expo d'affichistes, à voir !

samedi, décembre 10, 2005

il y une exposition à voir en ce moment pour les graphistes. il s'agit de l'expo, «Le monde d'Alfred», au centre de design de l'uqam. plusieurs affiches d'Alfred Halasa, qui a enseigné et enseigne toujours au département de design de cette université.
en complément aux créations d'Halasa, on peut voir les affiches de quelque 22 anciens étudiants.
à la fin de l'expo, il nous est permis de lire quelques lignes de commentaires de ces anciens sur leur prof.
j'avoue que comme prof, c'est intriguant de lire ce genre de chose. on se demande toujours si on a eu un peu d'impact dans la vie de tous ces gens qui passent dans nos classes.
je vous suggère fortement d'y aller pour la très belle qualité des projets exposés. il est rare de voir autant d'affiches québécoises (80 en tout) aussi diverses présentées en même temps.
voici quelques pas très bonnes photos, désolée.

à voir absolument ! ça finit le 18 décembre prochain.

2 commentaires:

9stagiares a dit...

Je reviens tout juste de l'exposition. J'ai trouver ça très bien. Mais ce que je retiens le plus de ma visite ce sont les commentaires de mon ami. Ça m'a frappée de constater que ce n'est pas tout le monde qui se préoccupe de l'allure des choses. À l'entendre on pourrait faire de la pub avec seulement du texte tout droit sur une page blanche, toujours de la meme manière et ça serais bien assez. Je n'ai pas réussis à le convaincre qu'il pouvais y avoir une utilité à disposer du texte à la verticale, ni que l'on peut couper des parties de lettres volontairement. Mais bon, j'ai vu de belles choses là-bas, ça m'a plu.

Guylaine Couture a dit...

c'est une belle idée positive que de penser que l'helvetica noir sur fond blanc suffirait. un peu naïf aussi.
c'est aussi sous-estimer la force du design, graphique ou industriel. de plus, il faut bien mal connaître le marketing et sa manipulation omniprésente.
si c'était suffisant, (helvetica noir sur fond blanc) une compagnie comme american apparel, qui a un design très épuré et une philosophie, utilise quand même pour ses pubs des gens mal photographiés (volontairement évidemment) sous leur coté sexy, pour rejoindre sa clientèle et se sortir du lot. si tout le monde utilisait ça, (gap, levis, etc.) AP ferait autre chose pour se démarquer.
les produits sans nom ont fait le test il y a quelques années. il faut les voir maintenant. même ça, c'est étudier pour avoir l'air amateur pas de budget.
le consommateur d'aujourd'hui veut de l'ambiance, pour le film qu'il va voir, pour le livre qu'il va lire, pour les vêtements qu'il va porter.
et il y a des tonnes de gens qui travaillent à ça.

Présenté par Blogger.
haut de la page