regarder en arrière

mardi, septembre 29, 2015

il y a sûrement des tonnes de sites du genre sur le web. je suis tombée là-dessus récemment, «flashbak» m'a fait sourire. déjà sur leur page d’accueil, j’y fais toujours des découvertes. il est aussi possible de faire des recherches par période ou par sujet.

la vie n'a pas commencé hier, en voilà une belle preuve. les thèmes sont souvent présentés d’un angle humoristique, comme cette série sur les vertus du café... contrairement à l'image ci-dessus, vous trouverez surtout des photos de toutes les époques. une suite sans fin de choses à parcourir!

«extravaganza papier», bientôt la suite

notre journée de dimanche a été fabuleuse! tout était parfait. j'attends de recevoir quelques photos pour vous en parler plus longuement. donc histoire à suivre...

«Extravaganza papier», c'est demain!

samedi, septembre 26, 2015

hier j'ai préparé mes étampes en styromousse pour «Extravaganza papier». j'ai fait un test d'impression. comme vous le voyez, mon thème sera les feuilles. je suis une des animatrices de cette fête du papier, de mon côté, je m'occuperai de vous faire imprimer à la main. les autres animateurs vous aideront à faire du papier marbré, imprimé à l'aide d'une petite presse manuelle, coudre votre cahier et même faire des pliages pop-up. autres surprises sur place.

venez faire un tour à «Extravaganza papier» ce dimanche entre 10h et 3h.
toute l'information ici.

recherche pour souliers étonnants

vendredi, septembre 25, 2015

le «Contemporary primitives» est le projet des finissants d'une école de poznan en pologne. ce projet de chaussures a suscité mon intérêt par sa grande qualité créative. selon le prof responsable, Jagoda Fryca, la société d'aujourd'hui laisse peu de place au processus et nous portons plutôt toute notre attention sur le résultat final que nous voulons parfait. cela est bien dommage, car nous perdons souvent ainsi toute l'humanité d'un projet.

sur la page de trend tablet, vous trouverez une entrevue et plusieurs photos de leur présentation finale. par contre, aller voir leur page facebook pour parcourir toutes les étapes de recherches. vraiment riches d'explorations.

le voyage transatlantique d'isabelle

mercredi, septembre 23, 2015

j'ai rencontré isabelle lors de mon workshop urban sketchers à oxford à l'été 2014. l'autre montréalaise du groupe. mais elle, elle habitait londres depuis déjà un bon moment. isabelle a de l'élan, elle sourit tout le temps. pendant le workshop elle a parlé en français avec moi, en espagnol avec les profs et en anglais bien sûr avec une aisance magnifique. elle a été d'une grande générosité d'information pour moi, c'était un plaisir de la côtoyer.

elle a parcouru un chemin hors norme. après avoir travaillé dans un secteur très pointu du monde alimentaire, mais ressentant un certain manque d'intérêt, elle a décidé de changer de pays pour voir si ça serait mieux ailleurs. mais ça non plus, ça ne fonctionnait pas vraiment. elle a donc entrepris de faire son cours en architecture en angleterre. après 7 ans d'études, elle a été reçu architecte. yes! félicitation isabelle!!!

pour souligner l'événement, elle a décidé de faire une traversée par bateau pour revenir chez nous pour ses vacances estivales. dans ce billet sur le blogue de urban sketchers, elle présente un excellent mélange croquis et propos. vraiment intéressant. ça me donne des idées, car je suis un peu jalouse...

je veux avoir une tête de dinosaure

lundi, septembre 21, 2015

j'adore ces créations papier! Tetra Variations est tellement créatif! Matthew (USA) a commencé par faire des plans de jouet en papier pour développer ses idée jusqu'à ses masques absolument délirants. remarquez les détails et la justesse des formes. un talent original.

vous pouvez acheter en format .pdf les feuilles qui serviront à composer tous les morceaux. vous imprimez sur le papier de votre choix. voir faq pour les détails. avec l'halloween dans un peu plus d'un mois... ça donne des idées, mais la barre est haute!

voir son site et sa boutique etsy.

apprendre le code en français

dimanche, septembre 20, 2015

démystifier le code web pour les filles est un nouvel enjeu. les grands organismes y mettent beaucoup d'effort vu que le nombre de femmes diplômées en informatique ne cesse de chuter depuis 1992. jouer dans le code d'une page web n'est pas pour tout le monde, mais au final ce n'est pas si compliqué. la tendance veut que maintenant les interfaces soient plus agréables à utiliser pour nous permettre de mettre l'accent sur le contenu.

via un article dans châtelaine, j'ai découvert Heather Payne, une jeune canadienne de 27 ans qui a fondé l'organisme «ladies learning code». l'une d'entre elles sera à montréal samedi prochain pour donner un atelier pour les débutantes pour souligner la troisième «National Learn to Code Day» (26 septembre). je m'y suis inscrite. il faut apporter son portable.

