qu'est-ce que le design thinking?

lundi, juillet 17, 2017

il y a un article très intéressant sur le «design thinking» dans le journal la presse en ce moment. cette nouvelle discipline propose de penser comme un designer, et ce, pour toutes sortes de choses.

il suggère même de prendre cette méthode pour designer (organiser ou planifier) sa vie. la créativité, à la base, est de trouver une solution à un problème, peu importe de quel ordre il est. ce que font tous les designers en fait. donc il est tout à fait logique de mettre ces deux façons de faire ensemble.

je suis à lire «designing you life», de deux auteurs dont j'avais parlé en 2015. le livre est très intéressant.

pour en revenir à l'article de Sylvie St-Jacques, lisez-le pour en savoir plus sur le sujet. un champ de réflexion qui m'intéresse vraiment beaucoup.

«À l'instar d'un problème de design, la vie est remplie de contraintes - de temps, d'argent, d'âge, de lieu, de circonstances. Il est impossible de tout avoir, et si vous en voulez plus, vous devez faire preuve de créativité pour faire en sorte que vos besoins et vos désirs coexistent. Cela demande du design thinking», écrit Ayse Birsel, qui, dans un même souffle, encourage ses lecteurs à «transformer les contraintes en opportunités avec optimisme et une pensée holistique».

photo de annie-spratt.




ma première résidence d'artiste

dimanche, juillet 16, 2017

alors, c'était ma première résidence. je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre. un des commentaires sur le site disait que c'était comme un camp de vacances pour artistes sur le thème des sciences et c'était tout à fait ça.

nous étions six femmes artistes d'âges et de pratiques variées. nous avons présenté notre travail les unes aux autres le premier soir. j'ai trouvé cet échange très enrichissant.

dès le lendemain, nous avions deux activités par jour de programmées. nous avons rencontré une herboriste, un passionné des arbres, un autre sur les semences, aussi des bénévoles qui travaillent à un jardin qu'ils veulent le plus naturel possible. Nous avons fait une randonnée près d'un petit lac avec une experte des plantes nuisibles et envahissantes qui ont été introduites sur le terrain. nous avons discuté beaucoup des plantes natives, versus les plantes qui viennent d'ailleurs. nous avons aussi eu une belle visite à la collection de plantes et d'algues, une section du musée canadien de la nature. nous avons eu une rencontre majeure avec l'artiste Marie-Jeanne Muriol qui nous a reçus dans sa maison d'été, bien cachée dans le bois.


avec tout ça, pas vraiment le temps de dessiner, à peine le temps de prendre nos courriels et c'était repartie pour une autre journée.

j'avais l'impression de me remplir d'informations qui tournent autour des plantes. idées que j'aime beaucoup. nous publierons sans doute un livre dans quelques mois avec une mise en commun de nos inspirations. à suivre.

je recommande fortement ce genre de ressourcement. j'étais hors de ma zone de confort, j'étais avec des artistes qui font des choses très loin de moi et c'est justement ça qui est vivifiant. cette expérience m'a permis de jeter un nouveau regard sur mon propre travail. pour voir quelques photos de la semaine, allez jeter un oeil ici.






retour d'une semaine formidable

mercredi, juillet 12, 2017

je reviens tout juste de ma semaine de résidence à gatineau. une semaine très très bien remplie. sous la planification de Alexis William, nous avons rencontré une dizaine d'intervenants dont l'intérêt pour les plantes est une passion. ils avaient tous un point de vue différent et des pratiques qui allaient dans toutes les directions. une semaine très riche. les experts nous ont présenté les plantes, les semences, les aménagements du paysage, leur démarche d’un angle toujours personnel, mais aussi toujours pour le bien commun.

ce genre de résidence m'a aussi permis de rencontrer des artistes formidables, d'âges et de cheminement très différents. ce qui enrichit énormément les discussions. j'y reviendrai quelques fois dans les prochaines semaines. je vous recommande tout à fait ce genre d'immersion artistique.

nous n'avons pratiquement pas eu le temps de produire quoi que ce soit, sinon que de prendre des notes, quantité de photos et inscrire dans un journal nos propres réflexions. l'organisation est géniale. j'avoue en sortir un peu essoufflée dans ma tête.


changement de rythme

lundi, juillet 03, 2017

comme chaque été, le rythme de ce blogue va ralentir un peu. j'y écrirai de temps à autre pour mes coups de coeur. je vous reviendrai de manière régulière vers le début du mois d'août.

passez un bel été et profitez des journées plus longues et du temps plus doux (la plupart du temps...)

