un restant de salade et un magazine

lundi, mars 30, 2015

j'avoue, il n'y a aucun lien réel entre les deux sujets du jours. d'abord cette photo qui me donne des idées d'impression. je cherchais des publications sur le pliage de papier et je suis tombée sur ce magazine de Monica Giunchi (à télécharger gratuitement ici). pas vraiment de surprise dans tout le document, mais je n'avais jamais pensé au rognon d'une salade... comme quoi, tout peut servir de manière artistique.


l'autre découverte est le magazine britannique discover-art. un téléchargement partiel de la publication est disponible gratuitement. dans le numéro de mars, j’ai fait la découverte de l’artiste James Read (page 12). un mélange de collage acrylique très intéressant. sa série sur les oiseaux est particulièrement réussie. voir son site ici.


un de mes livres au Redland Art Gallery (australie)

samedi, mars 28, 2015

c'est en australie et c'était le vernissage aujourd'hui. je viens tout juste de voir les photos de l'expo «100 Books: A Personal Histories International Artists' Book Exhibition. bien qu'on ne voit pas dans le détail les livres, on peut facilement saisir toute la richesse de formes, matériaux, etc.

le thème de cette exposition était les histoires personnelles alors il y a sans doute des choses très touchantes à lire. cet événement présente plus de 100 livres d'artistes. inutile de dire que j'aurais bien aimé y être, rencontrer ces autres artistes et parcourir leurs livres.

merci à Robyn Foster d'avoir organisé tout ça. j'échange beaucoup par courriel avec tous ses organisateurs d'expositions auxquelles je participe et je dois dire que dans le monde du livre d’artistes, les gens sont tous très sympathiques et ont à coeur que nos oeuvres soient bien présentées. quand on est loin, comme moi, c'est important. mon livre «floor plan with mementos» était difficile à présenter et je trouve qu'ils ont trouvé une façon bien originale de le faire.

cliquez sur la première image de leur billet pour voir les photos en diaporama.


un jeudi matin typo

jeudi, mars 26, 2015

deux sites intéressants sur la typographie. le premier, betype.co présente de la typographie manuelle sous toutes ses formes. elles sont utilisées ici sur une grande variété de produits et /ou projets. tout à fait au goût du jour. il y a des choses fort intéressantes sur ce site. à noter à quel point la composition de l’ensemble (la position de chacun des mots) est importante dans ce style typographique. en général, la base d’un projet semblable est de faire plusieurs tests à la main, de numériser les plus réussis et de les retravailler par la suite à l’ordi. se souvenir que cette dernière étape doit être faite avec doigté pour ne pas dénaturer le travail.

voilà plutôt une curiosité. modulator est une plateforme en ligne qui vous permet de créer une fonte à partir d'un caractère de base sans sérif. vous pouvez ajuster plusieurs aspects d'une lettre, et ce, sur chacune des lettres de l’alphabet. ça semble un travail de moine, comme on dit, parce que c'est effectivement un travail minutieux que de faire une fonte qui fonctionne bien.


découvrir les cahiers de gosia herba

mardi, mars 24, 2015

les dessins de Gosia Herba (pologne) sont excellents, mais ses sketchbooke encore plus. j’en ai trouvé trois en ligne pour notre plus grand plaisir.

le premier ici, le deuxième et le troisième.

la rigueur et la force de la ligne, l’ajout précis des textures au bon endroit, la composition dans l'espace et le trait large et précis. quelle maitrise. impressionnant. ça m’a rassurée de voir à quelques endroits la recherche et les essais, car tout semble presque trop parfait.






la science dans toute sa beauté

dimanche, mars 22, 2015

pour ce dimanche, j'ai découvert cette publication scientifique résolument différente.
zigote quaterly est une publication seulement numérique fondée en 2012. un endroit où l'on prend note des leçons de la nature qu’on mélange au design et à la technologie. allez voir toutes les éditions sur leur page ne serait-ce que pour les photos, ça vaut le détour.

