école: nouvelle acquisition

jeudi, juin 30, 2016


la direction nous a fait part d'un petit budget de surplus en fin d'année pour des projets spéciaux. j'en ai profité pour demander une presse à épreuve et des lettres en bois.

je ne savais pas trop dans quoi je m'embarquais honnêtement. je pensais que ça serait bien simple. mais non. ça a été long et cela a nécessité beaucoup beaucoup de courriels en anglais. cela a aussi demandé plusieurs démarches hors normes (merci caroline) et des conseils de pro (merci alain, clément et cécile)

maintenant c'est fait. nous avons reçu nos lettres aujourd'hui et nous recevrons d'espagne notre petite presse toute neuve au mois d'août.

je fais imprimer mes étudiants manuellement dans un de mes cours depuis quelques années. je me demandais s'ils aimeraient ça. les commentaires ont été et sont toujours très positifs. mes étudiants sont contents de faire autre chose que de tenir une souris le temps d'un cours et l'ambiance est bonne.

c'est ce qui a inspiré cet achat. quelques-uns sont venus voir les lettres et ont déjà hâte de s'y mettre. c'est bon signe.

merci à marc et félix pour être venu chercher la «grosse boite» avec moi.

«fines tranches d'angoisse», l'anxiété bien expliquée


en 2007, j'ai écrit sur le livre «12 mois sans intérêt» de Catherine Lepage. un livre surtout illustré sur la dépression qui est absolument magnifique.

je viens de découvrir un autre de ses livres: «fines tranches d'angoisse», celui-là sur l'anxiété, malheureusement trop répandue chez les jeunes et moins jeunes.

je l'ai découvert sur le site new-yorkais brain picking. vous pouvez voir plusieurs pages intérieures sur le site de l'auteur et aussi sur le site anglais.

j'aime la fraicheur de ses dessins et les grandes vérités exprimées par des phrases écrites à la main tout simplement. à voir absolument.

mes dessins sur des t-shirts?

mardi, juin 28, 2016

c'est un souhait que j'avais depuis un certain temps. j'avais le goût de voir mes dessins sur des produits, comme des vêtements, des objets de décoration, des accessoires technos.

après avoir bien fait le tour et lu sur le sujet à différents endroits, je me suis lancée dernièrement sur red bubble. sous le nom de Pimento Press, je suis maintenant la designer derrière une assez large gamme de produits. l'avantage de cette plateforme est une interface en français et des prix en argent canadien.

j'ai commencé à y mettre quelques designs. si vous désirez un dessin particulier, n'hésitez pas à me le demander. ça sera un plaisir pour moi de le faire.

la boutique est ici.

«Frankenstein is looking for love.» est retenu pour une expo!


mon dernier zine «Frankenstein is looking for love.» a été retenu pour l'exposition «It’s Alive!» au Minnesota Center for Book Arts. une bonne nouvelle!

vous pouvez voir plusieurs photos et acheter ce dernier livre ici.

depuis un an maintenant

dimanche, juin 26, 2016
j'ai commencé à assister aux ateliers de dessin de l'uqam exactement à la fête de la saint-jean l'an dernier. j'en ai parlé à quelques reprises déjà. j'y suis allée pratiquement toutes les semaines depuis. toujours pas vraiment satisfaite, (l'est-on jamais?), je poursuis tout de même cette démarche qui me fait du bien.

je peux maintenant avancer que je me suis améliorée. il s'agissait d'en faire et d'en faire, d'essayer des façons et des médiums différents, d'observer les autres, car c'est aussi très formateur.

voici quelques dessins de la première séance...


et deux de celles d'hier.



j'ai aussi photographié les «outils de dessin» de quelques participants. c'est intéressant ça aussi.










ça commence à ressembler à un horaire d'été...

samedi, juin 25, 2016

visite en ville de mon amie Raymonde. comme la plupart du temps, elle m'amène voir une expo après le repas et le verre de vin. tant mieux, car moi, qui suis ici tout le temps, je n'y vais que trop rarement. ça sentait les vacances!

cette fois-ci nous sommes allées visiter Edmund Alleyn au MAC. on a bien aimé, c'est certain. la maîtrise de tous ces styles et périodes est remarquable. un peu court comme expo par contre.

alors nous sommes allées visiter les autres salles pour découvrir le travail de Liz Magor. vraiment intéressant. des installations, petites et grandes, des briques en papier maché et même une cabane qui pourrait être dans le fond d'un bois. intriguant.

