artistes d'un lundi de juillet

lundi, juillet 30, 2012
deux découvertes sur flickr.

d'abord les sketchbooks de lizzy stewart, une jeune artiste d'edimbourg qui étudie à londres. j'ai d'abord eu un coup de coeur pour ses cahiers, mais en cherchant un peu plus loin, son site est aussi très intéressant. fouillez un peu, sa production est large. vous trouverez ses petites publications comme «cardigan heart»

j'adore les collages de jane cornwell (états-unis), ses photos et tout le reste finalement. des choses à voir sur sa page flickr et sur son blog. inspirant.

l'oeuvre graphique de riopelle

mercredi, juillet 25, 2012
voici une exposition qui n'attirera (malheureusement) pas les foules, et pourtant, j'y ai passé un bien beau moment. «riopelle, séries graphiques» présente tout le travail «imprimé» de ce peintre. quelques gravures, mais surtout des catalogues, quelques cartes de noël, des affiches, et plusieurs livres d'artistes et publications où le texte est placé parmi l'oeuvre graphique.

une grande partie de l'exposition présente des projets réalisés avec la galerie maeght. cette galerie possédait une petite imprimerie maison et riopelle en a profité pour y faire de l'exploration.

un des intérêts de cette exposition est la période de production représentée. j'ajouterais qu'il s'agit d'un volet du travail de riopelle qui ne risque pas de sortir des réserves très souvent, car en général, on aime mieux les grands tableaux, plus connus.

c'est à la bibliothèque et archives nationales du québec, avenue viger.

dessiner montréal

lundi, juillet 23, 2012
au mois de juin dernier, le journaliste françois cardinal du journal la presse a écrit sur «montréal ville à dessiner». tiré de l'article: «...Montréal fait partie des “10 villes les plus intéressantes à dessiner”», selon un récent palmarès du USA Today.»

dans la veine de urban sketcher, dessiner dans la rue, dessiner dehors est devenu un mouvement très populaire un peu partout sur la planète.

voir le blogue de l'artiste marc holmes, vivant à montréal, pour s'en convaincre.

je crois que toutes les villes sont intéressantes à mettre sur papier si on sait bien regarder. dessiner sous-entend qu'on prend le temps d'intégrer un peu plus ce que l'on regarde, c'est un de ses grands avantages. le résultat importe peu, car le dessin d'observation fait le même effet que jardiner, ça nous sort complètement de nos préoccupations du moment.

mandala naturel et publications en ligne

mardi, juillet 17, 2012

j'ai trouvé cette idée de kathy klein (arizona) absolument géniale. faire un mandala éphémère avec ce que la nature nous donne si généreusement. des feuilles, des pétales de fleurs, ce que vous aurez entre les mains fera l'affaire. l'exercice pourrait faire du bien à tout le monde, c'est certain. comme le vent se chargera de le faire disparaître, à refaire autant de fois que nécessaire pour se vider la tête!

journée de pluie, feuilletez en ligne ces quelques magazines:
leafmag: sur l'art de la vie de patio.
91magazine: l'art des jolies petites choses «crafty»
• et paper runway, un magazine bricolage/papier dont j'ai déjà parlé et qui a publié deux autres numéros depuis.

mon dernier livre: «j'aime mon coiffeur»

samedi, juillet 14, 2012
voici mon tout dernier zine. j'ai un nouveau coiffeur depuis quelques années. je suis très fidèle à mes coiffeurs.

au gré des rendez-vous avec jonathan, j'ai découvert quelqu'un de très intéressant. un jeune homme très créatif et dynamique. après quelque visites, il a tout à coup mentionné qu'il faisait des performances de «drag queen» dans quelques cabarets de montréal.

malgré le fait que je sois très loin de cet univers-là, ça faisait partie des sujets discutés entre nous. parfois, il me faisait des commentaires qui me semblaient tout à fait surréalistes. j'ai pris des notes et j'ai finalement fait un livre là-dessus.

les couvertures de livres sont les boîtes qui contiennent les tubes de couleur. le livre est divisé en deux cahiers de 12 pages. le premier parle de mes premières rencontres avec jonathan. dans le deuxième cahier, j'ai mis ensemble quelques propos sur sa réalité de «drag queen».

j'ai écrit le texte, fait les dessins/éléments visuels et la mise en pages.
la reliure est cousue main. j'ai ajouté du tulle et des paillettes.
disponible ici et livraison gratuite même en europe!





vente de garage... à l'atelier

mercredi, juillet 11, 2012
puisque nous déménageons bientôt, cécile côté (reliure et impression typographique) a décidé de faire une «vente de garage». ça sera samedi prochain.

été!

lundi, juillet 09, 2012
c'est déjà commencé, je ralentis le rythme de mes billets. reprise début août. ressourcez-vous, loin de vos écrans...

série «art postal» sur carton ondulé

vous vous souvenez de cette enveloppe que j'avais reçue pour de multiples participations d'art postal? ça m'a pris quelque temps, mais j'ai finalement répondu à tout le monde en essayant de respecter (très librement, j'avoue) les thèmes suggérés.

j'en ai fait un exercice créatif: huit morceaux en un après-midi. le point commun, les formes coupées dans le carton ondulé, les coups de pinceau et des collages où je mêlais leur matériel au mien. j'aime bien travailler en petite série et ce projet pouvait coller à cette idée. les résultats sont sur ma page flickr à partir de cette photo-là.

je leur ai tous percé un trou pour les accrocher dans les airs, comme un mobile d'un seul morceau... mmm, pas sûr.

le mouvement «paper girl»

jeudi, juillet 05, 2012
voici un mouvement artistique très vivant. il s'agit de «paper girl: un projet initié à Berlin en 2005 par Aisha Ronniger, qui invite toute personne créative à offrir au public un dessin, une peinture, une affiche, etc.». bref, regrouper plusieurs petites oeuvres pour ensuite les distribuer à travers la ville en faisant des tournées en vélo.

cette idée a germé aussi dans d'autres villes. dernièrement, je suivais cette vague à partir du centre de gravure et de l'image imprimée de la communauté française (belgique). puis je l'ai vu apparaître aussi à calgary, brisbane et vancouver.

à montréal, c'est pour quand?

trois curiosités pour un lundi

lundi, juillet 02, 2012

quoi faire de toutes vos boîtes de carton ondulé? une chaise! l'idée n'est pas nouvelle, mais voilà comment la faire «maison». à partir de 127 feuilles de cartons, voir le vidéo de monocomplex, les concepteurs de celle-là. amusant et à faire dehors idéalement.
via apartment therapy

avez-vous déjà vu un graphiste qui se rentre le nez dans un livre pour y sentir l'odeur du «tout frais imprimé»? eh oui, on aime ça. récemment, quelques créatifs ont décidé de faire un parfum à partir de cette odeur là. «paper passion» est son nom.

petit clin d'oeil. je me suis remis un peu à l'art postal. pour enjoliver vos d'envois, voici la proposition gagnante de gray hunt pour une série de timbres britanniques. inspirant et réussi. à quand des timbres canadiens teintés d'humour?
Présenté par Blogger.
haut de la page