédits sont présents sur l'affiche.
on peut la télécharger sur le site (dans communiqués de presse).

demain, jour de la terre. on ne s'en sort pas !

vendredi, avril 21, 2006
demain 22 avril, jour de la terre, jour de la marche pour préserver le mont orford, etc.

et vous, que ferez-vous en cette journée pour faire votre part ? une petite chose, juste une, comme utilisez vos propres sacs si vous faites des courses, à l'épicerie, tentez d'éviter les produits suremballés, prenez les transports en commun, ou marchez ! vous avez d'autres idées ? écrivez !

merci au jour de la terre du québec d'avoir utilisé une oeuvre de«roadsworth» pour son dépliant. un bien beau pied de nez à l'administration de la ville de montréal.
roadsworth fait des pochoirs au sol dans les rues et transforme ainsi la signalisation traditionnelle.

design summer camp ?

la société des graphistes du canada section toronto est très active. ils ont ce lieu, «design exchange» en plein centre-ville. c'est un endroit dédié au design au sens large avec une salle d'exposition, une salle de congrès, une bibliothèque, un café, etc.

ils ont eu la bonne idée d'organiser, depuis quelques années, des camps de design pour les jeunes. wow!
les jeunes peuvent «faire du design» durant la semaine de relâche et aussi en camp de jour l'été. Pour les 7-15 ans.
tout ce beau monde peut se frotter au design graphique, au design d'exposition, au design de mode, au design industriel, etc.

ils ont intégré, à l'intérieur des cours, des visites de professionnels de différentes disciplines. c'est une magnifique initiation. surtout que maintenant, avec l'ordi, tous ces petits jeunes produisent/communiquent graphiquement sur un paquet de médiums. une belle idée qui pourrait être récupérée par la société des graphistes du québec conjointement à un musée de montréal puisqu'ils offrent tous des ateliers pour les jeunes.

les logos d'ailleurs... mais pas tant que ça

lundi, avril 17, 2006
un (autre) concours international de logos. cette fois-ci, organisé par des russes et avec un jury plutôt européen.
les logos gagnants sont divisés en plusieurs catégories et finalement, dans le bas de la page complètement, on peut voir les logos sur quelques applications. bonne idée. parce qu'un logo, ça ne flotte pas dans les airs. c'est toujours sur quelque chose avec les spécificités de chaque utilisation. il est sur un édifice ou sur une serviette de table, sur un site internet ou sur un camion de livraison et bien sûr, sur l'incontournable carte d'affaires.

je réalise en voyant ces logos qui viennent d'ailleurs, qu'ils ne sont pas si loin de nous. c'est dommage. depuis quelques années je m'aperçois que la mondialisation a cet effet négatif où le graphisme (comme d'autres domaines) perd de sa personnalité. le logo «root idea» vient de hongkong et «parallax» de croatie.

en général, la schématisation est un peu moins utilisée au profit de l'illustration, souvent dans un style naïf. et nous voyons apparaître de plus en plus de dégradés et d'effets 3d. je me demande toujours comment ça a fait pour être accepté. c'est tellement plus contraignant et limité au niveau des utilisations sans parler d'alourdir pour rien.

pour les statistiques, 970 logos ont été présentés provenant de 24 pays. voici les «Best of the Best 2006».

courtepointe vu du ciel

jeudi, avril 13, 2006
ici un belle preuve que deux idées qui ne semblent pas avoir de lien entre elles peuvent finalement faire quelque chose de vraiment fort visuellement.
la courtepointe est un art traditionnel qui ne se perd pas mais qui se pratique et se transmet d'un personne à l'autre. du moins, c'est ma perception. de mère en fille sans doute.
ma grande amie gigi en fait depuis des années (avec sa mère et beaucoup par elle même). elle joue sans fin avec les styles, les méthodes et les modèles. le travail d'une petite abeille. c'est sûrement très zen à faire...
et d'un autre coté, qui n'a pas été charmé par ces vues du ciel au décollage, comme à l'atterrissage, où on voit la division des terrains, le chemin des lignes électriques, le fleuve dans toute sa splendeur, etc.
quelqu'un a pensé à fusionner le deux. ce jeune canadien, ian hundley, installé à brooklyn a eu la bonne idée d'utiliser les vues du ciel pour ses courtepointes. ça devient alors, tout à fait moderne. études topographiques en tissu. dommage, on n'en voit vraiment que quelques unes...