la saison estivale me dit aussi romans prenants et souriants. je viens de terminer «Juste avant le bonheur» d’Agnès Ledig. vous passerez un bon moment, et ça donne confiance dans le genre humain.

des dessins de jazz et plus

jeudi, juin 23, 2016

le festival de jazz commencera sous peu. à voir, les illustrations du livre «The First Book Of Jazz» publié en 1955. comme vous le savez, j'adore ce genre d'illustration, souvent en noir et blanc seulement et aux lignes et compositions très graphiques. Les illustrations sont de Cliff Roberts.

voir aussi ce billet de blogue où on en voit encore plus.
• un détour pour voir son livre «the dot», très épuré et magnifique, bien sûr.
c'est un plaisir pour mes yeux.

question: où lire à montréal?

mardi, juin 21, 2016

je fais appel à vous. pourriez-vous me suggérer des endroits pour aller boire un café et lire au frais cet été? je cherche des sièges confortables, du bon café, pas trop de bruits d'ambiance et près d'une station de métro.

l'été, j'aime essayer de nouveaux endroits et j'ai quelques bons livres à lire...
(photo de Sarah Gilbert, flickr)

Frankenstein est enfin terminé!

lundi, juin 20, 2016

mon dernier zine est tout juste sorti de mes mains. je vous le présente sur mon site boutique.

une idée rigolote de travailler sur ce thème. «Frankenstein is looking for love.» et il trouvera peut-être...


ce matin, les fleurs de Rebecca Louise Law


Rebecca Louise Law travaille avec les fleurs. elle en fait des installations, petites et grandes. cette artiste britannique crée à partir du végétal. on peut voir plusieurs de ses créations sur son site mais on voit trop peu de photos. alors allez voir ici et ici pour d’autres projets bien présentés.

les fleurs sont parfois séchées et entrecroisées d'habile façon ou bien fraiches et sont suspendues au plafond.

une entrevue avec photos ici.

nouvelles cartes gratuites pour la fête de Pères

samedi, juin 18, 2016

j'adore les vieilles illustrations, vous le savez. lire mon billet sur ce nouvel item gratuit à ma boutique ici.

le papier, relié ou plié et mode 3D

jeudi, juin 16, 2016


les cahiers reviennent à la mode. on veut donc continuer à écrire et à sketcher, prendre des notes et laisser une trace tangible ailleurs que sur un écran. ce qui est une bonne nouvelle. car où seront nos écrans dans 50 ans?

j'ai souri en voyant qu'au japon, la boutique centenaire Ito-Ya créée sur mesure le cahier de vos rêves tout simplement (60 pages pour 9$ us). juste à voir l'offre de papier sur leurs murs, j'ai un malaise.
à quand quelque chose comme ça chez «bureau en gros»!

j'ai découvert récemment origamiblog, un blogue sur l'origami au sens large. un magnifique site de référence présentant l'origami comme une discipline artistique. en fait, je faisais une recherche sur la belle exposition au MET du nom de Manus x Machina, où l'on présente le développement des textiles et de la mode grâce aux créatifs qui utilisent les dernières technologies. voir plusieurs photos ici.

pour le site origamiblog, c'est un délice pour les yeux.

tous mes bulletins ici

mercredi, juin 15, 2016

mes bulletins créatifs




• lire le numéro 30 (août 2017)
• lire le numéro 29 (juin 2017)
• lire le numéro 28 (mai 2017)
• lire le numéro 27 (avril 2017)
• lire le numéro 26 (mars 2017)
• lire le numéro 25 (janvier/février 2017)
• lire le numéro 24 (décembre 2016)
• lire le numéro 23 (novembre 2016)
• lire le numéro 22 (octobre 2016)
• lire le numéro 21 (septembre 2016)
• lire le numéro 20 (été 2016)
• lire le numéro 19 (mai 2016)
• lire le numéro 18 (avril 2016)
• lire le numéro 17 (mars 2016)
• lire le numéro 16 (fév. 2016)
• lire le numéro 15 (janv. 2016)
• lire le numéro 14 (déc. 2015)
• lire le numéro 13 (nov. 2015)
• lire le numéro 12 (oct. 2015)
• lire le numéro 11 (sept. 2015)
• lire le numéro 10 (août 2015)
• lire le numéro 9 (juin 2015)
• lire le numéro 8 (avril 2015)
• lire le numéro 7 (mars 2015)
• lire le numéro 6 (déc. 2014)
• lire le numéro 5 (août 2014)
• lire le numéro 4 (mars 2014)
• lire le numéro 3 (nov. 2013)
• lire le numéro 2 (août 2013)
• lire le numéro 1 (mai 2013)
ou abonnez-vous ici, c'est gratuit!

