«reading jane austen on a screen ?»

dimanche, juin 13, 2010
je voulais faire un livre d'artiste sur la transformation du média dans le cas de la lecture. dans un café d'amsterdam, j'ai réfléchi à la question et j'ai commencé à y faire mes esquisses. j'avoue qu'on travaille bien hors de chez soi, sa zone de confort. arrivée à montréal, j'ai pu rapidement développer mon idée.

je voulais travailler une «image» qui avait du sens pour moi. j'ai choisi la lecture des romans de jane austen, mon «confort-reading». je me suis dit, est-il dommage ou non de savoir que les jeunes filles découvriront cette auteure sur un écran de ipad?
vite, je dirais oui, mais peut-être pas finalement. si le cinéma a permis à des gens de découvrir les livres de jane austen, ce n'est pas la lecture sur écran qui nuira. mais toute cette réflexion est passé dans un livre de quelques pages, à moitié montage relié, mise en pages et impression laser, récupération de vieux et nouveaux papiers. j'ai fait beaucoup de recherche sur le web et à la grande bibliothèque pour trouver des images de ses lettres, ses romans et une gravure d'elle.

pour la première fois, j'aime mieux ma version finale que ma maquette. c'est un grand pas pour moi. ce livre existe en 3 exemplaires en anglais car je l'ai fait en prévision de la «European International Book Art Biennale» en roumanie. on verra s'il sera accepté.





2 commentaires:

Meb a dit...

Il a l'air vraiement cool ce livre! Pour moi, la découverte technologique sont les livres audios en fait. Comme je suis très auditive, j'ai beaucoup de plaisir à écouter des livres sur mon ipod avant de m'endormir. Ça peut apporter tout une autre dimension aussi dans le cas de livres ou certains patois ou accents sont utilisés, comme dans The Secret Garden par exemple. Et ça me sauve du temps aussi pour certaines lectures. Ben voilà! J'adore toujours ton site! Il m'inspire beaucoup!

guylaine couture a dit...

merci de ton commentaire, meb.
je n'avais pas pensé à ça. en effet, les livres «lus» sont de plus en plus populaires et c'est une «dimension» d'un texte que je n'ai pas encore exploré...
éclairant !

Présenté par Blogger.
haut de la page