je bidouille pas mal là-dedans mais de l'apprendre avec méthode sera une bonne chose pour moi. comme le nom le dit, cette formation est destinée aux femmes et vous donnez ce que vous voulez (30$ suggéré pour toute la journée). une belle initiative qu'il faut encourager. à suivre.

inscription ici mais il y a une liste d'attente.


mes livres voyagent... !

samedi, septembre 19, 2015

faire un livre pour une expo, le proposer et attendre la réponse est toujours un moment un peu stressant. je devais recevoir ma réponse hier et elle est finalement arrivée à 7h30 en soirée.

mon livre «3 damsels, a reliable fiction» a été accepté pour l'exposition «blood quantum» à la 23 Sandy gallery en oregon. je suis très très contente. les personnes autour de moi qui ont vu le livre en vrai l'ont beaucoup aimé, alors j'espère avoir la même réaction des gens qui le verront pendant cette expo.

un autre de mes livres est parti aux états-unis. «alonely» fait parti de l'exposition «Bound & Unbound III» à l'université du south dakota cet automne. ça aussi, ça fait plaisir. vous pouvez voir tous les livres de l'expo ici.

comment je fais mes livres en microédition?

mardi, septembre 15, 2015
je fais de la microédition. c'est le nom que j'ai trouvé à mes petits tirages de livres, entre 10 et 20 copies, parfois plus. quand j'ai vendu la première édition, je vais peut-être en refaire, ou non. ça dépend. je vous explique ici toutes les étapes de ce genre de production.

il me faut au départ créer tout le livre, contenu et contenant. je trouve un sujet qui m'intéresse et décide d'en faire une publication. pour cet article, je parlerai de «yes madam», alors que j'en ai maintenant fait une version anglaise.


construire un livre qui se tient et qui sera intéressant est tout de même un travail de longue haleine. je passe plusieurs mois à cogiter sur le contenu. une fois que je suis contente de la ligne directrice, je vais créer les dessins ou éléments visuels. ensuite vient le texte final qui doit parfaitement s'harmoniser au reste. ayant tout en main, je vais définir la forme finale: le format, les couleurs, le choix des papiers, les éléments faits à la main, le reliure, etc.



maintenant, l'étape de production. dans ce livre, les feuilles sont toutes imprimées sur une imprimante laser noir et blanc sauf la couverture qui est imprimée manuellement avec de l'encre de linogravure. une fois que j'ai tout mon matériel, je commence, car tout le travail sera fait à la main. d'abord plier les feuilles, les couvertures et les autres éléments. ensuite je coupe tout avec mon x-acto et ma règle de métal, instruments indispensables à tout mon travail.



dans le cas de «yes madam», il y plusieurs pièces et plusieurs coupes à faire sur les différents morceaux. ensuite je mets tout ensemble, glisse les volets où ils doivent être, etc.



avant de coudre, je dois faire mes trous pour passer le fil de reliure. je fais cette étape à l'aide d'un berceau qui me permet de tenir mes feuilles en «V» pour faire les trous à l'aide d'un poinçon. ce livre-ci est relié par une couture à la main avec un fil bleu et un fil magenta.



finalement, on met tout sous charge pendant quelques jours question que le livre soir bien plat. les premières copies sont alors prêtes à partir!

voilà le chemin parcouru pour un de mes livres en microédition. j'aime chaque étape de la production de ce genre de livres. mais je n'aime pas vraiment les répéter trop souvent, c'est pour cette raison que le nombre de copies reste assez limité, car je pense déjà au prochain...


dimanche de pluie, on discute création

dimanche, septembre 13, 2015

le collectif «les quatre champs» était plutôt mince à la rencontre d'aujourd'hui, mais toujours vivant. rencontre entre Meb et moi.

notre Meb nationale a tellement de projets que j'étais essoufflée pour elle. beaucoup de belle poésie, des concepts que j'ai hâte de lire! ça n'arrête pas dans sa tête, alors c'était très intéressant de discuter. de mon côté, j'ai parlé de mon prochain livre à petit tirage qui portera sur la créativité et les enfants. il sera prêt pour ma porte ouverte en novembre.

parce que nous publions toutes les deux nos propres projets, nous avons discuté de la difficulté d'être là, d'être vu et d'être diffusé pour rejoindre les gens qui aiment nos créations. une autre grande question avec quelques pistes de réponses... mais nous sommes d'accord pour dire que les journées passent trop vite!

bref, la journée avait commencé pluvieuse, mais avec cette rencontre café-thé-chocolat, nous avons discuté création et cela fait toujours du bien à ma tête!

deux artistes du vendredi

vendredi, septembre 11, 2015

découvert via le magazine upper case, l'artiste Sian Robertson de cape cod. des collages avec souvent l'utilisation de cartes et de timbres. donc on peut imaginer que plusieurs oeuvres ne doivent pas être très grandes. beaucoup de belles choses à voir sur ce site. j'ai adoré ses sketchbooks, bien sûr. inspirant.

en parlant de carnet, voir les portraits de carnets de l'artiste Jane Cornwell. j'aimerais bien réussir aussi bien! mais honnêtement, il faut voir tous ses albums. de bien belles choses, vraiment. je me suis abonnée à sa page.

premier catalogue de mes livres à petits tirages

jeudi, septembre 10, 2015

une première: je viens de faire un catalogue de mes livres. il ne contient pas tous les titres, mais il donne une idée de mes petits tirages. j'ai trouvé l'exercice très intéressant à faire. trop collé sur mon travail, faites-moi part de vos commentaires, c'est toujours éclairant et grandement apprécié.

vous pouvez le consulter ici.

coller du papier de diverses façons

mardi, septembre 08, 2015

voici deux artistes qui utilisent le collage de bien différentes façons.

d'abord David Fullarton (écossais qui vit à san francisco). ses carnets sont un mélange de dessins, collages de dessins et de toutes sortes de choses. j'ai beaucoup aimé sur son site les sections news et sketchbooks. il y a encore plus à voir sur sa page flickr. c'est riche et intriguant et très vivant.

dans un tout autre genre, voir le travail de Margaret Suchland (vivant aux états-unis). ses collages sont très organisés, limités sur le nombre de couleurs et l’ensemble est très graphique. j'ai vraiment beaucoup aimé. faites le tour, il y a plus à voir.

yes madam! in english

lundi, septembre 07, 2015

je voulais faire une version anglaise de mon «yes madame». plusieurs personnes ont aimé ce livre en français, pourquoi ne pas le rendre disponible en anglais. j'ai changé quelques citations, mais la mise en page est resté presque la même, seule la couleur de la couverture a changé. merci à Bobby pour la traduction du texte d'ouverture et du colophon de la fin.

disponible ici


aux journées de la culture, je serai...

samedi, septembre 05, 2015

à la fin septembre, je participe à l'événement «Extravaganza papier» organisé par mon amie relieure Cécile Côté dans le cadre des journées de la culture.

le dimanche 27 septembre prochain, de 10h à 3h, venez à cette journée d'activités qui tourne autour du papier. vous pourrez: coudre un cahier, imprimer manuellement, faire du papier marbré, des pages pop-up et plus encore. tout cela à l'extérieur, dans le stationnement de l'imprimerie MP repro.

mettez cette activité à votre agenda si vous aimez manipuler le papier! venez avec vos amis, famille, etc. surtout, diffusez largement sur vos réseaux. nous sommes beaucoup de monde à aimer le papier!!

toute l'information en détail ici.

la tête au neutre

vendredi, septembre 04, 2015

une long week-end devant nous. la fin de l'été, on sent le retour à nos horaires trop remplis pour bientôt.

après la folie du mindfullness, cet état méditatif dont tout le monde parle, on souligne maintenant l'importance du «un-focus», un moment où vous ne pensez à rien justement et que vous laisser à votre cerveau le plaisir d'aller où il veut. c'est rare de nos jours. tout le monde veut se garder occupé, diverti.

il faut mettre des efforts aujourd'hui pour laisser notre cerveau vide quelques minutes. et pourtant... en créativité, les idées arrivent à l'étape d'incubation, c’est-à-dire quand vous avez l'air de ne rien faire. je dis souvent qu'il faut apprendre à écouter, regarder ce qui se passe dans notre tête. il s'y passe beaucoup de choses. je suis toujours fascinée de voir comment les idées arrivent. il faut leur laisser de la place et sur ce point, nous avons un peu de difficulté. voir le charmant vidéo (2 min) trouvé sur nymagazine pour comprendre ce processus.

autre aspect intéressant du processus créatif, que faire quand on sent que nos projets n'avancent pas suffisamment. selon cet article «How To Create Your Own Mini-Retreat», on peut s'organiser une «retraite». un espace-temps qui sera dédié à ce projet. pour ce faire, il y a certaines conditions: choisir le moment, la durée, le but ou l'objectif et s'organiser. on peut parler ici de quelques heures, quelques jours, etc. intéressant.

deux albums découverts sur flickr

mercredi, septembre 02, 2015

le premier album est celui de Emilio Nanni (italie), qui se définit comme un rêveur, architecte et artiste. plusieurs de ses albums sont intéressants, mais j'ai eu un faible pour # artiste travaux 02. un mélange de plusieurs choses, mais on reconnait un peu le geste, la façon de faire. c'est à la fois épuré, texturé et plusieurs images suscitent notre curiosité. particulier aussi par le choix limité des couleurs utilisées, souvent seulement noir et blanc.

le deuxième album présente les recherches et productions récentes de Monika Lamacka (écosse) une artiste qui travaille l'impression, la teinture et le textile sur la même pièce. les créations sont souvent monochromes ou presque et sont directement influencées de la nature, des feuilles, etc. des réalisations très réussies.

dans les deux cas, faites aussi le tour de leurs autres albums, sans doute plusieurs vous intéresseront.
Présenté par Blogger.
haut de la page