Vanessa Gürtler photographie ses restants

lundi, mai 30, 2016

j'étais dans une librairie de livres usagés avec ma grande soeur dernièrement et je lui faisais remarquer combien la photo de bouffe avait changé dans les derniers 10 ans, même 5 ans. l'éclairage, la façon de faire, le stylisme, l'ambiance générale, tout cela a évolué très rapidement et l'esthétisme est presque trop fort maintenant. je n'ai donc pas été surprise de tomber sur ce sujet: photographier ses restants.

dans le fond, peu importe la chose photographiée, quand c'est bien fait, ça reste intéressant. c'est tout à fait ce que vous aller retrouver à parcourir les photos de Vanessa Gürtler, qui photographie ses déchets organiques avant d'aller au compost depuis 7 ans.

avec toute la passion des «foodies», elle a vu l'intérêt qu'il y avait à aller dans l'autre sens et de ne rien photoshoper.

«But Photoshopped food is as boring as selfies. Food shouldn’t be so serious.»

«From the flower comes a fruit. The fruit is eaten, but the rest ends up in the compost. There, it becomes fertile ground again. It sounds esoteric, but it’s the effortless cycle of nature. And the best part: Nature leaves only biodegradable shit.»

à voir.

0 commentaires:

Présenté par Blogger.
haut de la page