les petites publications, vous aimez ?

mercredi, juin 13, 2007
tous les formats/type de contenu de magazines ont un nom. je me souviens d'avoir passé une entrevue à toronto où on me demandait si je pouvais faire des «magalogues». «des magaquoi ?» : ai-je répondu.

c'était un mélange entre magazine et catalogue. sous une forme de magazine, un catalogue de produit camouflé à travers du placement de produits à volonté.
pas eu la job, et c'est tant mieux.

depuis, plusieurs chaînes de magasins ont leurs publications. est-ce que quelqu'un lit vraiment ça ? hum...

cette semaine, sur le site de l'exposition «design life now» du cooper hewitt j'ai lu un court papier d'Ellen Lupton sur les petits magazines que l'on retrouve depuis quelques années en kiosque. ces «mooks» (pour magazine et book), sont jugés de plus en plus pratiques, concis. ils consomment moins de papier, sont plus faciles à manipuler et leur aspect petit livre font que les gens les conservent plus longtemps. cette idée va bien au magazine «make». voir le site, intéressant aussi.

pourtant grande consommatrice de magazine, je n'ai jamais acheté ce format pour la bonne raison qu'il me semble que je ne vois pas très bien : les textes souvent trop petits, ça manque d'air, je ne parviens pas à sentir l'ambiance du magazine. bref, je n'y vois pas grand-chose de positif. ça pouvait aller pour le reader's digest, pour des textes courts en colonne sans trop d'images, mais pour le reste...
et vous, vous en lisez ?

1 commentaires:

lathelize a dit...

Moi, j'achète que des mooks parce que je prends les transports en commun et que déja, poser ses fesses sur une banquette c'est difficile alors trouver une superficie d'1/2m² pour ouvrir son magazine, c'est impossible. Sur les magazines de marques, des fois, on peut récupérer de beaux morceaux de papier ( le magazine de Smart par exemple a parfois des cartons un peu gaufrés ou des calques légèrement teintés...)

Présenté par Blogger.
haut de la page