Top Social

l'expo Paper Toys, c'est un départ!!!

|

je travaille à la préparation d'une exposition sur les Paper Toys qui aura lieu à la section le Magasin, chez Arprim en novembre prochain. je lance maintenant mon appel de dossier. soyez créatif, amusez vous. je vais en reparler bientôt. voici les grandes lignes ci-dessous.

•••

Création PaperToy
Nouvelle date limite : à la mi-août 2018

Les Papertoys sont des jouets ou objets en papier au sens large qui sont souvent reliés à la culture urbaine. Il peut s’agir de personnages, d’une plante, d’une œuvre moderne, etc. Ils sont souvent inutiles, mais affectueusement indispensables et on aime les collectionner.

C’est un beau défi pour un artiste et ce genre de création permet une large diffusion. Les gens aiment monter des Papertoys car il s’agit de faire quelque chose manuellement. Les techniques d’impression peuvent être très variées : impression laser, jet d’encre, sérigraphie, impression numérique, risographie, etc. On offre ces œuvres souvent sur quelques feuilles où l’on retrouve toutes les instructions et les morceaux qui seront à découper, à plier et à assembler.

La commissaire Guylaine Couture prépare une expo-vente de Papertoys, qui sera présentée dans l’espace-boutique d’Arprim, centre d’essai en art imprimé, nommé Le Magasin, du 27 octobre au 1er décembre 2018. Les artistes sont invités à soumettre leurs propositions à la commissaire d’ici le 16 juin 2018.

Votre dossier doit comprendre :
• Le formulaire d’inscription (à télécharger ici);
• Votre projet de Papertoys : Les composantes des Papertoys doivent être imprimées sur papier, carton ou matériel de 8,5 x 11 po, qui permet de découper et monter la maquette facilement. Les pages de plans doivent inclure les instructions d’assemblage. Une fois montées, les pièces ne doivent pas dépasser 20 cm x 20 cm x 20 cm.

Informations importantes :
• Il n’y aucun frais d’inscription.
• Le choix des œuvres sera fait par la commissaire de l’exposition, Guylaine Couture. Les critères de sélection incluent la créativité, l’originalité du jouet et la facilité à le monter.
• Le prix de vente des œuvres doit être inférieur à 100$.
• Les artistes conservent 60% des ventes de leurs œuvres. 40% sert à financer les activités d’Arprim. Pour en savoir plus sur Le Magasin d’Arprim, centre d’essai en art imprimé, consultez son site web.

Veuillez faire parvenir votre dossier à Guylaine Couture (+coordonnées)
Les réponses seront transmises aux artistes à la fin août 2018.
Publier un commentaire