un petit peu de lecture sur le cerveau

dimanche, février 05, 2006

l'édition du magazine Time du 16 janvier dernier a proposé à ses lecteurs un dossier fort intéressant sur le cerveau. en fait, on y apprend toutes sortes de choses pour en maximiser le fonctionnement. on y parle aussi, évidemment de la créativité. c'est cet aspect qui a d'abord attiré mon attention.
mais le dossier possède plusieurs points de vue, de là, son intérêt.
le premier article nous parle de l'impact d'être multitâche dans notre vie de tous les jours. avec toutes ces nouvelles technologies (téléphones cellulaires, courriels et autre) nous devenons disponibles à tous et chacun. contrairement à ce que l'on pense, en plus d'y perdre beaucoup de temps, on y perd surtout une grande qualité de concentration.
selon l'article, nous sommes «dérangés» environ 2 heures par jour. notre temps de concentration est de 11 minutes avant de chercher un échappatoire (prendre ses courriels ou vérifier si quelqu'un a laissé un message). il en résulte qu'à chaque fois que nous sommes dérangés (ça va prendre une seconde !...) nous prenons 25 minutes pour retrouver le niveau de concentration que nous avions avant l'intervention...
la tendance à se concentrer uniquement sur ce que l'on fait avant de passer au dossier suivant commence à faire son chemin chez plusieurs...
une chose à la fois !
***
on y parle aussi du magnétisme qu'ont les écrans (si petits soient-ils) sur notre cerveau. on a inventé le mot «screen sucking» pour le décrire.
ça me fascine parce que l'autre soir, j'assistais à la conférence de Bruce Mau à McGill. bien qu'assise dans les rangées près de la scène, j'ai été constamment dérangée par les petits écrans de tout le monde : cellulaire, caméra, palm, «name it». je me dis que tous ces gens n'étaient sûrement pas concentrés sur le propos de Mau. dommage, sans compter que ça devait le déranger lui aussi et finalement moi, parce que je m'intéressais à ce qu'il disait. je n'ose même pas imaginer l'impression que j'aurais eu assise vers le fond de la salle...
***
autres bonnes nouvelles : le café est bon pour le cerveau ; on est toujours aussi alerte et intelligent passé 40 ans ; la méditation est bonne pour vous ( ça je le savais déjà...); et qu'il est important de prendre le contrôle de notre monologue intérieur (on se parle à une vitesse de 300 à 1000 mots à la minute) et de le mettre sur un «poste» positif.
:)
***
aussi, un dossier sur le sujet dans l'édition de samedi le 28 janvier du journal le devoir

1 commentaires:

Benoit a dit...

Capacité de mémoire d'un cerveau humain comparée au disque dur d'un ordi: 3,2 Go.

C'est vraiment pas beaucoup. J'en ai justement un disque dur de 3,2 Go qui traîne dans une boîte. Je ne m'en sers plus, c'est trop petit...

Tu vas me trouver fou, mais je serais volontaire n'importe quand pour qu'on me greffe un disque dur d'1 trilliard de Go. Avec ça, il devrait y avoir assez de place...

Tout ce qu'on a trouvé en attendant, c'est toutes sortes de prothèses aide-mémoire (Palm, ordi, disques durs, cartes mémoire, iPod, etc.) comme contenant pour toutes les données générées par notre merveilleuse société de l'information.

Présenté par Blogger.
haut de la page