*photo de Ben White on Unsplash

à voir sur instagram

samedi, juillet 01, 2017

je continue de faire des découvertes vraiment riches et variées sur instagram. voici quelques suggestions.

Kate Seliverstova qui fait un peu dans le genre urban sketcher. beaucoup de liberté et beaucoup de personnages. magnifique utilisation toute simple du crayon de couleur. j'adore.

Jaime Ruíz (colombie), qui lui fait surtout des portraits dans son petit carnet d'une grande noirceur. c'est très particulier.

Clover Robin, une designer britannique qui fait de l'illustration par collage, et c'est vraiment très réussi. sa particularité, elle prépare elle même ses papiers. beaucoup à voir aussi sur son site internet.

• finalement, Cheryl Teo (captain.lulo). ce qui me fascine chez cette artiste est sa grande créativité à partir de papiers colorés. sans parler de son #100daysofpapermatchboxes, oui, un montage 3D par jour à partir d'une boite d'allumettes. très impressionnant.






deux talents d'un mercredi

mercredi, juin 28, 2017

j'adore les dessins de Nick Kobyluch (londres). sur sa page tumblr, vous trouverez un dessin par jour. j'aime beaucoup la générosité et la richesse de ses couleurs et des traits. sans parler de cette discipline du dessin quotidien, impressionnée que je suis!

j'apprécie aussi les dessins abstraits de Abel Burger (france). je vous envoie vers sa page behance, mais vous pouvez aussi visiter son site internet où son travail est présenté différemment. là, c’est la force du trait et les quelques mots ajoutés que j'ai vraiment aimés.








créer comme jouer!

lundi, juin 26, 2017

je suis en vacances scolaires. une belle année, pleine de rebondissements, je vous assure. je dis toujours qu’on ne s'ennuie jamais dans une école.... mes élèves sont passionnants à regarder aller. je me sens toujours très privilégiée d'être témoin de leurs apprentissages graphiques alors que j'apprends d'eux aussi. un bel échange.

j'attends cette période de l’année pour me lancer sur d'autres projets.

je ferai bientôt ma résidence scientifique à gatineau. on m’a demandé de faire une courte présentation de mon travail en anglais. bien qu'habituée de me présenter en classe, cette étape me stresse un peu. mais il faut que je me lance. j'ai suffisamment procrastiné. je fais ça cette semaine.

à l'atelier, j'ai commencé à faire des objets papier. j'ai fait des petits tirages de cartes pour accompagner des cadeaux. j'ai en tête d'autres idées à produire cet été, je travaille sur deux livres/zines. si vous aimeriez retrouver quelque chose de précis, n'hésitez pas à m'en faire part.

j'ai aussi terminé une série de 10 petites oeuvres sur papier (images ci-dessus). ça faisait un bon bout de temps que j’en avais fait. je fais ça surtout dans mes cahiers habituellement.

je ferai peut-être un samedi «atelier ouvert» en août ou septembre pour la rentrée des classes. viendrez-vous? est-ce une bonne idée?

Who sommes-nous?

samedi, juin 24, 2017

voici le titre d'une exposition qui aura lieu sur la rue principale de Murdochville à partir du 28 juin prochain. Une idée du photographe Mathieu Couture (le conjoint de ma nièce Daphnée, donc pas la même souche de Couture que moi).

