écrivez-vous dans vos livres ?

mercredi, août 20, 2008
trouvé cet article sur un sujet fort intéressant : écrivez-vous dans vos livres ? il y a, semble-t-il, deux écoles bien distinctes. il y a ceux qui les habitent en y laissant des traces et ceux qui les vénèrent en y touchant avec doigtée.

les premiers disent qu'ils aiment bien laisser des traces de leurs passages, à la relecture, ils aiment retrouver leur chemin. les autres respectent trop le livre pour l'abîmer peu importe la raison.

pour ma part, j'écris dans mes livres de recettes, j'utilise les magazines en écrivant, déchirant, etc. ces pages. pour les livres... c'est une autre affaire. je n'écris pas vraiment dans mes livres sauf certains livres sur la créativité que je suis certaine de conserver.

pour les romans, j'écris un «G» au plomb pour pouvoir l'effacer dès que le livre sort de mon réseau.

et vous ?

5 commentaires:

la flâneuse a dit...

salut ! j'ai eu envie de répondre à ta question :)

j'achète beaucoup dans les bouquineries et j'aime bien trouver quelques mots dans les pages des livres que je choisis. moi j'y note toujours "la flâneuse" avec la date et l'endroit où j'ai acheté le livre.. j'aime penser qu'un jour, quelqu'un lira ces mots :)

je n'écris pas autre chose dans mes livres, par contre, j'ai toujours un cahier et un crayon quand je fais de la lecture.. j'y note les beaux mots.

Encre a dit...

Les livres que j'utilise pour construire mes cours ou faire de la recherche sont des mosaïques de post-it.

Je n'écris plus dans les livres. Non pas parce qu'y vois un manque de respect : cette idée de respect du livre, à moins qu'il s'agisse d'un livre d'art ou d'une édition rare et luxueuse, repose à mon avis sur la confusion entre l'oeuvre et son véhicule. Je ne devrais pas dire ça à un designer graphique qui me rappellera que le medium est le message, mais bon ;-) )Si j'utilise des post-it, c'est parce que je ne trouve pas agréable de relire un livre surchargé d'annotations et parce que souvent, mon point de vue sur ce que je lis à nouveau a changé, mes commentaires précédents ne me semblent plus pertinents.

Anonyme a dit...

Pour moi écrire dans un livre c'est un sacrilège. D'ailleurs lorsque j'achète parfois des livres usagés et que quelqu'un y a écrit des choses, ça m'insulte et ça pourrait même m'empêcher de faire l'acquisition de ce livre. Par contre, j'aime bien utiliser des post it en marge, voir même photocopier des pages pour pouvoir y inscrire des choses, mais dans un livre jamais je n'oserais.
Gabrielle

linerouge a dit...

C'est vrai que c'est tentant de répondre à ta question. Pour ma part ma mère qui travaillait dans une bibliothèque nous a éduqué à ne jamais rien écrire dans les livres. Mai quand j'en achète un, ce qui est, faut bien le dire assez rare car je suis abonnée-mordue aux bibliothèques, je ne peux m'empêcher d'écrire mon nom et l'année de l'achat. J'ai enconre mon fameux Tintin au Tibet reçu en 1970 pour mon anniversaire. Je me venge sur les magazines que je découpe et déchire. Je colle le recettes dans mon propre cahier et j'ai sous les yeux, juste à côté de mon ordinateur une publicité pour Eau Sauvage de Dior avec l'image de Corto Maltese, mon héros.

Line rouge

Guylaine Couture a dit...

eh bien ma question apporte de bien belles réponses.
merci de partager ça avec moi.
c'est une démonstration que nous avons des émotions, des souvenirs reliés à nos livres.

un ami me disait que pour lui, il y a les livres pratiques, qui deviennent quasiment organiques à leur utilisation et il y a les autres.

je réalise qu'on trouve quelques fois les deux «écoles de pensée» dans la même personne.

Présenté par Blogger.
haut de la page