mardi, février 09, 2016

l'égalité en culture?


voici un article fort intéressant sur le sexisme en culture. effectivement, on pense à tort que les inégalités sont sans doute dans plusieurs domaines, mais pas dans le monde «ouvert» de la culture. eh bien non. les femmes doivent se battre encore ici et aujourd'hui pour prendre leur place, avoir de la diffusion et une valeur marchande pour leur oeuvre.

l'article de Lori Saint-Martin en fait une belle démonstration, études et statistiques à l'appui. à lire absolument.

photo ci-dessus, Agnes Hiorth, artiste norvégienne.

dimanche, février 07, 2016

deux beaux talents sur behance


j'aime bien flickr, mais je fais aussi des trouvailles sur le site behance.

voici deux projets que j'ai trouvé particulièrement créatifs.

d'abord le projet «Artist At Home» de Lisa Smirnova (moscou). il s'agit de vêtements où les taches sont en réalité de magnifiques broderies. j'adore la coupe des vêtements, les vraies taches et la richesse des couleurs des broderies. faites le tour de sa page, d’autres créations magnifiques vous attendent.

l’autre artiste est Jun Sasaki (japon). j'ai d'abord visionné sa série «whisky». j'ai trouvé rafraichissante sa ligne d'illustration, un peu naïve, et j'ai trouvé une belle richesse dans la texture des couleurs utilisées. on ne peut passer sous silence son raffinement typographique, une belle calligraphie qui s'agence à merveille au dessin. là aussi, faite le tour de sa page, des tonnes de merveilleux dessins voir.

vendredi, février 05, 2016

des nouvelles de mes livres


j'ai appris cette semaine que mon livre «new dress against disease» avait été refusé pour l'exposition auquel je le destinais. c'est toujours un coup de dés remarquez. je réalise maintenant que le traitement un peu amoché de mes livres ne plait pas à tous. j'espère pouvoir trouver un endroit pour l'exposer durant l'année 2016.

par contre, je peux vous parler de «awake in the waste», qui lui aussi avait été refusé, mais qui maintenant traversera l'océan pour faire partie de l'exposition «délires de livres» éditions 2016 au Rambouillet en France du 1er avril au 22 mai. c'est une très bonne nouvelle.

j'ajoute que j'ai d'autres beaux projets qui s'en viennent. je reparlerai de tout ça bientôt.

jeudi, février 04, 2016

bulletin #16 vous a été envoyé hier



mon bulletin du mois de février a été envoyé hier à ma liste de plus en plus grandissante d'abonnés. j'espère que vous avez aimé.

si vous l'avez reçu, vous savez qu'il y a un petit cadeau gratuit, une affichette à imprimer pour la st-valentin.

pour ne rien manquer des artistes que je présente, des ressources, de ma boutique, des idées trouvées sur le web et les imprimés gratuits, abonnez-vous ici!




dimanche, janvier 31, 2016

un ami imaginaire et créer une perruque


deux choses magiques au victoria & albert museum de londres.

d'abord, suite à un atelier en association avec des créatifs de l'agence BBDO, le musée a créé les amis imaginaires de plusieurs enfants. apparemment la moitié des enfante entre 4 et 8 ans auraient un ami imaginaire à un moment ou à un autre.

il faut voir les dessins et ensuite les «amis» en 3d. fascinant et magique. un vidéo est aussi disponible sur le lien.

en visitant le site, j'ai trouvé ce jeu en ligne «design a wig». c'est très amusant. il s'agit de créer une perruque à la pompadour. on peut y ajouter des décorations et la poudrer de couleur.

deux sujets qui ne sont pas reliés...


dans cet article du new york times, il nous est possible d'entendre (et de voir) plusieurs ambiances: la bibliothèque, le bureau, le métro, etc. j'ai adoré cette expérience. il faut laisser votre curseur du l'image pour entendre le son. une intéressante expérience web.

voici une histoire étrange, John Kovacevich, rédacteur américain, a décidé d'écrire un message à tous ses contacts linkedin. c'était sa résolution de l'année 2015. puisqu'il avait plus de 1000 contacts, il écrivait en moyenne cinq lettres par jour. il n'envoyait pas de lettre modèle, mais un vrai message personnalisé pour savoir où ses contacts en étaient dans leur vie et dans leur carrière et donner de ses nouvelles par la même occasion.

il en a tiré quatre grandes leçons très intéressantes. j'ai lu tout l'article parce que le processus est tout aussi instructif. nous sommes là à faire des «j'aime» et à partager les messages rapidement, mais est-ce qu'on peut dire que nous communiquons vraiment? pas sûr... en tous les cas, c'est une approche que j'aime bien malgré le fait que je ne sois pas une grande utilisatrice de linkedin.

