bulletin créatif #23

lundi, octobre 31, 2016

j’envoie mon bulletin créatif #23 demain matin avec une surprise, deux grilles d'agendas gratuits en format pdf. abonnez-vous ici pour ne pas le manquer!

question de point de vue

dimanche, octobre 30, 2016

voici de magnifiques photos de Loes Heerink. des vélos défilent avec tous leurs bagages quelque part au vietnam. c'est simplement beau et ça donne le goût d'en faire des dessins. la photographe a commencé une campagne kickstarter pour en faire un livre.

sur le même site, j'ai trouvé le travail de l'artiste canadien Brendan Tang, qui crée des robots futuristes en mélangeant la porcelaine à des pièces motrice. intriguant et très intéressant.

le monstre le plus épeurant?


Ça serait l'humain selon cette campagne de pub pour la World Wildlife conçu par la firme Sid Le. à travers les principaux fléaux qui nous entourent, la campagne nous présente différents masques portés par des enfants. effrayant, mais tellement vrai.

il na faut pas avoir peur des monstres venus de l'au-delà comme dans les films catastrophe, mais plutôt de l'humain et de son insatiable faim qui nous mène vers la destruction de la planète. c'est aussi simple que ça.

mes dossiers du moment

mercredi, octobre 26, 2016

je réfléchis beaucoup à vendre en ligne. un sujet qui m'intéresse et que je voudrais voir fonctionner.

comment parler de tout ça sans avoir l'air de faire de la sollicitation? difficile. j'hésite à en parler sur ce blogue, pourtant, c'est un processus intéressant. j'ai toujours voulu partager ici ce qui me passionnait. cette nouvelle facette de mon travail en fait partie.

il y a des tonnes d'articles sur etsy (et ailleurs) qui vous encouragent à laisser votre boulot pour faire ce que vous voulez uniquement. je n'en suis vraiment pas là.

de nos jours les plateformes sont multiples. presque trop. on ne sait pas vraiment par quoi commencer, lesquelles choisir. j'ai longtemps voulu vendre mes designs à des compagnies de textile, de papier d'emballage, etc., mais c'était très compliqué.

maintenant, je peux vendre mes choses et peaufiner le look de chaque produit. je vais à la vitesse que je veux. mes cahiers sont remplis de dessins auxquels je peux donner une vie publique.

à chaque vente (très peu nombreuses pour l'instant) je reçois un petit montant, pas de quoi justifier tout le travail, mais le plaisir que j'ai quand quelqu'un achète, un petit bonheur!

j'aime toujours autant faire des livres, mais maintenant, je leur donne plus de possibilités. j'ai utilisé mes citations et dessins de «yes madame» pour de l'impression sur demande. j'adore ce que ça donne. j'ai finalisé mes flocons de neige et mes boules de noël en fichiers numériques. moi qui adore faire mes agendas, j'ai proposé deux gabarits tout simples à imprimer en noir et blanc. je les ai faits en anglais pour le marché de creative market, mais s'il y avait un marché pour le français, je le ferais c'est certain.

bref, ma tête est remplie de choses que je voudrais mettre en marché. c'est une histoire à suivre...

avoir une tête étrange...

mardi, octobre 25, 2016

c'est l'halloween bientôt alors les références aux costumes sont très populaires.

j'ai trouvé les têtes tricotées de Tracy Widdess, artistes de vancouver. Ses tricots sont très étranges, vous les verrez. on est loin du travail habituel. elle nomme son style de «brutal knitting». son univers est d'une grande créativité et la laine aide à faire passer ses images un peu grotesques ou du moins... surprenantes.

toujours sur le sujet des têtes, voir les quelques gravures et dessins de Funny Fun with Guillaume de berlin. dessins numériques très originaux que j'ai beaucoup aimés. il faut visiter son site, plusieurs projets à voir.

des livres qui m'ont fait sourire

vendredi, octobre 21, 2016

je suis allée à la vente de livre de McGill mardi dernier. voici les quelques livres que j'ai achetés.

j'ai un guide pour les parents (1954). les illustrations de Anne-Marie Drutzu sont magnifiques.

ensuite, «the owl pen» avec des gravures de Lucille Oille, édition de 1955.

un livre de bonnes manières (1939) avec de bien belles petites vignettes dans les pages,

un livre de recettes, de la compagnie Ford (1950), là encore, coup de coeur pour les illustrations qui ont toutes des styles différents, mais de leur époque.

et finalement Longleat, de 1566 à maintenant, (1957) la couverture surtout m'a intriguée et à 1$, je l'ai ramassé.

c'est toujours un plaisir de faire ce genre de découverte.

je crois bien qu'à mes prochaines portes ouvertes (4 décembre prochain), je vais aussi vendre à petits prix des illustrations tirées des livres que j'ai achetés ici et là pour leur beauté. question de leur donner une deuxième vie.

inspiration.. ou copie?

