quand l'écriture devient texture d'émotion

mardi, mars 29, 2011
découvert l'artiste britannique alice leach. une série de lettres de grand format remplies de texte manuscrit se succèdent sur le mur d'une galerie. le papier est vieilli, fripé, toute l'émotion est là. on aimerait mieux voir pour pouvoir en lire des passages.
plusieurs projets sont intéressants: In Triplicate 2009, The Space in Between 2008, The One That Got Away 2009 et bien sûr quelques pages de ses journaux.

«My work is concerned with emotion, with memory and loss. It is the ethereal instability of both memory and emotion that has increasingly come to influence my painting. The basis of my practice is shaped by my visual diary, which in turn is shaped by my life. I update it daily – a random, unpredictable record of the day’s events, left raw and unfinished.»

une belle découverte. via paperponderings

0 commentaires:

Présenté par Blogger.
haut de la page