vendredi, janvier 29, 2016

«new dress against disease»
mon dernier livre d'artiste


quand j'ai pris connaissance de l'appel de dossier pour l'exposition «prescription» à la fin de novembre dernier, j'ai tout de suite été intéressée. c'était différent des autres. cette fois-ci les livres choisis devaient accompagner les livres de Martha Hall.

j'ai dû travailler un peu plus vite sur ce projet. pendant le temps des fêtes en fait, car le délai pour le dossier était le 15 janvier dernier. voici en gros la démarche pour ce livre.

le thème de l'expo était le lien entre le cancer et les humanités médicales et tournait autour de la série de livres d'artiste de Martha Hall décédée du cancer en 2003. dans les dernières années de sa vie, elle a documenté toute son expérience à travers plusieurs livres.

le thème m’a vraiment interpellée car comme plusieurs, le cancer est dans ma famille et autour de moi depuis longtemps.

pour ce livre, le nombre 6 a été souvent utilisé. Martha Hall a créé sa série de livres d’artiste entre 1998 et 2003. 6 ans. donc 6 femmes différentes, 6 maladies différentes pointées. elles ont devant elles 6 robes «humanités» pour les aider et les protéger.



les deux livres sont séparés en 6 sections. ces sections sont entremêlées et un cordon passe à travers toutes les pages pour permettre une certaine mobilité aux livres tout en les gardant bien reliés.

ici, le patient/maladie est en relation directe avec les humanités médicales pour élargir les zones de recherche.

j’ai voulu représenter toutes les femmes prises avec cette maladie. j'ai pris de mes dessins faits lors de mes sessions de modèle vivant. j’ai ensuite choisi les humanités qui pouvaient donner un autre point de vue sur le cancer.

les livres utilisés sont usés comme les patients qui malgré leur détermination, s’affaiblissent souvent tout au long des traitements.

j’ai utilisé le collage sur les couvertures: des portions de mammographie, de cellules qui se mêlent ici à des oeuvres artistiques. c’est l’art qu’a choisi Martha Hall. mes deux livres ensemble sont un clin d’oeil à la série de l’artiste.


je saurai bientôt si mon livre a été retenu pour l'exposition. à suivre...

cahier à colorier «style ancien»


avec la vague de coloriage qui déferle partout en ce moment, en voici un qui sort de l'ordinaire.

la Bodleian Library de l'université d'oxford propose en ligne un livre à colorier de gravures et illustrations de leurs collections. cette bibliothèque est absolument magnifique et «magique». elle a servi de décor aux films d'harry potter. j'ai pu en visiter une petite portion lors de mon voyage là-bas, il y a deux ans.

vous pouvez télécharger le cahier à colorier ici. ce n'est pas parfait, mais c'est une belle façon d'apprécier ces magnifiques gravures autrement. on espère qu'il y en aura d'autres!

*** aussi celui du Smithsonian Libraries

via le site conserve this.


mardi, janvier 26, 2016

deux artistes-graveurs pour un mardi


d'abord le travail de Margherita Premuroso (italie). son travail principal est l'illustration sans doute, mais sa recherche est définitivement en gravure. il faut voir sa démarche et l'étendue du talent via sa page behance. elle crée des personnages qui se promènent entre les gravures, la sculpture, la peinture et les oeuvres numériques. vraiment riche.

ensuite un projet qui n'est pas banal. Barbara Bernát (hongrie) a créé le projet fictif des euros bulgares. j'ai beaucoup aimé les thèmes choisis, les animaux et le végétal. c'est très réussi. via le lien plus haut, vous aurez une réelle idée de tout le processus de ce travail. faire une devise est une conception difficile et de longue haleine. d'avoir choisi ce sujet comme projet de recherche est un beau défi brillamment relevé ici!

lundi, janvier 25, 2016

conseils de tous les âges


voici le projet de l'artiste Susan O’Malley: demander des conseils à des gens de tous les âges. cette compilation a donné un livre «Advice from My 80-Year-Old Self: An Artist’s Bittersweet Legacy of Real Wisdom from Strangers Ages 7 to 88». sur le site de brain picking vous trouverez plusieurs de ces conseils.

il y a, par contre, une facette très triste à cette histoire. l'artiste, enceinte de jumeaux, est décédée subitement et les jumeaux, dus la semaine suivante, sont décédés aussi. ce livre a donc une signification particulière.