je vous suggère aussi de devenir amis de leur page facebook pour les billets qu'ils y partagent. comme cette installation lumineuse développée pour le rijks museum, à couper le souffle tellement c'est beau. ou ce film de David de los Santos Gil qui nous permet de voir le déploiement de plusieurs fleurs. on sourie, c’est certain. vivement le printemps!

mon nouveau projet

vendredi, mars 20, 2015

après avoir terminé les livres en cours, les avoir expédiés, je suis maintenant dans un nouveau projet de livre d'artiste. celui-ci a pour thème «dirt» comme dans «sol» au sens large. 2015 est l'année mondiale des sols selon les nations-unis et c'est aussi l’objet de cet appel de dossier. je trouvais le sujet très intéressant et je voulais me pencher sur cette question.

je jongle donc sur cette idée depuis janvier mais sans vraiment travailler concrètement là-dessus. ça commence tranquillement. j'ai fait mes premiers tests de papier maché et je réfléchis à tout ça. j'utilise un mindmap, comme toujours, pour faire le tour de toutes les facettes du projet. de plus, cette technique me permet d'avoir sur une même feuille toutes mes idées qui touchent de près ou de loin cette nouvelle démarche.

histoire à suivre donc... le projet doit être terminé pour la fin avril.



deux choses à voir pour ce mercredi

mercredi, mars 18, 2015

à voir, les plus belles pages couverture de livre 2014 selon le new york times. la tendance serait les couvertures très aérées, souvent blanches. l'écriture à la main est toujours très présente. comme le dit le texte d'ouverture, étant donné que nous feuilletons les livres de moins en moins avant l'achat (nous achetons en ligne), l'ambiance réussie d'une page couverture en lien avec l'histoire devient primordiale.

aussi, voir la série de portraits de l'illustrateur Andy Tuohy. il a fait cette série magnifique des grands artistes modernes. sur son site, on ne voit que son affiche et les portraits sont bien petits. ici, vous pourrez tous les voir en format un peu plus grand.

de la typo pour un lundi

lundi, mars 16, 2015

voici un projet du bureau Sagmeister & Walsh. il s'agit de la conception de l'identité visuelle du logiciel Fugue.

«Le résultat se veut élégant et subtil avec un logo évolutif et customisable. Ce dernier repose sur un algorithme qui permet à des points de taille variable d'évoluer selon le tracé des lettres.»

ici, la musique agit directement sur l'animation. il faut voir le logo en mouvement en écoutant la musique qui y est reliée. une belle recherche et un très intéressant résultat. on voit que le désir de sortir des sentiers battus est bien présent, peu importe la plateforme. le tactile offre quelque chose de plus.

l'article est ici et le site ici. plusieurs photos aussi pour avoir une idée de toutes les possibilités.

toujours en typo mais en allant dans l'autre sens complètement, voir les robots composés d'impressions multiples de lettres en bois par «church of type» l'atelier de letterpress de Kevin Bradley en californie. absolument magnifique. ça m'inspire des travaux scolaires pour mes étudiants... voir la galerie du site ici.

solstice, un ravissement pour moi

dimanche, mars 15, 2015

comme mentionné plus tôt sur ce blogue, j'ai participé hier à l'événement «solstice» organisé par Catherine Ouellet-Cummings et Annick Gaudreault. honnêtement, je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre, mais j'avais un bon pressentiment.

après cette demi-journée, je peux vous dire que ce fut un moment de pur ravissement, des découvertes inspirantes, les conférenciers choisis avaient des parcours très différents mais une même ligne directrice: faire de la création. à leur manière, Patsy van Roost, Gabrielle Laïla Tittley et Laurent McComber nous ont raconté leur cheminement en précisant tout ce qui marche et aussi ce qui ne fonctionne pas comme prévu. une belle démonstration que les créatifs doivent souvent se «tourner sur un dix cents» pour arriver à leur fin. un rappel que la passion, le courage et la détermination sont absolument nécessaires pour réussir.

j'ai même gagné un exemplaire de la publication pour enfants «grilled cheese», un coup de coeur que j'ai eu grand plaisir à recevoir!!!

bref, je vais vous tenir au courant pour la prochaine édition que je ne manquerai sûrement pas, car on y rencontre aussi plein de gens créatifs!