soirée portfolio le 19 avril !

mardi, avril 11, 2006
voici venu le temps de la soirée portfolio où nos finissantes et finissantes de la dernière année (2005-2006) viendront présenter leur portfolio. c'est aussi un moment de rassemblement pour toute la «famille» d'infographie du CFPV (Centre de formation professionnelle de Verdun).
vous êtes de plus en plus nombreux à avoir passé dans nos classes avec vos histoires, vos souvenirs et vos anecdotes. c'est comique à entendre et ça fait toujours plaisir de vous voir, de savoir où votre chemin vous a mené depuis.

comme la dernière fois, nous aurons deux conférenciers (anciens de verdun) à cette soirée.
d'abord francis champoux, directeur artistique chez tournesol et ensuite jennifer varvaresso directrice artistique chez BBDO montréal.

et nous sommes toujours à la même place, bien que le nom de notre rue ait changé.
retenez la date : le mercredi 19 avril 2006, de 17 h à 19 h,
dans notre département au 3010, boulevard Gaétan-Laberge à Verdun.

et un grand merci à melissa pineault pour l'affiche qu'elle nous a proposée. belle job !

jury des prix créa : commentaire

lundi, avril 10, 2006

j'écoutais l'intéressant vidéo sur la présentation des membres du jury du nouveau concours créa.
selon infopresse « Le concours Créa se veut une célébration de la création publicitaire». bonne nouvelle !
quelle ne fut pas ma surprise. lorsque je vois défiler des directeurs de-ci et des directeurs de-ça... et bien aucune directrice de quelque chose à l'horizon ? est-il normal qu'en 2006, sur un nouveau prix en créativité aucune femme ne fasse parti d'un jury de 10 personnes ?
est-ce que quelqu'un pourrait m'expliquer ? ça a «adonné» comme ça ? vraiment ? faut presque se forcer pour y arriver.
il y a plein de femmes qui travaillent en pub, il y a plein de femmes créatives, comment vous avez fait pour ne pas les trouver ?
ce qui me sidère, c'est de réaliser que les organisateurs du concours ne trouvaient pas leur présence et leur regard sur la créativité pertinent à l'intérieur d'un jury ?
pourquoi ai-je toujours l'impression d'être la seule à voir ces affaires-là ? et pourquoi, encore une fois, je vais passer pour la féministe de mauvaise foi ?
des questions, des questions... je sais.

en kiosque...

dimanche, avril 09, 2006
voici mes deux derniers achats magazines.
d'abord le Vanity Fair « special green issue ». intéressant parce que les américains ont ici récupéré le mouvement vert en y associant le glamour. un signe des temps. un bon signe en fait.
je ferai un lien avec un excellent article du magazine shift (mort depuis) que j'ai lu, il y a quelques années. on y faisait une bien belle démonstration sur le fait que les nouveautés «vertes» (gadgets, technologies, méthodes, nouveau produits) bien qu'efficaces, n'arrivaient pas à séduire leurs clients potentiels. un grand manque de moyens, d'expertise en marketing, etc. les logos sont souvent moyens, les dépliants fait à la mitaine, etc. il s'agit souvent d'idées géniales mal emballées, mal présentées. heureusement, tout change peu à peu.
le numéro «spécial vert» du vanity fair, magazine potin/vedette américain par excellence, en est une belle preuve. on y parle d'en faire un numéro par année.
à mon avis, c'est quand cet état de conscience va devenir vraiment «à la mode» que le mouvement vert va prendre tout son essor. que les vedettes s'y associent (pour les bonnes ou mauvaises raisons) ne peut qu'être une bonne chose. plus on va en parler...
on a beau le dire, dans la majorité des cas... c'est pas vraiment ancré dans nos habitudes de vie de vivre «vert». j'observe du gaspillage partout, mais c'est mieux qu'il y a cinq ans ou même deux ans. ça va dans le bon sens.
alors pour voir le glamour écolo...
aussi, un essai photographique : de quoi aurait l'air les grandes villes américaines si le niveau de la mer monte de 3 pieds...