Mathieu et Daphnée sont tombés en amour avec Murdochville il y a quelques années parqu'ils sont passionnés de ski et de sports d'hiver. de la neige là-bas, il y en a! ils se sont investis dans cette petite localité comme beaucoup d'autres personnes.

malgré tout, plusieurs commerces sont vides, alors Mathieu a décidé de prendre en photo des gens du coin pour en faire une exposition dans les vitrines de la rue principale.

c'est aussi un projet de famille au sens large. j'ai fait le logo et quelques applications graphiques. en ce moment, plusieurs parents et amis travaillent au projet, à l'installation de toutes les photos et à d'autres tâches. de plus, les gens de Murdoch et les organismes participent au vernissage du 28 juin prochain, un 5 à 7 devant l'hôtel de ville.

l'exposition sera là tout l'été, alors profitez-en, et passez par là si vous êtes en gaspésie.

les prix du mcba, une présentation étendue du livre d'artiste

vendredi, juin 23, 2017

je participe toujours au mcba prize, une biennale sur le livre d'artiste organisé par le Minnesota Center for Book Arts (comme son nom le dit).
cette année une centaine de livres ont été présentés, incluant un des miens.

l'organisme travaille fort à bien présenter tous les livres inscrits. La visite de leur site offre un vaste éventail de ce qui se fait dans cette discipline en ce moment. Il y en a pour tous les goûts. c'est pour cette raison que je participe à toutes les éditions, c'est une belle visibilité.

les gagnants sont toujours de livres d'une grande qualité. dans les dernières années, c'était des livres très numériques qui étaient retenus, mais cette année c'est un peu différent. ça dépend toujours du jury finalement. mon but secret, être un jour parmi les finalistes.

alors si le sujet vous intéresse, allez faire un tour. il y a beaucoup à voir.

les zines de Meb

mercredi, juin 21, 2017

mon amie Marie-Eve déborde de créativité. elle a lancé récemment une série de zines de petit format. elle crée une édition mensuelle de poésie en collage qu'elle sème par la suite dans les boîtes à livres de Montréal.
j'ai eu le grand bonheur d'avoir les deux premières éditions. sachez qu'elle travaille en ce moment à celle du mois de juillet. une magnifique idée, j'adore! alors portez attention, suivez la sur instagram pour savoir quand et où la distribution aura lieu.

photo de droite tirée de sa page instagram justement.



gratuit! un petit cadeau pour l'été

lundi, juin 19, 2017

comme mentionné dans le billet précédent, l'été est souvent synonyme de lecture. alors je vous ai préparé des signets pour vos lectures d'été. visitez mon site boutique pour les trouver.

lecture d'été et apprendre des petites choses intéressantes

dimanche, juin 18, 2017

l'été, j'essaie de lire beaucoup, des romans uniquement. j'aime me faire raconter des histoires. alors je fais plusieurs emprunts à la bibliothèque. si je n'accroche pas, je passe au suivant sans culpabilité.

je viens de terminer la lecture de «Le Ciel de la chapelle Sixtine» de Leon Morell (paru en 2012). il raconte l'histoire de la création du plafond de la mythique chapelle. une bonne histoire, où on apprend des détails sur cette commande et création, le contexte aussi. j'ai beaucoup aimé parce que j'ai appris quelques petites choses. l'auteur n'a écrit que ce roman qui porte sur un sujet qui le passionne. je me suis imprimé une image de la voûte pour suivre plus facilement l'histoire et remarquer des choses que je n'avais pas perçues avant parce qu'on nous présente souvent les mêmes portions.

«À 33 ans, Michel- Ange s'estime davantage sculpteur que peintre ; pourtant, Jules II, le « Papa terribile » de la Renaissance, s'obstine à lui confier la décoration de la voûte de la chapelle Sixtine»

mes collages en vêtements, wow!

vendredi, juin 16, 2017

j'ai toujours aimé la mode et surtout les designers qui utilisaient leurs dessins sur les tissus de leur création. maintenant, je peux faire un peu la même chose sur ma boutique Red Bubble. cette semaine, j'ai ajouté huit collages que j'offre sur des vêtements (et autres) et je trouve les résultats vraiment intéressants.

dans les dernières semaines, je me suis commandé trois t-shirts simplement parce que je voulais porter quelques-uns de mes designs et aussi vérifier la qualité du produit.


ce que j'aime de Red Bubble, c'est le soin mis dans l'envoi. les enveloppes en plastique enjolivées de dessins en noir et blanc, des petites épingles sur les t-shirts, la pochette à glissière pour le t-shirt graphique. franchement, n'ayez aucune crainte à acheter en ligne et à l'envoyer en cadeau, cette compagnie fait très bien les choses. même ma tasse avait une jolie boite quand je l'ai commandé un peu plus tôt cette année.

