lectures d'été (deuxième partie)

dimanche, juillet 28, 2013

voici encore quelques suggestions, parce que j'ai le temps de faire des trouvailles!

une réelle découverte si vous aimez le papier, le livre de erik orsenna «sur la route du papier». vous dire le plaisir que j'ai eu à lire ce livre, une révélation! ne vous laissez par décourager par la couverture qui ne rend pas justice au livre à mon avis. c'est plutôt avec un grand plaisir que nous suivons l'auteur aux quatre coins de la planète, partout où l'on fait du papier. il est même venu à montréal et à trois-rivières. qu'il soit au fin fond de la chine ou en italie ou encore en russie, son écriture est très vivante et ses informations vraiment très intéressantes. on réalise rapidement à quel point le papier est une matière noble et incontournable, encore aujourd'hui. ça se lit comme un roman d'aventure.

je connaissais déjà le magazine «flow», publication hollandaise créée par deux amoureuses de tout ce qui est papier. à chaque passage à l'aéroport d'amsterdam j'en achetais une copie, même si c'était en néerlandais. il y a quelques semaines j'ai découvert dans mon petit kiosque à journaux, une version anglaise dite internationale. vu tout le contenu et la quasi-absence de pub, vous aurez entre les mains une magnifique source d'inspiration qui vous servira longtemps!

et finalement, trouvé la publication «frankie», australien, en kiosque à montréal. ça aussi, beaucoup d'ambiance (design, art, photography, fashion, travel, music craft, home, life).

comme vous voyez, c'est très large. il n'y a rien comme le «feel good» papier entre les mains! je suis toujours agréablement surprise de trouver ces publications de qualité qui font leur chemin dans le monde de l'édition. je pense aussi à uppercase magazine par exemple. ça prend une bonne idée, de la détermination, du courage et un peu la boss des affaires. chapeau!

petites nouvelles d'un vendredi

vendredi, juillet 26, 2013

bon, alors j'ai laissé tombé la kitchen litho. après trois sessions d'essais, je ne comprends toujours pas. j'ai encore fait de la recherche sur le sujet hier et ça semble fonctionner pour plusieurs personnes. j'en déduis donc qu'il me faudrait un réel workshop sur cette technique pour passer à travers. comme quoi, tout ne s'apprend pas sur internet.

dans ma liste de choses à essayer, j'avais aussi la technique de la gravure sans graver. alors, mes essais iront de ce côté dans les prochains jours. à suivre...

j'ai aussi travaillé à un petit pocketbook de vacances qui sera disponible en pdf pour mes abonnés du bulletin (ici, à droite). et je finalise (enfin!) mon dernier livre/zine «propos créatifs» qui sera disponible vers la mi-août sur mon site boutique. l'air de rien, c'est finalement un projet long-terme. j'en suis à ma neuvième version... je vous en reparlerai.

sur une petite note finale, un bricolage d'été, un kadélioscope que vous pourrez personnaliser de bien des façons. juste parce qu'on aime jouer avec le papier et le carton, non?

lectures d'été et petites nouvelles

dimanche, juillet 21, 2013

eh oui, moi aussi l'été je lis des romans qui me font voyager car j'adore la littérature étrangère. je sais, mon blog n'est pas un site de lecture, mais...

ma méthode pour acheter mes romans d'été: je vais en librairie et je regarde ce qu'il y a sur les tables. je prends un livre dans ma main parce que le mélange «image et titre» m'intrigue. je lis le dos du livre et ensuite je me laisse tenter ou pas. c'est toujours un réel plaisir que de bouquiner de cette façon. malheureusement, on ne peut pas faire ça en achetant en ligne. parfois j'y vais de suggestions ramassées ici et là, mais rien ne remplace la rencontre avec un livre en librairie!

très en retard sur tout le monde, je viens de terminer «la liste de mes envies» de grégoire delacourt. si vous avez besoin d'un petit livre «feel good», le voilà. dans la version livre de poche (je n'achète que des livres format poche), quelques pages de l'auteur sur l'aventure de ce livre. une belle histoire qui nous fait apprécier la vie et les petits bonheurs qu'il faut apprécier, là, maintenant.

j'ai aussi terminé «la baie des baleines» de jojo moyes, parce que ça se passe près de la mer en australie. quelques personnages prennent la parole le temps d'un chapitre pour nous raconter cette histoire. ce qui est fort intéressant.

j'ai aussi acheté le guide 100 cafés à montréal. objectif: découvrir de nouveaux endroits sympathiques, être touriste dans sa ville. je vous conseille ce petit guide que vous trouverez sans doute dans les kiosque à journaux. très bien fait.

dernières nouvelles:
• deuxième session d'essais hier sur le kitchen print, mais ce n'est toujours pas concluant. à suivre...
• je travaille aussi sur mon site «boutique». j'ai ajouté un billet «à propos de moi». un bon exercice à faire, je dois avouer.
• j'ai presque terminé mon dernier zine «propos créatifs». je vous en reparlerai bientôt.
• et je travaille à un nouveau livre d'artiste qui devrait être terminé vers la mi-septembre.

beaucoup de choses, mais le rythme est lent. c'est de saison après tout!

kitchen print:
quand ça ne fonctionne pas comme sur youtube...

dimanche, juillet 14, 2013

dans ma liste de choses à tester cet été, il y avait le «kitchen print», sorte de lithographie maison qui avait l'air tellement simple à réaliser. j'en avais parlé ici il y a quelques mois.