le «nouveau» collage

dimanche, juin 12, 2016

nous sommes plusieurs à utiliser le collage dans notre travail créatif. comme nous sommes plus nombreux, observer la démarche de chacun nous permet de faire des découvertes et nos propres collages gagnent en richesse. est-ce un collage numérique, manuel? ce sont des pistes qui s'ajoutent à la discipline.

en collage aussi il y a des tendances et les façons de faire s'élargissent pour notre plus grand bonheur.

sur le site «notey: helps you dive into the things you love» on retrouve même une section dédiée au collage. j'ai bien aimé ce que j'ai vu et je vous conseille d'aller faire un tour si le sujet vous intéresse.

Notey regroupe une multitude de sites. profitez-en pour faire les autres sections, il y a beaucoup à voir et on y fait vraiment des trouvailles.

acheter de couvertures de livres seulement

vendredi, juin 10, 2016

je suis allée ce matin acheter des livres usagés à la bibliothèque Fraser-Hickson (j'en ai parlé ici). quand je suis arrivée, j'ai tout de suite demandé les très vieux livres sans valeurs, puisque j'allais les défaire. un gentil monsieur m'a montré des piles et des piles de boites. il m'a demandé ce que je cherchais. j'ai répondu des couvertures en toile de couleur foncée et de grand format idéalement.

il a commencé à ouvrir ses boîtes et je suis restée estomaqué devant les livres qu'il y avait là. une chance que je n'ai pas de grand manoir anglais!

j'ai fait mon tri pour mon présent projet, et j'ai mis une pile en réservation. je prévois y aller bientôt pour regarder tout ça plus longuement.

quand j'ai fait mon choix, je me suis dit qu'en réalité, je n'avais pas besoin de l'intérieur du livre. je les ai donc défaits sur place et je suis revenue avec les couvertures seulement.

là, j'ai eu une petite pensée pour mon amie cécile côté qui serait sans doute tombée sans connaissance en me voyant...

livre en développement, couvertures à teindre, bref, histoire à suivre...

dessin: sortir de sa zone de confort

jeudi, juin 09, 2016

en faisant de la recherche pour un workshop cet été, j'ai trouvé le nom de Mick Maslen qui faisait aussi référence au livre de dessin «Drawing Projects: An Exploration of the Language of Drawing» écrit avec Jack Southern.


j'ai emprunté le livre à la bibliothèque et je l'ai rapidement commandé en ligne. le livre présente plusieurs interviews avec des artistes rencontrés à travers les workshops. l'aspect le plus intéressant à mon avis, est les exercices proposés. il y a sept types de projets avec les informations sur la durée, la technique, le matériel et le but de chacun des exercices. ajoutez à ça toutes les variantes fournies et vous avez une belle démarche à faire devant vous.

vous pouvez voir plusieurs pages du livre sur amazon pour vous donner une meilleure idée.

autres informations sur le livre ici.

les couleurs d'hawaii avec Greg Betza

mercredi, juin 08, 2016

Greg Betza est un illustrateur américain. je l'ai découvert récemment sur le site des urban sketchers. il travaille l'aquarelle dans cette magnifique série sur hawaii qu'il a faite récemment. c’est absolument magnifique et particulier, car il n'y a pratiquement aucune ligne, mais seulement des taches de couleurs. ce qui crée un dessin frais et donne toute la place à la couleur.

faites le tour de son site, vous y trouvez d'autres belles illustrations.

j'ai découvert par la suite, le site «onedrawingaday» du groupe d'illustrateurs 1482 dont il fait partie. pour en voir de tous les styles, vraiment intéressant.

la trouvaille mode à visiter cet été

dimanche, juin 05, 2016

j'ai passé une partie de mon après-midi (trop pluvieuse) au Musée de la mode dans le vieux-montréal.

j'ai été reçue par la passionnée de mode Béatrice Pearson qui nous présentait ses vêtements. ça peut avoir l'air bizarre comme ça, mais cette dame collectionne les beaux vêtements depuis longtemps, elle fait parfois des petites retouches et aime partager ses idées sur le sujet. nous étions une dizaine de privilégiés à faire le tour de l'expo avec elle. on a parlé chiffon. elle a partagé ses larges connaissances sur la qualité des vêtements, des trucs de mode, sa créativité et des histoires pour chaque vêtement, puisqu'elle les a tous portés (ou presque). «celui-ci, pas trop longtemps, il est lourd, celui-ci, ça tire un peu vers l'arrière, celui-là, très confortable, etc.»

une belle idée à cette expo: une table avec un petit amoncellement de tissus que l'on on peut toucher, manipuler, un réel plaisir! elle a une passion pour Issey Miyake (moi aussi). maintenant, elle fait des achats surtout pour le musée. une magnifique rencontre, un bijou dans la ville. Mme Pearson offre ses visites personnalisées à quelques reprises cet été. réservez tout de suite en ligne pour avoir votre place.

