Julia Cameron sur la créativité et les «vieux»

jeudi, mai 19, 2016

si vous connaissez Julia Cameron, vous avez peut-être fait la démarche de son livre «the artist way». moi oui, une fois au complet et plusieurs fois en partie. les pages du matin? ses fameuses trois pages qu'on doit écrire dès le réveil? ça m'a servi et ça me sert encore quand j'ai un trop plein qui ne sort pas de ma tête.

j'étais contente de lire un article d'elle: «There’s No Such Thing as “Too Old” or “Too Young” to Be Creative». Son dernier livre parle de l'âge et de la créativité. les artistes travaillent souvent jusqu'à la fin de leur vie. elle en parle dans cette chronique sur l'excellent site motto, un site édité par le time magazine.

«And the truth is that anyone can tell themselves they’re “too something” to be creative, regardless of age: “Too young” to have enough experiences on which to draw, “too busy” to have time for creating or “too stressed” to take the time to pay attention to the subtle inner voice that might whisper an authentic desire. Every person is creative. Every person has the power to make small, authentic changes that will, over time, adjust the trajectory of their lives. In 30 years of teaching, I have never met an exception.»

point de vue de la designer graphiste en moi: ça aurait été une bonne idée de changer la page couverture. l'idée de reprendre un concept de la première édition «the artist way» vieillit mal. un peu comme si ses lecteurs n'avaient pas évolué...

0 commentaires:

Présenté par Blogger.
haut de la page