à voir et à lire pour réfléchir un peu... car la vie est courte.

dimanche, janvier 24, 2016

long boulot... pour mes livres


depuis un bon moment déjà, je voulais refaire mon site pour mes livres d'artistes. après avoir appris beaucoup à refaire mon site boutique l'été dernier, j'ai commencé dernièrement à le refaire.

j'avais plusieurs objectifs: faire un site bilingue et responsive, fournir l'histoire et la démarche de chaque livre, harmoniser les photos, fournir les renseignements techniques et le cheminement du livre dans les expositions et/ou collections.

j'ai un peu toutes ces informations ici et là, assez bien classé malgré tout. reste qu'il faut quand même y mettre du temps. plus j'avance, plus je mesure que c'est du boulot!

je me dis que mes livres ont bien mérité d'avoir une belle page pour chacun d'entre eux.

histoire à suivre, car cette nouvelle mouture sera en ligne probablement dans quelques semaines.

vendredi, janvier 22, 2016

j'ai reçu du papier et des mots


cette semaine, j'ai reçu de merveilleux mots sur des papiers.

une finissante m'a donné une belle carte lorsqu'elle a quitté l'école. c'est toujours triste de les voir partir... ils viennent me dire merci et me dire ce qu'ils ont appris à travers moi. ça me touche toujours. mais rares sont ceux qui les mettent sur papier. ça m'a fait chaud au cœur. merci johanne.

ensuite, j'ai reçu deux magnifiques zines de katie licht à qui j'en avais aussi envoyé avant les fêtes. un échange. ils sont magnifiques et remplis de collages et de mots personnels. je vous envoie sur sa page flickr. thank you katie!

finalement hier, j'ai reçu une petite oeuvre plastifiée, un zine et un collage du talentueux jack oudyn d'australie. ses créations sont absolument merveilleuses. thank you jack!

toute cette production et ces bons mots sont très stimulants!

vous voulez recommencer à dessiner?


si vous avez le goût de vous remettre au dessin, voici un livre qui semble bien intéressant. Whitney Sherman est l'auteur de «Playing with Sketches, 50 creative exercises for designers and artists». elle partage 5 exercices de son livre dans un billet du blogue creativelive.

elle raconte que plusieurs personnes perdent le plaisir de dessiner en sortant de l'enfance... et n'y reviennent jamais. il faut donc, à l'âge adulte, traverser le blocage qui s'est installé («je ne suis pas bon en dessin») et retrouver le plaisir. ses 5 exercices sont tout à fait pertinents pour retrouver le plaisir de crayonner sur du papier sans attente. une approche différente.

on peut avoir un aperçu du livre ici.



mardi, janvier 19, 2016

Boll, ma découverte pour un mardi


mes lectrices et lecteurs français connaissent probablement l'illustrateur Boll. pour moi, c'était une première.

j'ai ramassé en librairie le programme/catalogue des éditions du tripodes. en ouvrant ce grand format, j'ai découvert Boll et ses coups de crayon. de la plume sans doute aussi. c'est absolument magnifique. tellement que j'ai pensé à les encadrer.

ce qui est bien dans ce catalogue (télécharger ici), c’est qu'on y présente, par ses dessins, tous les gens de la chaine littéraire, ça commence par l'auteur, bien sûr, et ça se termine par le passeur (de livre). j'aime l'énergie qui se dégage de ses illustrations, sa typographie bien personnelle, bref, un coup de coeur.

en plus de faire du dessin de presse, il publie aussi des livres, vous pourrez voir plusieurs de ses dessins ici, sur le site d'une galerie d'art.

lundi, janvier 18, 2016

faire de l'art avec des statistiques


en fait, faire de l'art avec des données. c'est le sujet de ce billet «Data is the Latest Medium for Creating Beautiful, Meaningful Art».

«A growing number of “data artists” are creating conceptual work using information collected by personal data trackers, mobile apps, scientific experiments and even hand written notes.»

il est très intéressant de voir les recherches et les formes artistiques tellement diversifiées que prennent certaines statistiques entre les mains d'un artiste. dans le billet, on nous présente le travail de 5 «data artists». visitez les liens de chacun d'entre eux, il y a des choses fort intrigantes. nous avons aussi des liens vers deux conférences ted pour entendre les artistes expliquer leurs démarches. une tendance qui donne des oeuvres fascinantes, un mélange d'esthétisme et de science.