être l'artiste en résidence... d'une corporation

jeudi, mars 12, 2015

voici un article fort intéressant sur le site du magazine fast company «Welcome To The Brave New World Of The Corporate-Sponsored Artist», en français: les résidences d'artiste dans le monde corporatif. on connait tous les centres d'artistes qui en offrent, on connait moins les compagnies et corporations qui commencent à offrir ce genre de résidence. aux états-unis, plusieurs ont commencé à le faire. des compagnies telles que facebook, threadless, autodesk, amtrak, etc.

l'article est fort détaillé et nous présente plusieurs cas. on y explique qu'est-ce qui peut bien motiver une compagnie à mettre en contact des artistes avec ses employés. à lire absolument si le sujet vous intéresse, car on ne tombe pas très souvent sur ce genre d'informations.

«my life-like-tv» a été retenu pour une expo.

mardi, mars 10, 2015

j'ai fait un livre-objet récemment pour une exposition «The Contained Narrative: Defining the Contemporary Artist’s Book» au Minnesota Center for Book Arts. le thème était le contenant/contenu. je trouvais cette approche bien intéressante, alors j'ai voulu participer. dans mes archives, j'avais conservé ces boites de matériaux pour maquette d'architecte. je les avais conservés parce que je les trouvais bien jolies avec leur design d'époque «madmen».


comme toujours, une idée et des étapes à faire qui m'apparaissaient simples au départ (j'avais peu de temps) se sont compliquées dans la fabrication du livre. la forme du livre est un peu «tunnel book». c'est-à-dire qu'il faut regarder à travers. les fenêtres des boites me faisaient penser à un écran de télé, d'où le nom «my life-like-tv». le nom «life-like» de cette gamme de produits était déjà tout un programme, le slogan aussi: «the finest in scenery». le thème du livre était le paysage au sens très très large. si vous regardez à l'intérieur, vous avez d'un côté la citation «Scenery is fine, but human nature is finer.» de John Keats et de l'autre, une citation de l'artiste Marina Abramovic «We are actually living in a million parallel realities every single minute.»

quelques couches d'acétates supplémentaires avec coloration à la main complètent ce livre-objet. je lui ai ajouté une base, fait d'une ancienne boite d'instrument de dessin technique et un peu de papier sablé pour la texture. ah oui, une antenne aussi!

j'étais très très heureuse que mon livre soit retenu pour cette exposition. l'étape supplémentaire et de savoir comment faire un boitier pour un livre pareil. après quelques réflexions, tests et réévaluation, voici le résultat final qui fonctionne très bien.


solstice, j'y vais cette fois-ci

dimanche, mars 08, 2015

j'ai découvert «solstice», un événement créatif qui a lieu deux fois dans l'année. j'ai dû croiser de l'information à leur sujet à quelques reprises. la créativité est toujours un beau sujet de rencontre alors j'ai décidé d'y aller cette fois-ci.

événement organisé par Catherine Ouellet-Cummings et Annick Gaudreault, j'y serai samedi prochain. les billets sont en vente en ligne.
une entrevue avec les deux instigatrices ici et on s’inscrit sur le site ici.

bonne journée à toutes les femmes
et à ceux qui les aiment!

nouvelles photos de mon dernier livre

vendredi, mars 06, 2015

dans quelques jours, c'est la journée de la femme. j'ai voulu souligner cet événement par un petit tirage de mon livre «yes madame», 25 citations de femmes qui ont de l'élan!». tous les détails sur mon site boutique.