mon coloc d'atelier, christian, et moi avons décidé d'essayer la technique hier afin d'en mesurer le potentiel. quelques heures plus tard, nous avons enfin pu imprimer une image. disons que la vraie vie n'est pas toujours comme dans un vidéo-démo sur youtube. bien que nous suivions à la lettre les étapes, ça ne fonctionnait pas vraiment. une chance que christian avait de l'expérience en litho, ce qui a rendu possible l'ajustement de certaines étapes.

la distribution des tâches: christian préparait les plaques, sablait, et était responsable de la chimie (coca-cola, vinaigre, huile) et je prenais des notes sur chaque essai, des photos et j'encrais la plaque aluminium. alors, entre les essais, regarder la vidéo, faire d'autres essais, regarder encore la vidéo et aussi quelques autres, car les techniques varient légèrement, nous avons finalement réussi! comme vous le voyez sur l'image, il reste à faire d'autres essais pour trouver la méthode qui fonctionnera à notre goût. par exemple la densité de la couleur n'est pas suffisante pour l'instant.

bref, un samedi de recherche technique, où l'on s'est beaucoup amusé, je dois avouer. nous ferons d'autres essais dans les prochains jours, à suivre...

je ralentis le rythme

jeudi, juillet 11, 2013

alors le rosé, il est bon ?

depuis quelques jours déjà, je suis moins présente sur ce blog. et ça restera sans doute ainsi pour les quelques prochaines semaines. le moment de me ressourcer sur divers projets. j'interviendrai ici de manière moins régulière.

je reviendrai en force au mois d'août. d'ici là, n'oubliez pas de vous abonner à mon bulletin (ici à droite) si vous ne l'êtes pas déjà. la prochaine édition sera envoyée au mois d'août.

le bulletin de mai dernier disponible ici.

ralentissez votre rythme, respirez à fond et profitez du beau temps!

l'école est finie!

lundi, juillet 08, 2013

voilà, l'école est fermée pour le prochain mois. j'ai déjà fait ma liste de choses à faire. j'ai passé à travers mon blog des six derniers mois pour revoir les techniques ou types de projet que je voulais essayer. j'ai aussi planifié travailler sur ma boutique en ligne et mon prochain bulletin que j'enverrai au mois d'août.

je m'ennuie d'imprimer manuellement quelque chose. j'ai des projets dans ce sens là. quand j'ai vu les quelques images sur le blog de bz design stuff, l'envie de m'y remettre est revenue subitement. tellement inspirant. ses recherches ont été faites à l'intérieur d'un workshop en ligne, formule qu'on trouve de plus en plus souvent. ses résultats sont très réussis, parcourez son blog. c'est un mélange de technique manuelle et de numérique si j'ai bien compris.

pour un autre projet de livre qui est sur ma table, la forme finale en installation s'est imposée. c'est quelque chose qui me tourne dans la tête depuis un certain temps et que je n'ai jamais expérimenté. j'ai visité le site de brooke holve. elle fait du livre d'artiste, des oeuvres sur papier et des installations. parcourez son blog, elle a fait récemment une résidence en islande. ça aussi, ça donne des idées...

Je l'ai vu, dis-je, vu, de mes propres yeux vu

vendredi, juillet 05, 2013

j'ai visité l'exposition des oeuvres de chihuly au musée des beaux-arts. toutes ses oeuvres sont vraiment photogéniques, d'ailleurs, la moitié des gens ont comme réflexe de prendre des photos. mais il serait bien triste que vous en restiez à votre vision à travers un écran. il faut revenir sur nos pas et regarder vraiment la richesse des couleurs, des transparences et des mélanges absolument fabuleux que l'artiste réussi à créer. il faut s'imprégner de la beauté des immenses bulles de verre ou de ses magnifiques macchias.

ceci m'amène à vous parler de la tendance à vivre débranché qui est de plus en plus forte. on y fait référence même dans les pubs. c'est la période des vacances et le sujet fait la couverture de la dernière édition de la publication de fast company. vous y trouverez une multitude d'articles, de témoignages et autres sur le «digital detox». pour vous débrancher vraiment, téléchargez ici une version papier.

on veut avoir du réseau dans les avions, dans notre chambre d'hôtel, et partout finalement. j'avoue que oui, je ne suis jamais bien loin d'un ordi en réseau pour toutes sortes de bonnes et moins bonnes raisons. je n'ai pas de cellulaire, ce qui limite la possibilité de dépendance que je pourrais développer encore plus sans doute...

tout ceci est très bon signe à mon avis. comme quoi le balancier revient peu à peu vers l'humain, la magie de l'instant, du sens de «Je l'ai vu, dis-je, vu, de mes propres yeux vu» (molière).

deux façons de voir l'histoire

lundi, juillet 01, 2013

on est habitué de voir des reconstitutions dans les émissions télé. ici, le rijksmuseum (amsterdam) y est allé d'une reconstitution du tableau «la ronde de nuit» de rembrandt en plein centre d'achat. vous avez bien lu. ça frise la performance et c'est absolument réussi. l'idée étant de mettre la population d'aujourd'hui dans le contexte de l'époque... pour qu'ils aient ensuite la curiosité de voir le vrai tableau. voilà un regard neuf et j'adore!!!
le film est ici, le «making of» est ici.

on passe d'amsterdam à versailles. voir ici une recherche du photographe montréalais robert polidori. il a photographié au cours des 20 dernières années, un versailles que vous ne verrez jamais. jeter un oeil derrière les portes closes d'une telle institution, j'ai beaucoup aimé. voir ici plusieurs images de son exposition à la galerie debellefeuille récemment. on parle de sa démarche sur le site. si vous voulez en voir plus, faites une rapide recherche sur google-image avec «robert polidori versailles».
Présenté par Blogger.
haut de la page