suggestion: abonnez-vous à leur infolettre (en français, une fois semaine environ) pour recevoir des rabais sur vos achats. vous aurez, la plupart du temps, 20% ou plus. si vous avez des questions, ou avez une demande spéciale, n’hésitez pas à me contacter, il me fera plaisir de vous répondre.


la routine des créatifs

mardi, juin 13, 2017

quelle est la routine des gens créatifs? nous en avons tous une. en tous les cas, moi, si. alors j'ai bien aimé visiter le site »extraordinary routines» dédié à cette portion du processus créatif.

«Extraordinary Routines is an interview project dedicated to discovering the daily routines of creatives.
Finding out how someone spends their day is not about glorifying productivity or finding the perfect routine, but rather shining a light on how people we admire really get through their day – the imperfect moments and hurdles, as well as the triumphs and achievements.

From morning rituals to sleeping habits, creative spaces to creative slumps, Extraordinary Routines highlights that it's how we deal with the seemingly ordinary parts of our daily lives that makes them extraordinary. »

on y présente plusieurs personnes, de tous les âges et domaines. les interviews de Madeleine Dore, celle qui se cache derrière le site, sont différentes selon la routine racontée. les photos sont magnifiques et tellement inspirantes, juste pour ça, ça vaut le détour.

visitez aussi toutes les sections, on suggère même des exercices pour vous sortir de votre zone de confort.

léger changement graphique du bulletin

dimanche, juin 11, 2017

je vous envoie mon bulletin créatif #29 demain matin. j’ai un peu changé le look. vous me direz ce que vous en pensez. svp, abonnez une personne qui aime la créativité autour de vous pour que nous soyons plus nombreux à partager des trouvailles qui font du bien!

le cadeau de cette édition: trois signets pour vos lectures d'été!

la beauté de ce qui est moche


Les trois étudiants de la National Taiwan University of Arts on fait des glaces (popsicles) à partir des eaux polluées. de loin, on se demande bien ce que c'est, de proche... on ne voudrait pas en manger.

un projet de saison où la créativité fait tout. on change de point de vue, de présentation pour passer le message. les emballages sont magnifiques et les glaces pas si laides, mais quand on en comprend le contenu (voir la vidéo), c’est une autre histoire.
j’adore!

on en parle ici avec plusieurs photos et aussi ici en français.



humaniser les travers de la ville

mercredi, juin 07, 2017

c'est un clin d’oeil qui fonctionne depuis toujours et qui fait immanquablement sourire. il suffit d'ajouter des yeux à une forme. La «Googly Eyes Foundation» fait la promotion de ce genre d'intervention urbaine. vous pouvez même obtenir les yeux gratuitement via leur site.

«We are a group of artists, creatives and happy people living in three different continents that decided to spread happiness around the world. Creating this foundation was a way we found to do that.»

tellement une belle idée!!! visitez leur compte instagram pour voir ces intrigants personnages.

via this is colossal

deux talents pour un lundi

lundi, juin 05, 2017

découverte de deux artistes sur le site behance.

d'abord les dessins de Liudmila Ilart, absolument magnifiques. du modèle vivant avec une touche d'aquarelle, juste ce qu'il faut. merveilleux. visitez plusieurs de ses projets, tout est très beau.

voir aussi la page des créations de Claudio Pedraza, argentine. là aussi, un style de dessin tout personnel. j'ai vraiment beaucoup aimé ses carnets. vraiment magnifique.

ma découverte de chagall

jeudi, juin 01, 2017
je suis allée visiter l'exposition Chagall hier en fin de journée au MBAM. Chagall n'est pas un artiste qui m'intéressait particulièrement parce que j'avais surtout vu ses peintures. j'ai réalisé hier qu'il avait fait beaucoup de maquettes, de collages et dessins en lien avec sa production théâtrale.

et là, je suis tombée sous le charme.