vous connaissez peut-être plusieurs des femmes citées, d'autres moins, mais toutes ont de l'élan pour nous en donner aussi.
en prévente à 12$ (autour de 9 euros, je crois) encore pour quelques jours. un cadeau pour vous et vos amies, sur le bonheur de la création!



gelli, deuxième essai

jeudi, mars 05, 2015

avec mon coloc d'atelier, christian, j'ai enfin eu le temps de faire de l'exploration avec la plaque gelli. je dis exploration, parce que travailler avec une plaque gelli n'est pas une science exacte... et c'est tant mieux!

nous nous sommes installés avec une multitude de petites formes, textures, etc. et on a commencé les essais. la superposition des impressions donne des résultats intéressants et riches, mais inversement, une impression peut cacher d'un coup quelque chose qui avait du potentiel...

j'avais acheté «Encre pour impression Speedball Qualité archives» qui sont transparentes, mais elles n'ont pas fonctionné. j'ai donc travaillé avec mes encres à l'eau pour impression Speedball qui répondaient mieux. par contre j'aime mieux les couleurs de mes premiers essais. ce week-end, je vais essayer avec l'acrylique.

il faut travailler plusieurs impressions en même temps à mon avis, car le temps qu'une sèche, on en travaille une autre. de plus, il faut souvent agir assez vite. voir ci-dessous quelques tests.


voici les compositions de christian qui a acheté une plaque ronde. cela représente un certain défi en composition. il est parvenu à imprimer des textures très détaillées.

créativité: est-ce que vous résistez?

mardi, mars 03, 2015

je suis à lire le livre «the war of art» de Steven Pressfield (2003). il nous démontre très clairement à travers des situations variés, notre résistance à l'élan créatif. toutes les raisons sont bonnes, nous semble-t-il. mais en réalité, nous n'arrivons pas à vaincre une sorte de peur bien ancrée en nous, ce qui serait une bonne nouvelle. notre manière de résister peut être physique comme un malaise ou quelque chose de très rationnel comme un horaire trop chargé.

une lecture en plusieurs billets, un thème=une page. on passe d'un angle à l'autre en faisant des liens avec notre vie.

je suis maintenant dans la deuxième partie du livre. on y dit que si on prenait notre travail créatif aussi sérieusement que notre emploi, celui qui paie le loyer, ça finirait par fonctionner. j'ai quelques bémols, mais c'est surtout l'attitude envers sont travail artistique qui fait la différence. l'auteur fait aussi très bien la distinction entre l'amateur et le professionnel. le professionnel ne gagne pas nécessairement sa vie par son travail créatif, mais il y met autant de sérieux que si c'était le cas.

un livre qui ne met pas de gants blancs. vous pouvez lire tout le livre à travers ce diaporama (à télécharger gratuitement). allez lire le billet «we're all pro already» aux pages 61 à 63 pour vous donner une idée.

le livre existe en français (sur amazon.fr) mais au québec, je n'ai trouvé que «go, agissez» un autre livre de ses livres...

* mise à jour: je viens de terminer la lecture. j’ai trouvé les derniers billets un peu trop «spirituo-pop». par contre, si vous êtes assez bon en procrastination, vous y trouverez plusieurs pistes de réflexion.

mon bulletin #7 vous a été envoyé ce matin!

dimanche, mars 01, 2015

je viens tout juste vous envoyer mon bulletin créatif #7. j'y parle de mes trouvailles partagées sur mon blogue, mais que vous avez peut être manqué, de mon nouveau livre «yes madame» 25 citations de femmes qui ont de l'élan! offert à prix spécial en prévente. je partage aussi un billet où une blogueuse nous explique comment faire des cartes à gratter maison et finalement des nouvelles de l'atelier où il se passe pas mal de choses en ce début d'année.

si vous ne voulez manquer aucun de mes bulletins, n'hésitez pas à vous abonner ici.
Présenté par Blogger.
haut de la page