mardi, octobre 18, 2016

le web nous permet de voir des millions de choses. de s'inspirer des talents de plusieurs. dans ce contexte, est-ce qu'on s'inspire ou on copie? quelle est la limite? qu'est-ce qui fait que notre version n'est pas simplement une copie de notre source d'inspiration? bonne question.

le billet de Sheila Kohler nous explique bien la différence:

«So how far can we carry out this maxim without being accused of plagiarism? As a teacher one realizes today particularly the danger of easy access to information. Yet it is not difficult to spot information that has been lifted undigested from the Internet for example. The important step, as with anything in life, is to make this information your own, to use it to convey what you want to say. Also, it is important to make sure the information you are using is valid. In other words, go to the greats, the experts, the ones who know for that information. If you are going to steal, steal from the best.»

il n'y a rien de mal à regarder toutes ces idées, mais regardez les meilleures, inspirez-vous des grands talents, et digérez tout ça pour en faire votre propre création. il faut avoir confiance en soi, et accepter que sur le chemin il y ait de moins bons coups, mais regarder ce que font les autres est une chose incontournable de nos jours.

c'est la façon dont vous les regardez qui fait la différence et votre temps de digestion pour les faire vôtres. parfois, cette étape est oubliée et ça devient de la copie ou presque... chose que l'on voit de plus en plus souvent malheureusement. faites une recherche google avec plagiat+zara, vous verrez... on veut faire trop vite!

en création, il faut un minimum de réflexion consciente ou inconsciente, mais il en faut.

vente de livres à l'université McGill

lundi, octobre 17, 2016

c’est la vente de livres à l'université McGill cette semaine. l'an dernier, j'ai fait quelques trouvailles.

ouvert mardi, mercredi et jeudi. tous les détails ici.

deux artistes pour un vendredi

vendredi, octobre 14, 2016

j'ai découvert les papiers découpés de Bruce Ingram récemment. cet artiste de londres, fait aussi des installations, du collage, etc. ses papiers découpés sont travaillés en trois dimensions, ce qui est assez particulier. les pièces sont retenues par de simples trombones et autres méthodes toutes simples. je me demande comment on peut déplacer de telles pièces à moins qu'elles ne soient créées in situ. j'ai beaucoup aimé aussi sa section collage. beaucoup à voir.

j'ai aussi eu un coup de coeur pour le livre «The Pocketbook of Love» de Mouna Kalla-Sacranie.

«This is a handmade, hand-bound, handbook, made with the intention of capturing the essence of what love - in all its many forms - can feel like. »

il s'agit d'un mélange de carnet, livre d'artiste en pièce unique. les pages se suivent sans se ressembler et sont souvent percées d'une fenêtre ou contiennent un rabat à déplier, ce qui donne un effet d'ouverture très intéressant à la pièce. le genre de livre qu'on aimerait parcourir en vrai. on peut voir plusieurs pages ici.

il ne reste que quelques jours...

mercredi, octobre 12, 2016

...pour voir l'exposition «L’officielle rentrée imprimée des élèves de Ste-Arprim de Belgo». vous y trouverez plusieurs magnifiques cahiers et/ou carnets à prix doux, conceptions d'une quinzaine de créateurs d'ici. il est peut-être un peu tôt, mais profitez-en pour faire quelques cadeaux ou une réserve de cadeaux de noël sans file d'attente.
l'exposition se termine samedi le 15 à 17h!

j'en profite pour remercier tous les artistes qui ont accepté avec enthousiasme mon invitation au mois de juin dernier.


HEAD, et la classe de micro édition

mardi, octobre 11, 2016
notre dernière visite au cours de ce voyage était à la Haute école d'art et de design (HEAD) de genève. nous avions rendez-vous avec Barbara Fedier, professeur du cours de micro-édition.

l'école est superbe, très moderne à l'intérieur, leurs locaux encore plus et bien sûr, le design est au rendez-vous. les salles dédiées au cours, à la reliure, à l'impression typographique et à la sérigraphie sont d'une propreté quasi chirurgicale. c'est très impressionnant.

nous avons parcouru les publications des étudiants des dernières années. nous avons découvert de très beaux projets. tous différents par leur contenu, format et reliure. il était très intéressant de voir tous ces concepts, une belle démonstration de la créativité des étudiants.

je vais justement lui envoyer quelques livres en édition limité et j'en recevrai de l'école par la suite. un bel échange, non?

ci-dessous, les éditions que nous avons regardées et la classe dédiée à la micro-édition.



ci-dessous, la classe de reliure.



ci-dessous, la classe d'impression typographique.




un grand merci à Barbara pour son accueil et sa générosité.

