infographie : côté carrière

jeudi, novembre 10, 2005
Une chronique de Francis Higgins publiée récemment dans le journal la presse, fait état du futur manque de travailleurs en communications graphiques. enfin quelqu'un a sondé le terrain !!!
tiré de l'article :
« "Il manque nettement de relève. Comme d'autres, notre industrie est vieillissante. On calcule que 23 % de nos travailleurs prendront leur retraite d'ici 2010 (il y a une erreur sur la transcription de l'article sur le web). Il faut ajouter à cela la venue constante de nouvelles technologies. Tout ça oblige à renouveler la main-d'œuvre ", explique Hélène Cloutier, coordonnatrice de projets et des activités pour le Comité sectoriel de main-d'œuvre des communications graphiques du Québec.
:::
La formation professionnelle a été boudée par les jeunes, alors il y a un manque de gens formés au niveau professionnel. Certains programmes scolaires en communications graphiques ferment par manque d'inscription », indique Mme Cloutier.
:::
Les possibilités d'emploi sont excellentes dans ce secteur. Plusieurs programmes offrent des taux de placement de près de 100 %. En plus, le salaire à l'entrée varie entre 16 $ et 20 $ l'heure pour des formations professionnelles ou collégiales.»

c'est une très bonne nouvelle pour nos finissants !
alors, est-ce que quelqu'un pourrait m'expliquer pourquoi nous avons de la difficulté à remplir nos classes ?
pourquoi emploi québec ne finance plus les étudiants en infographie sous prétexte qu'il s'agit d'un métier sans avenir ?
qui devrait lire ça pour comprendre qu'effectivement, c'est un secteur d'un futur très très près de nous ?
c'est un métier difficile, plein de petits détails, des longues heures de travail, d'apprentissages continues. il faut se mettre à jour, s'adapter, etc. essouflant, mais combien passionnant.
et on apprend maintenant qu'il est devenu un secteur où on va manquer de «joueurs» qualifié ?
à vos souris tout le monde !

0 commentaires:

Présenté par Blogger.
haut de la page