sortir de sa zone... par le son

mardi, juin 30, 2015

quand je suis allée à la journée urban sketcher au biodôme, je crois que c'était en février ou mars dernier, j'ai été enchantée du bruit ambiant dans la section où nous étions, la salle d"animation au sous-sol. c'était bien sûr, des bandes sonores de bruits de la nature. j'avoue qu'en ville, cette ambiance nous manque un peu.

j'ai trouvé sur ces deux sites, des bruits de différents endroits sur la planète. sur soundcloud, section wild ambience, différents endroits les uns à la suite des autres: bornéo, australie, un parc national sur l’ile de victoria, ça vous dit? peut être retouché ou non, ça fait du bien aux oreilles!

sur le site nature sound map, vous choisissez sur une carte l’endroit que vous voulez «écouter». reposant et souvent intriguant… j'entends des branches craquer, est-ce un rhinocéros ? essayer ça pendant un souper… dépaysant.

activités papier pour un dimanche de pluie

dimanche, juin 28, 2015

journée de pluie à montréal. un article sur etsy propose 13 petits bricolages où le papier est à l'honneur. vous en trouverez avec des niveaux de difficulté variables et ils sont tous bien jolis. j'ai eu un coup de coeur pour les plantes en papier.

ça vous dirait de vous faire une caméra en carton? ça aussi c'est possible, mais ça prend de la vraie pellicule ou papier photo. ça se nomme «pinhole» camera, sténopé en français. on en explique le processus ici. je vous en parle parce le site corbis avait mis sur son site à l'époque, plusieurs modèles très rigolos. on pourrait même en faire des boites à crayons ou autre.

on peut les voir ici. niveau de difficulté: avancé. ça donne des photos étranges, comme vous le verrez. il y a peu de contrôle avec cette méthode. rassurez-vous, il y a maintenant, une app pour ça, pinholecam.

deux artistes pour un vendredi

vendredi, juin 26, 2015

deux femmes qui font des choses très différentes.

d'abord la page instagram de Gretchen Röehrs une jeune directrice artistique et illustratrice de san francisco. la particularité de cette série de dessins de mode, est qu'elle y intègre un aliment, question de donner une troisième dimension au dessin. absolument charmant! sourire garanti.

Marie Andrée Couture (aucun lien de famille avec moi je crois) de son côté fait des collages. ses oeuvres sont complexes et illustratives. elle aime bien la nature et les oiseaux. j'ai bien aimé sa série miniatures. allez voir les années précédentes, c'est tout aussi intéressant. merci raymonde pour le lien.

un timbre retenu dans le dernier uppercase

jeudi, juin 25, 2015

je vous parle souvent du magazine Uppercase. la dernière édition (#26) porte sur tout ce qui touche le courrier, le vrai, en papier, avec des timbres et des enveloppes. nous sommes plusieurs à encore aimer recevoir autre chose par la poste que des papiers impersonnels.

Janine Vangool avait demandé des propositions de timbres sur sa page «demande de participation». je trouvais le défi intéressant. je lui en ai fait parvenir plusieurs. elle en a retenu un, que j'ai fait à partir d'un portrait fait pour mon livre «yes madame». ceux et celles qui ont le livre le reconnaitront sûrement.

pour voir tout le magazine en ligne et vous donner une idée, on peut le feuilleter ici.


créativité: le fameux «aha! moment»

lundi, juin 22, 2015

on a tous entendu parler à un moment ou un autre du fameux «aha! moment» en créativité. le moment où soudain nous avons une idée très claire de ce qu'il faut faire, un angle nouveau, un éclair dans sa tête, l'impression que tous les morceaux se mettent ensemble. ça nous arrive toujours dans un moment où on s'y attend le moins, juste avant de dormir ou quand notre attention est en suspend. ça peut arriver pour résoudre un problème artistique, mais ça peut aussi changer notre vie.

psychology today a publié récemment un excellent article sur ce processus intéressant et c’est très éclairant.

«But every so often, if you’re lucky, a blockbuster notion breaks through in a flash of insight that’s as unexpected as it is blazingly clear. So-called “aha moments” can be deeply personal and even existential, prompting the realization that you should quit your job, divorce your spouse, move to another city, mend a broken relationship, abandon an addictive behavior, or, like Lovell, redirect your moral compass. They can also be creative, generating the brilliant idea for a tech startup, the theme of a musical composition, the plot point of a novel, or the answer to an engineering quandary. In all cases, you apprehend something that you were blind to before.»

on donne aussi cette liste de choses à faire pour provoquer ou aider votre «aha! moment»

bonne lecture!

le modèle vivant... autrement

vendredi, juin 19, 2015

on connait tous les classes de modèles vivants. dans les dernières années, on a renouvelé ce type de classe. on change l'ambiance, parfois baroque, parfois cabaret.

