mariscal à montréal (deuxième partie)

mardi, octobre 18, 2005

J'ai assisté hier soir à la conférence de Javier Marsical à l'université de montréal (voir le message du 19 septembre). c'était dans la salle ernest-cormier, un petit bijou de salle art déco. on a soudain l'impression d'être ailleurs.
il y a bien des façons de donner des conférences, mais j'avoue que comme ça...wow !

mariscal nous a charmé, et le mot est faible. il jouait devant nous comme un enfant de 6 ans qui nous fait des beaux yeux.
pendant que défilait à l'écran une magnifique animation faite à partir d'une tonne de ses dessins, il nous a raconté comment la couleur est entrée dans sa vie. mais tout est dans la manière !!!!
il parlait, faisait le bruiteur, et dansait sur scène suivant la musique de son film. il s'est ensuite mis à faire des ombres chinoises sur les images projetées, il nous a mimé une danseuse espagnole debout sur un escabeau. à un carré orange qui disparaissait à l'écran, il a chanté une chanson d'amour en espagnol pour qu'elle ne le quitte pas.

du pur plaisir, du pur délire !
tant mieux si vous y étiez, et tant pis pour les autres. il fallait y être.
merci ferdie !
:)

3 commentaires:

husk a dit...

trop de couleurs... :P

Guylaine Couture a dit...

évidemment, pour toi, si tôt le matin...ça doit être difficile pour tes yeux
mais ça fait partie de la vie la couleur «husk» !
ça va te frapper à un moment donné...
:)

husk a dit...

bin... j'aime le rouge, y'a déja ça!

Présenté par Blogger.
haut de la page