coté graphique, j'achète toujours le numéro du print (magazine américain de design graphique) nous présentant les vingt nouveaux jeunes à suivre. «new visual artist» est le nom qu'on leur donne. beaucoup d'américains, mais quelques européens. des illustrateurs, mais aussi des typographes, et évidement des graphistes, tous entre 20 et 30 ans.
j'aime bien regarder ces portfolios parce qu'on y voit les idées qui se promènent dans l'air du temps et sont ici très agréablement travaillées. toujours très personnel, c'est pour ça que c'est bon pour les yeux. comme je dis souvent dans mes ateliers de créativité, il faut arriver à faire passer les idées/concept par soi, c'est comme ça que ça devient touchant et unique. et le design, c'est aussi ça.

tequila/volka 2e partie

mercredi, avril 05, 2006
j'y suis enfin allée ! et quelle belle expo ! à voir absolument. pourquoi ? pour les contrastes et les similitudes des deux cultures.
j'ai noté dans mon cahier que ça faisait du bien à mes yeux de voir ces affiches à la facture directe, sans effet ni fioriture. chez les russes, wodka, la coloration est limité souvent au noir et blanc, avec un ajout de couleur vive. chez le mexicain diego rivera, c'est l'utilisation d'objets divers déposés sur la vitre du numériseur que l'on agrandit outrageusement. la référence à l'humain quasiment partout. on y ajoute une petite touche à la main et bang ! ça prend tout à fait un autre sens.
et beaucoup, alors là vraiment beaucoup, de typo à la main.
rafraîchissant et décapant, je vous dis ! ça prend vingt minutes à visiter.
jusqu'au 16 avril au centre de design de l'uqam.

en complément de programme, à la porte d'à coté, une exposition d'affiches tchèques sur le cinéma à la cinémathèque.

achat de fontes ? des suggestions ?

lundi, avril 03, 2006
j'ai le beau mandat d'acheter de nouvelles fontes pour l'école. pas un budget mirobolant, mais quand même...
j'ai fait pas mal le tour et je cherche plus spécifiquement de belles fontes que j'appelle «les nouveaux classiques». autre chose que le garamond ou le din. vous voyez le genre ?
suggestions quelqu'un ? et svp, fournissez-moi le nom de la fonderie.
merci !

raz le bol des rayures pas égales verticales

il y a plus d'un an, j'ai été agréablement surprise par le nouveau design des produits maison de chez pharmaprix. un motif de lignes verticales de différentes largeurs dans différentes harmonies de couleurs. pour une fois, les produits maison avaient de la gueule et gardaient leur touche clinique et jeune. très réussi.
et depuis quelques mois, je tombe sur cette idée de plus en plus souvent : le nouveau site de la stcum, les verres de styromousse de chez dunkin donuts, à la télé sur quelques pubs.
quelqu'un me disait récemment : les créatifs manquent de temps pour développer des nouvelles idées et les clients n'ont que peu souvent, le goût de l'aventure. une bonne idée, trop souvent répétée à toutes les sauces devient ennuyante. dommage.
à la chasse aux rayures, vous en trouverez assez facilement, je crois !
Présenté par Blogger.
haut de la page