le london drawing pousse cette idée plus loin en introduisant les autres disciplines au dessin, on pense ici à la performance, au théatre, aux présentations multimédias ou autre. une belle idée qui est donnée aussi sous forme de workshop au tate modern selon l'article paru sur creative bloq.

sur la page d’accueil du london drawing, plusieurs autres sites (flickr, instagram, etc) pour voir images et vidéos des ateliers. bien inspirant tout ça!

un achat sur etsy: pintobags


je me cherchais depuis quelque temps un sac de messagers, modèle de sac que j'ai toujours avec moi. je les achète souvent en voyage, mais là, j'ai voulu en trouver un ici. j'ai cherché à bien des endroits, sans trouver vraiment. dans mon cas, je pense au poids du sac et au prix.

je me suis tourné vers etsy en cherchant au canada. j'ai découvert Pintobags, la petite compagnie de Ashley Jestin de vancouver. je viens de recevoir mon sac en matériel recyclé. j'en ai choisi un avec des lettres, bien sûr. j'ajouterai avoir reçu un super service!

Ashely, qui fait des sacs depuis 10 ans a mis en place aussi un projet «gofundme» pour avoir un peu plus d'équipement de découpe pour faire plus de sacs en recyclant plus de vinyle et développer d'autres produits. une belle initiative.

un jeu de coin coin que j'ai fait juste pour vous!

mardi, juin 16, 2015

ce matin, j'ai ajouté un jeu en papier sur mon site boutique. allez-y pour télécharger votre .pdf et faire votre coin coin. vous n'avez peut-être pas joué depuis un moment, alors les indications pour le pliage sont sur la feuille et les instructions pour le jeu sont sur mon billet.

j'ai eu un grand plaisir à en faire la mise en page et à trouver les questions. vous apprendrez sans doute quelques petites choses sur les fleurs. il semble y avoir des disparités sur le nom de ce jeu. chez vous, ce jeu porte quel nom?

deux projets pour ce week-end à l'atelier

lundi, juin 15, 2015

j'ai vendu récemment un autre coffret de ma série chantier. celle-là à la boutique du minnesota center of book art (MCBA). c'était le dernier d'une première série que j'avais fait il y a quelques années. dernièrement, j'ai récupéré des morceaux de carton sur lesquels il y avait de l'impression noire qui pouvait être intéressante à utiliser. j'ai refait quelques coffrets incluant des collages pour cette nouvelle série. chantier est une série de sept livres d’artistes que j’ai toujours plaisir à regarder. disponible ici.


j'ai aussi avancé sur mon livre d'artiste qui n'a toujours pas de nom. il commence à prendre forme par contre. cette fois-ci j'avais le goût d'aller voir du côté des livres pop-up. de belles choses se passent dans cet univers du papier. je vous suggère le magnifique livre «Playing with Pop-ups: The Art of Dimensional, Moving Paper Designs» de Helen Hiebert qui nous présente plusieurs façons de faire via plusieurs artistes/ingénieurs du papier. je vous en parlerai bientôt.

s'organiser pour ne rien faire
et dessiner sans rien dessiner

vendredi, juin 12, 2015

new york magazine offre toujours des points de vue originaux. en voici un autre, un guide du «comment ne rien faire». il faut un guide, parce qu'on ne sait plus comment arrêter. dans cet article par diverses sections, vous apprenez à comment ne pas socialiser, comment ne plus regarder la télé, ou l'équivalent, comment ne plus entendre vos voisins, ou comment ne plus penser. ça fait sourire et j'adore.

dans le même ordre d’idée, j’ai acheté à dublin le livre «black white & colour, a creative sketch and doodle book». il était beau et en super rabais. très invitant pour une personne comme moi… je l’ai ensuite regardé dans le détail, pour réaliser qu’il est tellement bien fait que j'hésite à m'en servir pour «doodler» (griffonner), ce qui n’est sans doute pas le but du livre. en tous les cas, vous le trouverez sur amazon plus cher que ce que j'ai payé par contre...

qui sont-elles? mon nouveau livre?

mercredi, juin 10, 2015

avoir l'oeil ouvert en se promenant, ça sert. la semaine dernière, j'ai trouvé sur une rue résidentielle un négatif 2 1/4. il était abimé et un peu tordu. je l'ai regardé rapidement pour réaliser qu'il s'agissait de trois personnes. mais sans plus. un peu plus tard, intriguée par ce que j'avais trouvé, j'ai finalement numérisé l'image et je l'ai inversé dans photoshop.

wow, la surprise. la belle surprise. voilà trois jeunes femmes posant devant un bloc appartement que je ne reconnais pas. soudain, un monde possibilité s'ouvre à moi. qu'est-ce qui les lie? des soeurs, des amis de travail, des colocataires? dans le cadre de quel événement a-t-on pris cette photo? etc.

