le métro : voir de dessous

lundi, mars 20, 2006

le problème avec les transports en commun, c'est le mot commun, ordinaire, sans confort. comme disait bruce mau lors de sa conférence à montréal : «j'ai beau vouloir faire beaucoup contre le réchauffement de la planète, quand je circule dans ma voiture et que je vois les gens attendre l'autobus à -25 dans un abribus inconfortable, j'ai pas le goût de prendre les transports en commun.»
ben voilà, notre perception en «amérique» des usagers du transport en commun. et c'est finalement l'image que nous avons de nous-mêmes. « je prends le métro parce que j'ai pas assez d'argent pour m'acheter une voiture... parce que je suis étudiant, parce... » une situation temporaire.
en europe, ce sentiment est moins fort. à londres, on croise des hommes en complet à la tonne dans le métro.

mais voilà, ailleurs c'est différent. voici une bien belle campagne de pub de madrid pour inviter les gens à prendre le métro. c'est poétique. est-ce possible, et bien oui ! allez jeter un oeil !

0 commentaires:

Présenté par Blogger.
haut de la page