habitude de vie

jeudi, janvier 14, 2010

j'adore trouver ce genre d'article. j'ai lu sur le site du new york times The No Lock People sur ceux qui verrouillent ou non la porte de leur habitation. un article assez complet qui fait le tour de la question à l'aide de plusieurs témoignages.

dans un monde où la sécurité ne semble pas avoir de limite, nous avons quelques fois des comportements étranges... alors oui, à new york (et ailleurs), il y a beaucoup de monde qui ne verrouille pas et pour diverses raisons, logiques ou émotives. une curiosité intéressante.

«In fact, just as there are cat people and dog people, Mac people and PC people, there seem to be Lock People and No Lock People.»

«A person’s perception of safety is not necessarily tied to statistics, says Lois Braverman, the president of the Ackerman Institute for the Family in New York, which trains mental health workers. A person’s idea of safety is tied to variables that are very illogical but are part of the story they tell themselves

0 commentaires:

Présenté par Blogger.
haut de la page