j'ai vraiment fait de belles découvertes. ses collages préparatoires, les photos de lui qui dessine et/ou fait ses maquettes pour le plafond de l'opéra, tout cela est bien fascinant. nous avons aussi la chance de voir se côtoyer les esquisses et les costumes de plusieurs productions. quatre salles y sont dédiées. l'évolution des textiles a évolué, donc l'aspect et la confection des costumes de scène aussi.

il ne reste que quelques jours. ci-contre, le panneau danse du théâtre d'art juif, une beauté.

mes livres trouvent leurs maisons

lundi, mai 29, 2017

j'avais deux livres à l'exposition «Built» de 23 Sandy Gallery. à ma grande surprise, j'ai appris récemment que mes deux livres étaient vendus. Everyone needs a home est maintenant à l'University of California Berkeley et Floor plan with mementos fait partie de la collection du Bainbridge Island Museum of Art. une magnifique nouvelle, j'avoue.

la moins bonne nouvelle est arrivée peu après. Laura Russell nous apprenait qu'elle vendait sa maison et fermait sa galerie après 10 ans d'existence. artiste elle-même, elle veut mettre du temps sur sa propre pratique artistique pour au moins un an. pour la suite des choses, ça restera à préciser éventuellement.

j'ai reçu plusieurs très bons commentaires et marques d'encouragement depuis que je fais du livre d'artiste. Laura Russell est celle qui m'a donné la tape dans le dos dont j'avais besoin pour me lancer dans ce milieu de manière plus professionnelle. je lui demandais de trouver des maisons à mes livres, ce qu'elle a fait à plusieurs reprises. je travaillais souvent sur ses thèmes d'exposition car ils m'allumaient. c'était toujours des sujets intéressants.

cela veut donc dire pour ma part que je devrai travailler et diffuser autrement. j'ai des idées, mais c'est effectivement une étape pour moi. à suivre...


des dessins comme des données

samedi, mai 27, 2017

google a décidé de faire une banque de données de dessins. «Quick Draw, the Data!» présente les dessins de plus de 15 millions de personnes ce qui totalise des millions et des millions de dessins naïfs, vu la méthode employée.

avec le site Quick, Draw!, vous avez 20 secondes pour dessiner la chose mentionnée. avec votre souris ou avec un crayon si vous utilisez une tablette.

les dessins apparaissent sous vos yeux, c'est vraiment impressionnant. j'adore me perdre là dedans...

à vous d'y participer à votre tour!




les endroits abandonnés, on se demande toujours...

vendredi, mai 26, 2017

les endroits abandonnés nous attirent. on aime voir, savoir, on est curieux.

j'ai acheté dernièrement le livre «abandoned places» du photographe Henk Van Rensbergen. il s'agit d'un petit format présentant un choix personnel de ses photos des dernières années. j'ai beaucoup aimé lire les quelques courtes histoires qui accompagnent ce type d'aventure photos: en pleine nuit ou pas, avec ou sans gardien et chien méchant, bref, ça personnalise beaucoup ce type de prise de vue. beaucoup à voir sur son site.

j'ai aussi trouvé les photos de Bob Thissen qui fait un peu la même chose. beaucoup à voir là aussi.

on se demande toujours pourquoi des lieux, souvent publics, ont été laissés soudainement à l’abandon alors qu’il reste des livres, des documents, des meubles, etc. c’est toujours intrigant.

voir quelques carnets de J.M.W. Turner

mardi, mai 23, 2017

quand je pars en voyage, j'essaie de faire une visite dans un des cabinets de dessin d'un musée. il faut trouver et écrire à ce département du musée, savoir ce que l'on veut voir, prendre rendez-vous et se présenter avec une pièce d'identité quand on vous ouvre la porte.

j'aime beaucoup les carnets de l'artiste, et j'ai eu la chance d'en voir quelques-uns de J.M.W. Turner.

