quand ça ne donne pas ce que je veux...

vendredi, mai 27, 2016

je travaille toujours sur mon livre sur frankenstein (lire billet ici). dans ma tête, sur ma table d'atelier et finalement sur mon ordi.

il y a quelques jours, j'ai fait une première impression de ce que j'avais en tête. format plus grand, dessins vectorisés, etc. j'avais fait toute ma mise en page. je le feuillète rapidement et en 10 secondes je réalise que ce n'est pas ça. ça ne donne absolument pas ce que je pensais.

retour à la case presque 0, mais pas tout à fait, parce que le processus et la réflexion sont déjà bien avancés et le délai se rapproche de moi. incubation rapide, je crois avoir trouvé. je vais retravailler là-dessus dans les prochains jours.

le côté très positif de faire rapidement des maquettes, c'est justement ça, ne pas attendre à la dernière minute pour réaliser que quelque chose cloche et qu'on n'a pas le temps de réaligner le tir. avec plusieurs maquettes, mon processus avance et le résultat sera plus fort. je vais sans doute faire au moins une dizaine de maquettes d'ici le 17 juin prochain et ça ne me fait pas peur, car en réalité, c'est une de mes parties préférées du travail.

0 commentaires:

Présenté par Blogger.
haut de la page