parlons vaiselle!

jeudi, avril 29, 2010
dans les dernières semaines, j'ai trouvé ces esprits créatifs qui travaillent chacun la porcelaine de façon bien particulière.

d'abord mischer traxler, ce duo autrichien qui propose des bols où l'intérieur est la forme négative d'un légume de vote choix. présenté au dernier salon de milan. intrigant et franchement réussi. on peut voir plusieurs photos ici.

aussi, le travail de décalque sur la vaisselle de justin rothshank, américain. une technique où il mêle l'impression laser et technique du décalque personnalisé avec de l'encre céramique. il est aussi possible de voir sa technique ici. une découverte pour moi. je vais sûrement essayer ça...
via dear ada

et finalement les pièces de esther coombs, d'angleterre, qui associe quelques pièces de porcelaine pour en réinventer de nouvelles. j'ai vraiment eu un coup de coeur pour ses étiquettes/porcelaine pour jardin, magnifique récupération.

c'est beau...

mardi, avril 27, 2010


...mais disons que nous étions passé à autre chose.
le feuillage vert printemps sous la neige, c'est surprenant et quand même intéressant.

vente de livres à 1$

lundi, avril 26, 2010

du 1er au 9 mai prochain à l'aréna étienne-desmarteau, les amis de la bibliothèque de montréal font, encore cette année, leur super vente de livres. 85,000 livres et magazines à moins de 1$.

une belle occasion de préparer votre pile «lectures d'été» à moindre coût (ou pour faire des livres altérés). toutes les informations ici.

«hemerocallis», ma dernière publication

dimanche, avril 25, 2010


en feuilletant mes carnets en décembre dernier, je me disais que j'avais bien des dessins qui pouvaient être intéressant dans un livre. dans le monde des «zines», je crois qu'on nomme cette forme un «artzine».

j'ai une fascination pour les fleurs d'hémérocalles après la fleuraison. elles se tordent un peu et créent ainsi un magnifique jeu de lignes. bref, j'en dessine depuis des années.
après avoir fait mon choix et numérisé tous les fichiers, j'ai fait plusieurs versions. voici la finale. un travail de longue haleine. d'abord la mise en page des 24 pages, mais ensuite, la mise en forme. terminé, cousu et relié depuis vendredi dernier, je suis très contente du résultat.

ce livret est dédié à roger et ghislaine, mes parents, avec qui j'ai passé bien des week-ends au chalet, où j'ai planté plusieurs variétés d'hémérocalles et où je les dessinais souvent.

disponible ici

normand laprise, pour être bien inspiré

vendredi, avril 23, 2010
j'aime bien l'émission contact de stéphane bureau sur la créativité. je ne l'écoute pas toujours, mais cette semaine était, je crois, une émission d'exception. le grand chef normand laprise, qu'on voit quelques fois à la télé, nous parle de ses racines et fait devant nous des liens entre son enfance, son parcours de vie, ses apprentissages, son fonctionnement en tant que créatif et la vie qu'il a choisi pour continuer à être créatif tous les jours.

absolument magnifique. on trouve dans sa démarche toutes les grandes étapes du créatif. il parle de rigueur, de plaisir, de connaître les techniques pour permettre d'être créatif dans sa pratique. il est toujours vrai, sincère et reconnaissant des gens qui l'entourent. touchant. si nous avons autant de chefs si sympathiques au québec, c'est directement relié à normand laprise et à la personne qu'il est.

pour la rediffusion ici, pour lire sur cette émission, ici.

découvrir hannelore baron

mercredi, avril 21, 2010

découvert récemment le travail de l'artiste hannelore baron (1926-1987). né en allemagne, il a émigré aux états-unis au début des années 40.

on peut voir quelques unes de ses oeuvres: des collages, des assemblages, c'est tout simplement magnifique. on aimerait bien en voir plus, mais il n'y a pas grand chose en ligne... si vous faites une recherche par «google images», vous en verrez un peu plus.