à la fin de la visite, nous avons le plaisir de nous assoir avec elle avec notre tasse de thé et on jase, de toutes sortes de choses autour de la mode et c'est, encore là, fascinant. c'est une dame très généreuse, avec le musée, mais avec nous aussi.




«Beatrice Pearson est une généreuse donatrice ayant offert au musée plus de 550 vêtements et accessoires inspirants. L’exposition Parcours d’une élégante rassemble 300 artéfacts, composant un éventail d’ensembles raffinés, reflétant son image unique et allurée. Achetée en boutique de luxe ou de seconde main, fabriquée maison ou en atelier spécialisé, chacune des pièces exposées raconte une histoire, celle d’une élégante authentique, curieuse… discrète.

Beatrice Pearson animera exceptionnellement des visites guidées lors des Élégants après-midis au musée. Une belle occasion de découvrir les secrets des tenues exposées et d’en apprendre davantage sur sa relation avec la mode.»

vente de livres jusqu'au mois août


je viens de lire que la bibliothèque Fraser-Hickson liquide une grande partie de sa collection d'ici la fin août pour une bonne cause.

«La bibliothèque tente de se débarrasser ainsi de la moitié de ses 40 000 titres anciens, pour se consacrer entièrement à sa nouvelle mission, qui est d’assurer des services mobiles de bibliothèques auprès de différents organismes communautaires et auprès de personnes qui ne peuvent pas se déplacer.»

toute l'information sur leur site. pour en savoir une peu plus, lire cet article dans le journal le devoir sur le sujet. ouvert du lundi au vendredi de 9h à 17 h.

apportez vos sacs!

travailler seul, comment ne pas s'ennuyer

vendredi, juin 03, 2016

même si les espaces de «co-working» semblent de plus en plus populaires, il reste que plusieurs d'entre nous travaillons seuls assez souvent. comment faire pour ne pas trouver ces périodes trop difficiles et les rendre créatives et agréables?

quelques trucs, comme (étonnamment) le silence. dans mon cas, le silence est un incontournable. je peux bien mettre de la musique, mais honnêtement, au bout de quelques minutes, je suis tellement concentrée, que je ne l'écoute plus. maintenant, quand je veux quelque chose pour occuper l'espace, j'écoute des bruits de la nature. ça fonctionne toujours et ce n'est jamais lassant.

autre point, comment savoir quand la journée est terminée et qu'il faut passer à autre chose? important, sinon on se laisse facilement déborder par le travail

à lire pour avoir quelques pistes.

«L'art de la pensée créative» est disponible!

jeudi, juin 02, 2016

je vous en avais parlé à quelques reprises, le voici maintenant terminé. le livre «L'art de la pensée créative» de Louise-Marie Bouchard est maintenant disponible ici à un prix très raisonnable.

voici comment Louise-Marie le présente:

«Puisque nous créons une bonne part de notre vie, autant créer cette part avec les bons outils pour nous. La pensée créative est un de ceux-là. C’est elle qui nous permet de trouver une solution ingénieuse à un problème. Encore elle qui nous amène à travailler de façon surprenante notre rapport au quotidien.

Or, facile de miser plutôt sur l’habitude et la routine quand ce n’est pas sur la créativité des autres. Pourtant, avoir recours à notre pensée créative, c’est réussir à transformer le négatif, le décevant et le difficile en quelque chose de constructif, d’étonnant, voire d’époustouflant.»

comme vous le savez, j'en ai fait la page couverture à partir d'un de mes collages choisis par Louise-Marie et aussi à la lecture de quelques extraits. le petit pompon rouge sur la couverture fait référence à un jeu de cache-cache dans sa famille quand elle était jeune.

une belle lecture qui donne de l'élan par son texte, ses exercices, ses citations et ses références sur le sujet.
Présenté par Blogger.
haut de la page