vendredi, janvier 15, 2016

parler de ses échecs


on se souvient beaucoup plus facilement de nos échecs que de qui nous a réussi. on se souvient des critiques, mais beaucoup moins des compliments. c'est mon cas et dans la pratique de mon enseignement j'ai l'habitude de dire à mes étudiants: «ton travail est très réussi, mais tu ne t'en souviendras pas...». les cellules de notre cerveau travaillent plus fort lors d'une critique, c'est pour cette raison qu'on s'en souvient beaucoup plus longtemps.

on apprend beaucoup plus de nos erreurs. surtout quand on y a mis de la conviction, qu'on est sorti des sentiers battus, qu'on a essayé quelque chose et... que ça n'a pas fonctionné. pourquoi? on cherche à savoir et on apprend par la même occasion. alors que quand tout va bien, on ne se demande pas trop pourquoi.

la journaliste Marie-Hélène Proulx a écrit un article fort intéressant dans le magazine châtelaine sur le sujet de l'échec, avec un angle côté féminin. à lire absolument que vous ayez un problème avec ça ou pas. de nos jours, on fait même des conférences «failcamp» sur le sujet et on met en commun tous nos ratés. pourquoi pas. par contre, il ne faut pas devenir victime, mais plutôt plus expérimenté. juste pour ça, je garde le moral, même quand ça ne fonctionne pas.

mardi, janvier 12, 2016

ah les sketchbooks!


comme je suis jalouse à chaque fois que je tombe sur un de ceux-là. des sketchbooks avec des pages et des pages de petites merveilles. jalouse parce que ça fait partie des choses que j'aimerais faire en plus de tout le reste... voici le travail de Susan Farrington une artiste/illustratrice américaine.

je vous envoie vers son site internet où il y a beaucoup à voir. mais il faut aussi allé parcourir sa page flickr. il y a des tonnes de choses à voir. elle n’a pas organisé ses images par albums, alors il faut faire défiler toute sa page pour voir l'étendue de son travail. beaucoup de collage, presque toujours de la récupération de matériel. une belle découverte inspirante.

dimanche, janvier 10, 2016

découvrez le travail de Bridgette Guerzon Mills


en visitant flickr ici et là, j'ai découvert le travail de cette artiste vivant aux états-unis. Bridgette Guerzon Mills a un univers artistique bien à elle et très rempli.

sur son site vous trouverez du livre d'artiste, de la peinture et plusieurs autres projets. elle utilise souvent l'encaustique, ce qui donne un aspect un peu nuageux à ses images, beaucoup de textures, de textile et de végétaux. j'ai adoré son univers.

il faut faire le tour de son site où elle partage ses travaux, plusieurs bien belles photos d'atelier. prenez aussi du temps pour aller voir sa page flickr comme cet ensemble sur le travail en collaboration. magnifique!

vendredi, janvier 08, 2016

des livres et des cartes


je découvre tous les jours des gens de talents. c’est stimulant et tellement intéressant.

récemment, j'ai découvert le travail du graphiste italien Bruno Munari (1907–1998). on peut lire un article sur son travail ici et y voir plusieurs pages. les mises en page sont très simples et très fortes graphiquement. comme quoi, la simplicité est tout un art! c’est évidemment tout le côté expérimental de son approche qui m’a charmée.

«Munari's books were not only objects to behold, but to experience through different materials, types of binding, experimental typography, illustrations, and colors, to name a few of the techniques and tricks he employed. Maffei's monograph shares the vibrant, unconventional books Munari designed starting in 1929 until a posthumous publication from 1999.»

j'ai visité dernièrement le blogue de l'illustratrice Stephanie Wunderlich de hambourg. j'ai particulièrement aimé son billet où elle présente les cartes de fêtes et autres qu'elle a réalisées dans la dernière année pour ses amis. nous sommes malheureusement un peu trop dans l'univers numérique et on oublie le plaisir de recevoir une carte papier. de plus, faire une carte reste un excellent petit défi créatif qui fait toujours plaisir. profitez-en pour faire le tour de tout son travail, c'est très intéressant.

mes virus sont maintenant disponibles


j'avais parlé de ce projet vers la fin du mois de novembre.

«Propagez le virus!» est un mini livre qui fait 5,5 cm x 6 cm. tout est fait manuellement sauf l'impression du livre qui est en impression laser sur papier kraft. le travail de reliure est plutôt long, mais le résultat est à mon goût. il est maintenant terminé et disponible en tirage très limité. j'ai fait quelques copies en français et en anglais.

les organisatrices de l'exposition viennent tout juste de le recevoir et m'ont envoyé de bien beaux commentaires. vous pouvez le voir sur leur page instagram ainsi que les autres mini-livres. un beau projet!

les organisatrices désirent faire voyager cette expo. si quelqu'un est intéressé au québec, contactez-les.

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails