deux sourires pour un samedi

samedi, mai 31, 2014

il se met (enfin) à faire beau, voici le carnet d'esquisse de rose jocham, illustratrice britannique qui dessine ce qu'elle trouve dans son jardin. j'ai beaucoup aimé. surtout qu'il va bien falloir que je m'y mette aussi pour ne pas être trop rouillée à mon workshop de juillet prochain... un premier lien ici et sur son site ici.

vous l'avez peut-être déjà vu. c'est le genre de chose qui fait le tour de la planète à grande vitesse. les blocs lego deviennent de grosses pixels! voici une de leur dernière campagne de publicité, des oeuvres d'art connues traitées avec des blocs. une belle façon d'expliquer ce qu'est la résolution d'une image...

des papiers du jeudi

jeudi, mai 29, 2014

d'abord, les installations grand format de Peter Gentenaar, hollandais. des plis, de la couleur, des volumes et tout cela est fort impressionnant. il a développé son propre moulin à papier ne pouvant trouver ce dont il avait besoin sur le marché. comme vous le verrez, il faut que la matière de base soit immense pour arriver à faire ses pièces. je ne peux m'empêcher de me demander comment transporter de telles oeuvres du studio à un lieu d'exposition sans les abimer… sûrement un beau défi ça aussi.

dans le même genre de pièce, il y a Polly Verity (angleterre) qui fait des motifs d'ondulation avec le papier (et parfois d'autres matières) qui sont assez hallucinants. plusieurs variations et créations de plis à voir sur sa page flickr.


gycouture sur pinterest

lundi, mai 26, 2014

je sais que vous êtes plusieurs à naviguer sur pinterest. je me suis donc ouvert récemment une page pour y épingler tous mes billets et autres. pour l'instant, j'ai créer trois tableaux, un où je partagerai mes billets du blogue, un autre pour ma boutique et finalement un dernier pour mes recherches artistiques.

voici le lien pour les trouver gycoutureblog. n'hésitez pas à épingler, afin de conserver dans vos tableaux des billets ou ressources que vous voudriez conserver… ou partager. vous savez sans doute plus que moi comment tout ça fonctionne!

deux sujets d'intérêts pour ce lundi

ce matin, un sourire et une réflexion.

d'abord l'excellente campagne publicitaire de l'agence de rencontre en ligne loveflutter. vous en avez assez de voir ces petits couples souriants qui se sont apparemment rencontrés en ligne? ah la magie des banques d'images avec leur réalité «améliorée». voici quelque chose de distinctif, d'amusant et de vraiment créatif. ça donne le goût de se dessiner un sac. rafraichissante et belle campagne!

le sujet de réflexion maintenant. l'illustrateur Jed Alexander a écrit la chronique «Art Is Work» sur le travail de l'artiste.

«People who don’t practice art as a discipline tend to romanticize the artists they admire. Rather than seeing art as work—like any work, like the work they do—they see it as some kind of magical process.»

très intéressant texte sur la représentation parfois romantique qu'on se fait du travail de l'artiste. il nous explique par plusieurs exemples toutes les heures qu'il y a à y mettre. outre le travail de création, il y a la planification, l'organisation pour la présentation des dossiers, beaucoup d'efforts et de concentration. sur le chemin, il y a des réussites, des prix, des ventes parfois, mais aussi plusieurs refus, échecs et invendus.

«Like repetition in any discipline, they’re no longer truly challenging themselves as they once did. And if they have to produce anything outside of their zone of comfort, it involves the rigorous work of problem-solving, revising, exploring ideas, of stopping and starting again.»

excellente lecture.

explorations sur la tasse bleue

dimanche, mai 25, 2014

je suis à terminer ce livre d'artiste sur des morceaux de vaisselle que je collectionne, ramasse un peu partout depuis toujours. j'en avais parlé ici.

la structure est terminée, la mise en page des feuillets intérieurs aussi, même les histoires sont écrites, il me reste à faire les illustrations... habituellement je vois quelque chose apparaitre, cette fois-ci, pas vraiment. alors justement, comme je connais bien le processus créatif et vu le vide que j'avais en tête, je sais que j'aurais dû commencer cette partie bien avant, car la date finale pour inscrire mon livre à l'exposition en ligne «home» est le 1er juin.

méchant blocage, j'ai repoussé, ne sachant trop quoi faire. j'ai fait des dessins d'observation, des tracés à l'encre, re-dessins d'observation, mais ça manquait définitivement d'émotion. hier j'ai fait quelques recherches, collages, encre de couleur, dessin, mais ce n'était toujours pas ça.

alors aujourd'hui, exploration, j'ai repris la même tasse bleue que j'ai multipliée avec tout ce que j'avais en tête. cela m'a permis de trouver des pistes, et d'en éliminer d'autres. c'est déjà ça. à suivre...

livre d'artiste *** concours de livre accordéon

vendredi, mai 23, 2014

j'ai participé, en 2012, à la première biennale de livres d'artiste à notre-dame-du-portage, événement organisé par la dynamique Raymonde Lamothe qui est devenue une amie depuis.

en septembre prochain, il y a aura une deuxième édition de cet événement. Raymonde travaille beaucoup à présenter l'univers du livre d'artiste au grand public. elle a donc lancé un concours du livre accordéon au sens large. cette structure très intéressante permet plusieurs variantes, comme l'échelle de jacob, qui ressemble à un truc de magie!

pour ceux et celles que ça intéresse, toute l'information est ici.

encore et encore du collage

mercredi, mai 21, 2014

le collage est-il une technique ou un moyen artistique? je ne sais pas trop. par contre, je peux témoigner que j'en fais beaucoup. le collage n'est plus un art mineur et je m'en réjouis!

deux sites à voir. d'abord il y a «Collage: Contemporary Artists Hunt and Gather, Cut and Paste, Mash Up and Transform» un livre de Danielle Krysa sur le thème du collage qui sortira en septembre. je vous envoie sur la page d'amazon car on peut pratiquement voir tout le livre via le «look inside», profitons-en! il y en a vraiment pour tous les goûts.

il y a ce bien beau site, «but does it float», qui nous présente une magnifique section collage qui va dans tous les sens et sur plusieurs années.il y a des trouvailles à faire là dessus, et en passant, des découvertes à faire sur tout le site…

les cours de gravure et le mélange des techniques

dimanche, mai 18, 2014

par ce beau dimanche, je travaillais à l'atelier sur mon livre d'artiste où je raconte les liens sur des pièces de vaisselle que j'ai. la structure du livre semblait simple, mais finalement, pas vraiment. beaucoup de petites choses à ajuster.

aujourd'hui j'ai surtout travaillé ce qui allait tenir les morceaux ensemble. j'ai essayé des papiers texturés, des papiers japonais, des tissus, etc., sans être vraiment convaincue. j'ai finalement ressorti une plaque que j'avais brûlée lors d'un cours sur la gravure solaire. j'aimais bien la modernité de ce que ça avait donné. j'avais besoin d'en imprimer plusieurs aujourd'hui (compte tenu du délai pour le livre) et je n'avais pas de presse à gravure sous la main. j'ai fait plusieurs tests, pas trop convaincants, les masses de noir étaient trop importantes...

j'ai utilisé une autre technique apprise dans un cours de gravure, je ne suis faite une cache, sorte de pochoir, pour limiter la zone imprimée. ça donne tout à fait ce dont j'avais besoin. YES! une réelle satisfaction. heureuse d'avoir mélangé deux techniques de gravure dans une technique d'impression manuelle «maison». ces morceaux seront coupés et collés. histoire à suivre.

le plaisir irrésistible de la carte postale

vendredi, mai 16, 2014

la carte postale est un moyen de communication qui, malheureusement, disparait peu à peu. on en trouve encore dans les zones touristiques, mais pas vraiment plus. c'est un peu dommage, parce que recevoir des nouvelles de quelqu'un ou une petite oeuvre par la poste est un plaisir garanti. c'est la raison pour laquelle j'aime tant l'art postal bien que j'aie un peu délaissé mes envois dernièrement...

pour ceux et celles qui veulent faire du bien, faire plaisir, partager leur coin de pays, il y a le postcrossing. un mouvement où il s'agit d'envoyer une simple carte postale à quelqu'un dans le monde via cet organisme. il faut d'abord s'inscrire pour faire une demande d'envoi. vous recevrez une adresse postale et un numéro de code à mettre sur votre carte. le numéro de code sert à faire le suivi de cette carte sur le réseau postcrossing. bien sûr vous pouvez envoyer une carte postale achetée près de chez vous mais n'hésitez pas à y ajouter un peu de créativité personnelle. une belle idée.

en voici une autre, postcard happiness est le site de la graphiste Tatjana Buisson de cape town. Elle a créé postick, un autocollant à mettre au dos de ce que vous voulez pour en faire une carte postale. mais elle a aussi développé la très belle idée «postcard happiness project»: envoyer des cartes postales pour encourager des gens qui ont des moments difficiles. dans le fond on pourrait faire ça autour de nous au lieu de signifier quelque chose sur facebook et que cela disparaisse dans le fil, une carte postale d'encouragement est un objet plus tangible qu'on peut placer dans son environnement, mettre sur le frigo, s'en servir comme signet, etc.

vivement le retour de la carte postale!

suggestions de livres pour un mercredi

mercredi, mai 14, 2014

mon amie suzanne m'a offert récemment un bien joli livre. «girls standing on lawns» est une publication du MoMa.

le livre présente une série de photos choisies parmi la collection du musée où l'on retrouve, comme son nom le dit, de jeunes filles ou jeunes femmes sur le gazon. parmi ces photos d'époque sur ce thème particulier, des jeunes personnes qui ne savent pas trop comment se tenir, certaines sont déguisées, quelques photos rigolotes, etc. parmi les photos, on trouve aussi des dessins de Maira Kalman et des textes de Daniel Handler. c'est absolument charmant et rafraichissant en cette période de l'année. un coup de coeur. un grand merci suzanne!

sur un autre sujet, je vous ai parlé récemment du dernier numéro de uppercase magazine sur le design de surface. si le sujet vous intéresse, la généreuse Janine Vangool vous offre une grande partie de la publication gratuitement en format pdf. vous y trouverez plusieurs articles sur ces créations que nous retrouvons sur une grande variété de produits. le pdf est disponible ici.

des carnets de designers de mode

lundi, mai 12, 2014

en allant faire le plein de nouveaux romans à la bibliothèque, mon oeil a été attiré par le livre «the complete fashion sketchbook» de Martin Dawber.

je ne savais pas trop à quoi m'attendre, mais finalement ce livre est une bien belle source d'inspiration. à voir, quelques pages de plusieurs très beaux carnets de designer de mode. vous dire la richesse que l'on retrouve à feuilleter ce livre! je suis tombé en amour avec les dessins et les collages, les textures, les images d'ambiances et inspirations diverses. ça déborde de partout et ça foisonne d'idées et de matières, de lignes très graphiques où tous les types de matériaux sont utilisés.

vous pouvez en voir quelques pages ici. trop peu, mais tout de même.
pour l'instant j'ai découvert les dessins de Danielle Meder et de Lotty Rose. mais je n'ai pas terminé de parcourir le livre.

petites trouvailles du samedi

samedi, mai 10, 2014

j'ai découvert le site so super awesome récemment, un site d'artistes indépendants. vous y trouverez plusieurs illustrations, des processus, souvent en lien avec une boutique etsy ou autres. ici, c'est le choix des pièces qui est particulièrement réussi.

je vous présente les lampes construites en carton de Vera van Wolferen. sur sa page, on réalise que les lampes sont aussi des personnages de ses films d'animation. un ton très personnel que j'ai bien aimé. j'aurais bien envie d'avoir un phare comme ça dans mon salon. ça doit créer une très belle ambiance.

ensuite, je vous envoie voir la série de Arthur Johnstone sur les baristas. sans doute parce que je suis une maniaque de café, mais le point de vue, derrière le comptoir est particulièrement original et les illustrations sont pleines de couleurs et de vie! ça fait sourire de voir tous ces types de personnages.

petite histoire de démarche et projets d'été

jeudi, mai 08, 2014

Sur ma table de travail en ce moment, j'ai ce projet de livre en gestation, une petite installation avec cartes de prières dont j'avais déjà parlé ici. le projet a beaucoup évolué depuis. idéalement, j'aimerais imprimer mes cartes sur une presse (gravure) pour en faire de petits tirages. alors l'hiver dernier, j'ai ciblé deux ateliers susceptibles d'être intéressés par mon projet via une demande de résidence d'artiste.

Monter un dossier pour répondre à un appel de dossier pour une expo est un processus assez long, pour une résidence, encore un peu plus long. c'est intéressant parce que ça nous fait réfléchir sur notre démarche et celle du projet. j'ai monté mon dossier, une fois en français et une fois en anglais. j'ai envoyé mon dossier à un atelier des laurentides qui avait un intérêt pour le livre d'artiste, mais les demandes sont nombreuses et finalement mon projet ne fut pas retenu. alors je me suis tourné du côté du MCBA, mais là non plus, un autre refus.

il y a quelques années, j'étais allée imprimer mon livre «alonely» à st-jean (terre neuve) et j'aurais bien aimé trouver un endroit sympathique hors de montréal pour faire celui-ci. je vais donc penser au plan B pour ce livre et trouverai bien une façon d'imprimer mes cartes. histoire à suivre...


je voulais tout de même faire quelque chose d'intéressant cet été. je suis, depuis un bon moment déjà, les activités du mouvement urban sketchers. au mois de juillet ils offrent un workshop à oxford en angleterre. 6 ateliers d'une demi-journée dans des secteurs différents de la ville avec des «sketchers» ayant des forces différentes: les couleurs, les personnages, etc. donc voilà un de mes projets. j'ai déjà hâte!



découvrir les photos de christopher payne

lundi, mai 05, 2014

il y a des jours où je m'extasie toute seule devant mon écran. j'ai eu cette réaction à la découverte du photographe Christopher Payne (américain) via un reportage sur les quelques usines de textiles qui survivent encore dans le maine. les photos sont absolument magnifiques. prenez deux minutes pour lire ses introductions, elles sont très éclairantes.

ensuite j'ai regarder les autres reportages pour être tout aussi charmé: les pianos steinway, une île perdue près de manhattan, un hôpital abandonné pour les gens atteints de maladie mentale, bref, ses sujets sont larges, mais extrêmement bien documentés. les photos sont toutes aussi magnifiques les unes que les autres. il était bien difficile de choisir une seule photo pour ce billet. à voir absolument.

papier+créativité = deux magnifiques résultats

samedi, mai 03, 2014

les nouvelles font peu de place aux belles histoires. en voici une. une équipe de l'université carnegie-mellon (us) a développé un livre «the drinkable book» où les feuilles servent de filtre pour rendre l'eau potable. ajoutez qu'on y imprime à l'encre végétale, les grands principes sur la salubrité de l'eau. voilà un magnifique projet et on espère que ça ira de l'avant. écoutez le court film pour être impressionné. brillant! la planète et ses habitants iraient tous mieux si on allait tous dans le bon sens, non?

découvert aujourd'hui le blogue de Elsa Mora (us) qui a une passion pour le papier découpé. elle présente sur son blogue d'autres artistes aussi talentueux qu'elle dans le domaine et profitez-en pour voir son travail, tout est beau et réalisé de bien belle façon. inspirant ça aussi. allez faire un tour sur sa page «about me», elle a beaucoup d'humour cette Elsa!

Présenté par Blogger.
haut de la page