quelques jours à philadelphie (1)

mercredi, avril 03, 2013

je vais vous présenter aujourd'hui les trois principales expositions que j'ai vues.

première journée, j'ai visité l'exposition «The Female Gaze: Women Artists Making Their World» au Pennsylvania Academy of the Fine Arts. l'exposition présente 200 oeuvres de la collection de Linda Lee Alter:

«When Ms. Alter began collecting in the mid-1980s, she realized that despite the monumental efforts of the Women’s’ movement, female artists had far fewer opportunities for visibility than their male counterparts. Ms. Alter decided to work to correct this imbalance, making the conscious decision to assemble a multi-generational collection of art made by women that reveals the stylistic diversity, range of subject matter, and high quality of work being made by female artists.»

il est rare de voir dans la même expo autant d'oeuvres de femmes dans un musée, toutes générations confondues. ça fait plaisir. on saisit alors les différences, les nuances dans ces oeuvres et le lien qui les relit. il s'en dégage une énergie bien différente. comme femme, je me suis interrogée en regardant tout ça, sur ma propre production artistique, et les pistes de réflexion sont apparues dans mon carnet par la suite. inspirant!

le lendemain, j'ai visité la fondation barnes. l'accrochage très particulier du dr barnes est étonnant. on est estomaqué par la qualité des tableaux: cézanne, renoir, picasso, modigliani et plusieurs autres, mais surtout par la quantité. c'est absolument renversant. une fois qu'on a un peu digéré cette idée, on commence à parcourir les salles, à regarder les oeuvres, les ornementations, la composition de l'ensemble. c'est quelque chose d'unique. à voir absolument. on comprend bien la différence entre un musée public et un musée privé en entrant ici. dans cette fondation, aucun compromis, tout est d'une grande distinction. un conseil, achetez vos billets à l'avance en ligne, car un nombre limité est en vente à chaque jour.

et le jour suivant, j'ai visité le philadelphia museum of art. j'ai d'abord visité le Perelman Building et ensuite le pavillon central. j'y ai visité l'exposition «"Great and Mighty Things": Outsider Art from the Jill and Sheldon Bonovitz Collection» présentant les tableaux d'un couple de collectionneurs d'art naïf. ça aussi, ça nous remet sérieusement en question. on parcourt les oeuvres de ces quelques artistes qui ont produit toute leur vie ou alors se sont mis à la peinture suite à des expériences difficiles. les résultats sont étonnants, peut-être naïfs, mais d'une grande beauté plastique.

j'ai eu un coup de foudre pour les oeuvres de James Castle. on peut voir certaines de ses oeuvres dans la page «about the artists» ou cherchez dans google image. ce n'est pas tant le dessin que les collages ou oeuvres de papier cousues qui m'ont intéressée. toujours fait à partir de matériaux trouvés.

je vous reviendrais pour les autres lieux intéressants à visiter dans un prochain billet.

0 commentaires:

Présenté par Blogger.
haut de la page