la collection réserve précieuse

dimanche, octobre 09, 2016

nous avons été reçus par Silvio Corsini, le conservateur de la Réserve précieuse de la bibliothèque cantonale et universitaire de Lausanne. Silvio est aussi l'organisateur de Tirage limité. nous sommes entrés dans cette salle, un ancien bunker apparemment et nous avons parcouru plusieurs livres avec lui. ses commentaires sur ses livres favoris étaient très éclairants. les livres anciens et livres d'artiste, c'est son métier. je ne vous cacherais pas que nous avons pris des tonnes de photos réalisant que nous étions en train de parcourir des livres qui ne sortent que très rarement.

cette bibliothèque est maintenant la maison de mes livres «ici le paysage est large», «mes ciels sont dans l'champ« et d'un exemplaire de «choosing mots».




retour de voyage...

samedi, octobre 08, 2016


c'est la première fois que je fais partie d'une délégation. nous avons reçu beaucoup: des visites, des rencontres, de la stimulation créative à tout moment et beaucoup de gentillesse. partout. sans surprise, je suis revenue avec des montagnes de papiers dans mes valises.

au salon Tirage limité, j'ai vendu la presque totalité de ce que j'avais apporté en microédition. la Bibliothèque cantonale et universitaire de Lausanne m'a acheté un livre d'artiste. une belle maison pour mon livre.

je vous ferai d'autres billets sur ce voyage. pour l'instant, je range un peu et fais le tri.
mes coups de cœur, les pieds dans l'eau dans le lac Léman, la journée de notre arrivée, ma visite au musée de l'art brut, le toit vraiment vert dans le centre de Lausanne, et ma fondue suisse... en suisse!

je voudrais vous présenter les autres artistes du voyage, Isabelle Ayotte, Pascaline Knight, Simon Bossé et Jacques Fournier. nous avons eu le plaisir d'être aussi avec Laurier Lacroix et notre organisatrice hors pair, Danielle Blouin. à Lausanne nous avons été reçu par Silvio Corsini de Tirage limité et par Christine Roth, qui nous a expliqué et initié à divers aspects de la vie à Lausanne.




je voudrais remercier Tirage limité pour l'invitation et le séjour et le Conseil des arts et des lettres du Québec pour la bourse de déplacement. Ce fut une expérience extraordinaire.


visites d'ateliers qui font rêver

jeudi, octobre 06, 2016
grâce aux contacts de Danielle Blouin et de nos hôtes de Lausanne, nous avons eu le plaisir de visiter des ateliers de gravure comme on n'en voit peu. des grands de l'impression nous ont reçus avec plaisir et sourire. ce qui nous a permis d'avoir une bonne idée de ce qui se passe dans le monde de l'art imprimé en europe.

d'abord l'atelier de Raymond Meyer, taille-doucier. ce qui impressionne la néophyte en moi, le format géant des gravures (donc de la presse) et les commentaires d'experts qui les analysent devant nous, Danielle, Raymond et Christianne. c'est tout un métier. nous étions aussi témoin de retrouvailles touchantes d'amis s'étant perdu de vue depuis plusieurs années. on nous a reçus chaleureusement. j'ai adoré l'ambiance générale, les papiers, les encres, les outils et surtout les presses majestueuses.





le lendemain, visite rapide chez Raynald Metraux, atelier spécialisé en litho, mais on y retrouve aussi une presse typo, une presse en creux, même une presse offset, et un espace galerie en devenir. Raynald partage avec nous la nécessité de porter plusieurs chapeaux pour arriver à faire vivre ce genre d'atelier. très inspirant.





je pourrais vous en parler plus longuement mais je partage plutôt avec vous quelques photos.

Tirage Limité, c'était hier

dimanche, octobre 02, 2016


le point culminant de notre grand voyage à Lausanne était hier au Palais de Rumine. nous étions cinq artistes québécois réunis aux artistes et éditeurs suisses. nous avions des nappes bleues pour nous distinguer des autres. le salon Tirage limité était ouvert de 10h à 17h dans un lieu magnifique.

la journée s'est déroulée à la vitesse de l'éclair. j'ai passé tout mon temps à expliquer la démarche de mes livres, encouragée par les sourires et commentaires de tous et chacun. cette journée a été un tel encouragement pour mon travail, je ne savais pas que cela pouvait être possible à ce point. une journée sur l'adrénaline à recevoir toute cette belle énergie. la seule déception, être trop prise derrière ma table pour aller voir les créations des autres.

ce qui m'a vraiment impressionné, c'est la quantité de monde intéressé aux livres d'artistes dans cette ville. la triennale y est sûrement pour quelque chose. j'ai été surprise par la quantité de gens qui ont assisté à la table ronde et à la présentation des livres le vendredi en début de soirée. durant la journée du salon, tout l'attention et l'intérêt que les gens avaient pour notre travail était surprenant et tellement apprécié. j'étais sur un nuage en fait.

un grand merci à toute l'équipe de tirage limité, et un merci tout spécial à Danielle Blouin et Silvio Corsini.

je reviendrai sur ce voyage bientôt.

Présenté par Blogger.
haut de la page