via dear ada

découvertes d'un mardi

mardi, avril 20, 2010

voici deux ensembles (sets) de travaux qui m'ont intéressés dernièrement sur flickr.

d'abord l'ensemble «handmade» du graphiste/artiste felipe oliveira (brésilien). son groupe d'expérimentations graphiques est diversifié: des dessins à la main, quelques fois retouchés à l'ordi, des collages, un peu de typographie, bref un heureux mélange de techniques et de médiums.

découvrez aussi le travail de cathy cullis (britannique), son ensemble «artist books 2010» présente un série de livres/collages en accordéon où elle utilise plusieurs de ses illustrations, des personnages bien à elle. ses images sont en grande partie cousues directement sur le carton sur lequel elle intervient de nouveau. très réussi.

dans les deux cas, à voir en diaporama pour mieux voir les détails.

les plages d'agnès

samedi, avril 17, 2010

j'ai vu dernièrement le film «les plages d'agnès» (arrivé en dvd ici depuis peu). un film où la cinéaste agnès varda nous présente sa vie. un magnifique mélange de création, de vie de famille, de relations, d'amis, d'imagination et d'humour, car c'est un peu tout ça agnès varda.

j'ai vu quelques un de ses films et j'ai toujours aimé l'humanité, la simplicité et l'amour des gens qu'on y retrouve. ici, elle ne fait pas autrement. elle joue aussi, devant nous, à l'exploratrice, à l'interviewée et à la «présentatrice».

au début, j'ai cru que j'allais trouver ça un peu long et finalement on est charmé, on entre dans son univers et on ne veut plus en sortir. l'univers d'une créatrice qui a toujours suivi son idée sans vouloir faire de vague, bien qu'elle en a fait tout de même... heureusement pour nous.

comme elle le dit elle-même: «je me souviens pendant que je vis »

ma chambre dans une boîte...

jeudi, avril 15, 2010

faire sa chambre d'enfant dans une boîte à chaussure, voici le mandat qu'on reçu des artistes et designers britanniques pour l'événement «showshoe box art». mises à l'encan, les «chambres» ont servi à ramasser des fonds pour deux fondations. elles sont bien jolies, certaines plus conceptuelles et d'autres, plus près du bricolage d'enfant. créatif à souhait!

aussi, le concept des cartes d'affaires d'andrea romani, consultante en environnement du portugal. juste une étampe... réalisation très réussi, ça aussi.

via le bien joli blog «laissez faire»

diffuser de l'art entre les transactions

mercredi, avril 14, 2010
une belle idée de l'artiste kelly mccay. à toronto, sous le nom de «bank on art» deux guichets automatiques fonctionnels présentent, entre les transactions, des oeuvres d'art sur leur écran de 10 pouces. une page bio de l'artiste est disponible en ligne pour ceux et celles qui veulent en savoir plus. intéressant...

via akimbo

ici, déchets = art

dimanche, avril 11, 2010

le projet «Recology San Francisco» est une résidence de quatre mois offerte à des artistes. leur matière première: 44 acres des matières recyclables de la ville.
on peut voir les résultats de quelques artistes, mais aussi le «work in progress» sur leur page flickr qui offre, finalement, ce qui est le plus intéressant à voir. jetez un oeil aussi sur les oeuvres des étudiants. vraiment intéressant.

projet surprenant!
question: et que fait-on avec des oeuvres après?...

via craftzine

vacances d'après pâques

vendredi, avril 09, 2010

je termine aujourd'hui ma semaine de vacances «d'après pâques». il a fait beau et chaud (lire dehors en t-shirt) et il a fait froid (manteau d'hiver et gants). j'ai passé ma semaine à l'atelier. donc pas vraiment eu le temps de voir ce qui se passait ailleurs que sur ma table de travail.

j'ai fait des collages dans mon carnet, j'ai travaillé sur un nouveau zine «hemerocallis» fait à partir d'esquisses numérisées de plusieurs de mes carnets. et finalement mon livre «body(e)motion» qui avance un peu tous les jours. je me suis acheté du bon papier pour faire des collages que je pourrai vendre éventuellement. j'ai acheté du fil et des boutons pour relier joliment mon zine sur les fleurs hémérocalles. tous des projets en développement.

une bien belle semaine en fait.