à londres, c'est à la Tate Britain que je suis allée. nous avons pu voir trois carnets sur les quelques 300 qui existent. en fait, ses carnets sont la seule portion de son travail qui m'intéresse vraiment. il y a une telle liberté dans son geste, ça en devient abstrait et très contemporain. il faut voir à quel point les couleurs sont restées vibrantes et les papiers n'ont pas jauni.

ce musée offre beaucoup plus, on peut pratiquement tout voir en ligne maintenant. voici quelques liens
son carnet «Skies», qui a été publié en livre maintenant.
• pour ma part, j'aime particulièrement la période après 1836.

la prochaine fois, j'essaierai de voir des carnets d'artistes plus contemporains.

que des images... qui font réfléchir

samedi, mai 20, 2017
je les partage ici pour les conserver en quelque sorte. elles viennent toutes de l'infolettre de Austin Kleon.

un graphique de son cru que j'adore!


une phrase de l'auteur Amy Krouse Rosenthal (lire le billet ici)


et un manifeste pour les périodes où on se perd un peu...


bon long week-end.

le crayon plomb soluble à l'eau

vendredi, mai 19, 2017

je ne passe pas beaucoup de temps dans les boutiques de matériel d'artiste ici, elles sont trop portées sur l'univers craft. en europe par contre, c'est une autre histoire.

je ne connaissais pas ce crayon plomb soluble à l'eau. c'est mon amie Isabelle Laliberté qui m'en a parlé lors d'une rencontre tout à fait improbable dans l'autobus pour me rendre à l'aéroport. Elle «sketche» beaucoup Isabelle, cette architecte québécoise vivant à Londres que j'ai rencontré lors de mon workshop à Oxford il y a quelques années.

j'en ai donc acheté à londres et je l'ai justement essayé lors d'une session de modèle vivant mercredi soir. bon, après plusieurs semaines d'absence, j'étais rouillée, mais j'ai quand même été très agréablement surprise par le résultat que donne ce crayon plomb soluble à l'eau. j'ai pu expérimenter différentes méthodes.

l'avantage principal de ce matériau est de pouvoir continuer à dessiner même dans l'eau pas encore absorbée par le papier. impressionnant. un incontournable selon moi. j'en ai trouvé chez curry's. il est disponible à prix raisonnable en crayon, craie, grosse craie, etc.

petite découverte, si vous avez une commande à faire chez amazon, je vous suggère cette série de waterpen, des pinceaux à réservoir. six pinceaux pour 12$, c'est une véritable aubaine.

en complément de billet, l'histoire du crayon plomb par une jeune femme qui a une boutique spécialisée à New York.

être calmement créatif

mercredi, mai 17, 2017

de par l'existence de mon blogue depuis plusieurs années, je suis maintenant sur quelques listes de communiqué de presse et je reçois parfois des livres sur la créativité. certains plus intéressants que d'autres.

en voici un pour les gens qui ne veulent pas se casser la tête. «Drawing Calm» est un livre sur la créativité visuelle comme un exercice de plaisir et de méditation. le livre est écrit par Susan Evenson, illustratrice entre autres choses. les exercices suggérés par Susan sont beaux, simples à réaliser et même si vous n'avez pas peur de la page blanche, les thèmes abordés vous sortiront sans doute un peu de votre zone de confort. rien de compliqué, je le répète.

la valeur ajoutée à cet ouvrage est les petits encadrés ici et là de Mary Rockwood Lane, éducatrice, qui explique les bienfaits psychologiques de tel ou tel exercice. trop peu nombreux, et trop courts, ils sont intéressants, car ils ajoutent un volet documenté sur les bienfaits de la créativité.

Pour moi, un livre d'été. lorsqu'on est entre les gros projets et que l'on veut continuer à créer sans se casser la tête, c'est un de ces livres à avoir sous la main. on part en vacances, encore là, une agréable façon de se vider la tête.

vous pouvez en voir plusieurs pages ici.

poésie urbaine, visitez dehors!

lundi, mai 15, 2017

londres • en marchant dans brick lane, nous nous sommes arrêtées pour regarder en détail les murs de ce passage qui semblaient dédié à la poésie très urbaine et aux cris du coeur ambiants.

des paroles qui nous ont fait sourire. là, j'ai beaucoup pensé à mon amie meb, qui aurait adoré. je partage ici quelques photos avec vous.








