le rêveur en lumière polarisée

samedi, juin 15, 2013

voilà mon dernier livre d'artiste. l'histoire commence avec l'envie de faire quelque chose de simple et de pas trop long. j'étais inspirée par quelques artistes/amis que je suis sur flickr. eh bien, dans le genre simple et rapide, on repassera. plus j'avançais sur ce projet, plus je réalisais que j'étais loin de mon but. comme quoi on sait quand ça commence, mais pas vraiment quand ça finit...

le livre est formé de 4 cahiers ayant chacun son titre. les cahiers sont composés de toutes sortes de papier, avec ajout d'impression manuelle et de dessin à l'encre. j'y ai intégré plusieurs graphiques choisis dans un livre des années 60 sur l'optique. les textes sont une suite de quelques mots que j'ai trouvés en parcourant les pages du livre. à mon avis, ces mots pouvaient avoir une force évocatrice vers autre chose.

le résultat est un petit format, 4,5 po x 6,5 po environ et ça dépasse de partout. je n'ai pas le recul nécessaire pour avoir une idée précise de ce livre, mais ça viendra j'imagine!





5 commentaires:

Liberty a dit...

Adorable ce petit livre d'artiste.

Anonyme a dit...

Très joli ! J'aime bcp le choix des couleurs et l'inégalité des pages. Très intéressant comme petit livre d'artiste. Belle simplicité poétique et à la fois très riche visuellement. Coup de coeur pour la page citée : De l'espace

Gabrielle a dit...

Beau projet Guylaine j'ai hâte de le voir pour de vrai. Mon voyage tire à sa fin je reviens mercredi, faudra qu'on se voit

guylaine couture a dit...

oh! merci merci ! insécurité dans la conception, comme d'habitude. mais maintenant terminé, je le parcours et je le «vois» mieux.

Anonyme a dit...

L'insécurité semble avoir elle aussi sa propre "couleur" et finalité. C'est ce qui est fascinant. Commencer une oeuvre sans trop savoir vers quoi l'on se dirige et arriver plus tard à la voir et à la comprendre. Y faire ses propres découvertes et réaliser que tout ce tient malgré le sentiment de doute initial. Je crois qu'il est bien de ne pas toujours savoir vers quoi l'oeuvre se dirige.

Présenté par Blogger.
haut de la page