«emotive», mon livre en devenir

mercredi, avril 07, 2010

en ce moment je travaille à mon livre d'artiste (qui n'a pas encore de nom) mais qui porte sur les émotions. en espérant qu'il sera accepté pour l'exposition «emotive».
j'ai passé le mois de mars en incubation sur la question, en essayant diverses choses et formes. je me suis arrêtée sur neuf émotions à travailler.

la version finale sera un livre tranché en trois. j'ai donc trouvé de vieux livres de même format que cécile, ma coloc d'atelier, a coupé pour moi. chaque partie de livre contiendra des bouts d'histoire, des collages ou l'inscription d'une émotion choisie.

l'idée que le «touché» était directement relié aux émotions me revenait souvent. j'ai demandé à trois amies (gigi. dominique, geneviève) qui travaillent avec le tissu de me faire parvenir des retailles. dans leur grande générosité, j'en ai reçu beaucoup! (de quoi faire d'autres projets de livre à partir de cette matière...) j'ai choisi une trentaine de tissus qui serviront d'onglets pour trouver les pages du livre où je suis intervenue.

ce projet se développe un peu plus tous les jours. peu de choses sont vraiment arrêtées, mais ça commence à prendre forme et j'aime beaucoup ce que ça devient.

aujourd'hui j'ai travaillé la couverture (multiple) et le support. cette nouvelle version n'est pas dans les photos...

graphisme: toutes époques confondues

lundi, avril 05, 2010
andrei robu, designer de roumanie, présente le site «designers go to heaven» très riche de propositions graphiques. en fait, on regarde défiler une grande quantité de travaux très bien choisis, mais sans système de classification.

on voit, côte à côte, des projets d'europe de l'est des années 40, des projets américains des années 60, des travaux plus récents ou plus vieux encore.

ça permet un nouveau regard sur la création graphique. une bien belle idée. il y a une multitude de projets qui ne vieillissent pas du tout.

dessiner au cinéma

samedi, avril 03, 2010

samedi dernier, on pouvait lire dans le journal le devoir, un article fort intéressant sur le livre «gainsbourg (hors champ)». le film vient de sortir ici et sylvain cormier nous entretient surtout sur le livre/carnet de croquis de sfar.

l'intérêt pour moi a été de lire que le cinéaste (auteur-dessinateur de BD avant tout) avait dessiné tout au long du processus du film, même pendant les journées de tournage. il en résulte de nombreux carnets de notes et dessins.

«Tout juste une «sélection de dessins issus des quarante carnets qui m'ont accompagné tout au long du projet Gainsbourg», écrit Sfar dans la note liminaire de la somptueuse chose. Il précise: «Ce sont principalement des dessins d'écriture. Ils m'ont servi à convaincre les différents collaborateurs. Ces dessins m'ont permis de me faire une idée de mon histoire, puis de tout expliquer à mon équipe.»

«En clair, ça veut dire qu'en plus d'avoir rêvé et scénarisé son film en dessinant tout seul dans son coin, puis d'avoir utilisé le dessin comme mode de communication à toutes les étapes de la préparation du tournage et pendant le tournage même, Sfar disposait sur les plateaux et les extérieurs d'une sorte de panoplie portative du dessinateur compulsif: «une table pliante et une lampe de spéléologue et un carnet/gouaches/aquarelles». À tout moment, il pouvait dessiner. Et dessinait.»

sur le site du film, il est possible de voir un soixantaine de pages de ses carnets.

1er avril...

jeudi, avril 01, 2010

comment résister en ce premier avril devant ces poissons «toutou» ! il s'agit de création de mimi kirchner, artiste américaine qui crée une multitude de poupées et autres objets rembourrés. très joli.
on peut voir plusieurs photos de ses poissons sur sa page flickr à partir de cette photo.

via suprbo.
Présenté par Blogger.
haut de la page