la mauvaise éducation

dimanche, janvier 07, 2007
parce que je travaille en éducation et que l'éducation m'intéresse... je vous suggère la lecture de cet article
du dernier jobboom. une entrevue avec benoit séguin, un des auteurs du livre «Le grand mensonge de l’éducation» (Lanctôt, 2006) paru récemment.

les auteurs cherchent à y «démontrer que le système scolaire québécois forme une génération d’illettrés. Ces trois mousquetaires jugent que l’école est désorganisée, démotivée et parfaitement cancre dans son rôle d’éducatrice.»

«La mission de l’école a-t-elle changé au rythme des multiples réformes?

L’école est devenue une manufacture à diplômes, sans plus. Je résumerais sa mission ainsi : remettre au marché du travail le plus de diplômés possible, le plus vite possible. Je me le fais dire constamment par mes collègues et supérieurs : il ne faut pas faire échouer les élèves. Sans égard à la qualité de leur formation, il faut les amener coûte que coûte jusqu’au diplôme d’études collégiales (DEC) parce que des emplois les attendent. D’une certaine façon, c’est normal. Nous avons une économie à faire rouler. Ce que nous remettons en question, c’est le laxisme érigé en système, cette vision à court terme de mettre sur le marché du travail des «handicapés» qui ne maîtrisent pas leur langue. On parle de policiers, d’infirmières, de gérants de magasin qui devront communiquer avec les autres pour faire leur boulot, mais qui en seront incapables.»

0 commentaires:

Présenté par Blogger.
haut de la page