mon prochain livre a comme sujet, comment les événements et les choix que nous faisons font que notre vie prend un chemin plutôt qu'un autre. les événements déterminants. j'avoue naviguer sur cette idée depuis quelques semaines sans me décider sur l'angle à développer. après avoir trouvé cette photo, il était clair que ça devait parler de leur vie à elles que je vais imaginer.

ensuite, comment présenter tout ça sous forme de livre d'artiste? je réfléchis beaucoup à ce projet en ce moment. toujours pas trouvé mon chemin, mais j'ai un sujet qui m'allume!

job: typographier avec de la nourriture

mardi, juin 09, 2015

voici une autre sorte de typographie, le «foodtype». pratiqué par certains, maitrisé parfaitement par d'autres, le «foodtype» veut dire de faire des lettres ou des mots avec de la nourriture, ça va de la farine au steak haché, donc, l'éventail de possibilité est large. Danielle Evans sous le nom de marmelade bleue en a fait son métier qu’elle nomme de son côté «Food Typographer». sur son site, vous trouverez plusieurs exemples, des vidéos et une explication plus détaillée de son travail sur son blogue. vous pouvez aussi allez faire un tour sur le site food type pour voir d'autres créations. original.

il s'agit d'un exercice intéressant à faire et accessible à tous. je l'ai fait avec quelques groupes d'étudiants et les résultats ont été très créatifs. ils ont travaillé avec toutes sortes de matières, pas nécessairement avec la nourriture. former des lettres avec autre chose qu'un crayon et du papier est un exercice qui nous sort de notre zone de confort. une fois terminé, on prend une photo et voilà!

expos à voir ce week-end

samedi, juin 06, 2015

le site baron suggère une liste d'expositions à voir au québec ce week-end. j'en ai retenu deux.

d'abord, je vais aller jeter un coup d'oeil à l'expo «Édition Journal» du Collectif Blanc. un projet où on met de l'avant le plaisir de faire de l'imprimé sur du papier. on peut voir les projets sur leur page facebook.

aussi, l'exposition de Karine Léger, dont j'aime beaucoup le travail. je la suis depuis longtemps et ses créations changent et évoluent, une démarche intéressante à voir.

«MCBA prize», les finalistes sont...

vendredi, juin 05, 2015

le minnesota center for book arts est un des centres le plus connus pour le livre d'artiste aux états-unis avec un large rayonnement international. je participe souvent à leurs appels de dossier quand c'est possible. leur biennale est un événement couru et le grand prix qui y est associé aussi.

cette année encore, j'ai participé en présentant mon dernier livre «awake in the waste».

ils ont reçu 170 entrées. les cinq finalistes ont été présentés sur leur site mardi dernier. leurs livres sont d’une grande qualité, très raffinés et d'une facture impeccable. une motivation à faire mieux dans mon cas car ce qui n'est pas tout à fait le genre de chose que je fais. je participe tout de même parce que le MCBA présente d'une façon très professionnelle tous les livres proposés. on peut voir une très grande qualité d’oeuvres sur le même site qui devient alors un lieu incontournable pour avoir une bonne idée de ce qui se fait en livre d'artiste en ce moment.

alors faites-vous un gros café et commencez votre visite ici.

bulletin créatif no 9, frais de ce matin!

mardi, juin 02, 2015

ce matin, avec un peu de retard, j'ai envoyé à mes abonnés mon bulletin créatif no 9. cette édition de mai vous arrivera en juin finalement. j'y fais mention de quelques billets rédigés dans le dernier mois. il y aura d'ailleurs un petit extra pour les abonnés qui leur sera envoyé d'ici une ou deux semaines. un jeu-surprise pour l'été!

vous pouvez en tout temps vous abonner ici pour ne pas manquer les prochains envois ou le partager dans vos réseaux.

collage: deux points de vue

lundi, juin 01, 2015

la designer Lydia Cambron a décidé de s'inspirer des graffitis et interventions faits sur les personnages dans les pubs du métro pour les reproduire sur elle-même. une idée peut-être étrange, mais qui donne des résultats très particuliers. le fait de prendre une image en aplat et de la refaire en 3D sur une personne présente l'aspect graphique du vandalisme sous un angle différent. on en parle ici et on en voit un peu plus sur son site, ici.

l'autre façon de faire du collage/photo est cette technique de Lorenzo Castellini artiste brésilien. il s'agit ici de tenir la portion d'un chef-d’œuvre sur une vraie personne et d'en faire une photo. ici aussi, on joue avec une image en aplat et une personne dans la réalité. la particularité de son travail est de souvent mettre en lien des siècles différents. ça aussi, fascinant à regarder. un beau projet. on peut en voir des tonnes ici.
Présenté par Blogger.
haut de la page