«Rubber stamping», le livre

samedi, mai 13, 2017

ma grande soeur nous avait déniché de bonnes adresses à londres. tout près du british museum, nous sommes allées chez Blade Rubber Stamp. une boutique assez grande dédiée aux étampes de toutes sortes et à tout ce qui touche les impressions simples à réaliser. nous avons parcouru l'espace le sourire aux lèvres.


c'est là que j'ai découvert le livre «Rubber stamping, Get creative with stamps rollers and other printmaking techniques» de Stephen Fowler. Dès que j'en ai feuilleté quelques pages, mon oeil de graphiste s'est allumé, et ce livre est devenu un incontournable pour moi. l'ouvrage est magnifique, les projets sont aussi très beaux en étant simples et très variés. le livre présente vraiment plusieurs créations en impression manuelle et elles sont toutes hors normes. un délice. je vais m'en inspirer pour mon propre travail, mais aussi pour les projets que je donne à mes étudiants.

Stephen Fowler est spécialisé dans ce genre d'impression. vous pouvez lire une interview ici et voir plusieurs pages de son livre ici.


envoi de mon bulletin ce matin

vendredi, mai 12, 2017

j'ai envoyé ce matin, avec plusieurs jours de retard, mon dernier bulletin créatif. j'espère que vous êtes toujours heureux de la recevoir.
de mon côté, j,ai toujours beaucoup de plaisir à le rédiger. donnez-moi des nouvelles ou abonnez-vous si ce n'est pas déjà fait.





se changer les idées créativement

mercredi, mai 10, 2017

c'est un peu quoi serve les voyages. mais on ne peut pas toujours partir pour découvrir des choses. il faut trouver des moyens de garder nos antennes créatives toujours en alerte.

sur ce billet vous trouverez certaines pistes que je pratique déjà de temps à autres. bien qu'on y parle de trouver des idées pour des logos, vous pouvez facilement faire un lien dans vos besoins créatifs. j'ai bien aimé: observer l'écriture manuscrite des gens qui vous entourent, aller dans une épicerie exotique pour y voir des emballages jamais vus, faire un reportage photo sur un thème de votre choix, visiter des marchés publics ou ventes de garage. bref, une multitude de choses à faire qui font du bien.

par quoi commencer...

lundi, mai 08, 2017

une semaine à londres est une semaine bien remplie. notre oeil est tellement sollicité par la vie en générale, les affiches, les gens, les commerces, les musées, qu'on en revient avec une tête où toutes les images se bousculent.

je vous en présente quelques-unes ce matin choisie un peu au hasard. ci-dessus, dans la boutique de matériel d'artiste L. Cornelissen & Son. on croit rêver!


une visite chez liberty. toute la beauté d'un design coloré réuni à cet endroit. découvert les objets de la collection Ibride.



aussi, un chocolat chaud mémorable près de brick lane.

*les photos sont parfois de ma nièce Daphnée ou de moi.

je reviens de Londres

samedi, mai 06, 2017

eh oui, une belle semaine par temps froid dans les rues de Londres. suivez mes billets en petits morceaux sur ce voyage bientôt.


deux raisons d'aller à New York

mardi, avril 25, 2017

a-t-on vraiment besoin de bonnes raisons pour aller à New York? pas vraiment. mais si vous en cherchez, si vous aimez la mode, la photo, en voici deux.

deux expositions au Metropolitan Museum of Art. d'abord l'exposition du photographe Irving Penn, qui est à mon avis, un des meilleurs photographes depuis toujours. pour avoir suivi sa carrière dans les pages du vogue américain depuis les années 80, j'ai appris à force d'analyse et d'observation de ses images, ce qu'était la beauté du cadrage, de la sobriété et de la lumière. à voir absolument, faites une recherche rapide sur google il y a sûrement plusieurs images que vous connaissez déjà. ses sujets de prédilection étaient les portraits, la mode, les natures mortes, etc. c'est riche. ça doit être un plaisir de parcourir les salles.

pour bientôt, l'exposition de Rei Kawakubo de la maison Comme des Garçons, une designer qui remet en question le vêtement lui-même depuis quelques décennies. sans parler de son influence sur tout le monde de l’art. impressionnant. la modernité et sa façon toute particulière de construire un vêtement est peut-être le fait qu’elle n’a jamais étudié en mode. c’est un rendez-vous avec la créativité pure. magnifique.
Présenté par Blogger.
haut de la page