designers 2010, découverte!

mercredi, juin 30, 2010
je n'ai pas trop saisi ce qu'était exactement «faces of design». est-ce une compagnie qui cherche des designers, offre de la formation, organise des concours? ce n’est pas clair pour moi.

peu importe, si le design vous intéresse, je vous suggère de visiter leur galerie dédiée aux gagnants 2010: plusieurs jeunes talents en design au sens large. ça va du mobilier, luminaire, objet, design graphique, mode, illustration, etc. et de partout sur la planète. la qualité des projets présentés est vraiment exceptionnelle. ce que cette société espère avec ce concours est de mettre en lien designers et compagnies. belle idée.

donc à voir, vous en découvrirez 34.

des pages en tissu et en papier

lundi, juin 28, 2010

il s'agit ici d'une collaboration entre Eley Kishimoto (2 designers) et le magazine werk (Singapour). le duo oeuvre dans le monde du textile et de la mode. le dernier numéro de werk témoigne de leur travail en présentant leurs recherches, esquisses et tissus. tous les magazines sont légèrement différents puisque les morceaux ne sont pas toujours coupés à la même place et les échantillons ne sont donc pas toujours les mêmes.

vous pouvez voir plusieurs pages ici.

voici une publication qui mélange (je crois) agréablement le papier et le tissu. ça donne des idées, non?

CONCOURS: mon blog a 5 ans!

samedi, juin 26, 2010

j'ai écrit mon premier «post», le 15 juin 2005, il y a cinq ans.
pour fêter ça, je me fais plaisir et je fais un CONCOURS!!!!

•• ce que vous avez à faire:
vous m'envoyez une carte postale qui exprime un lien entre vous et mon blog, en texte ou en image, ou les deux.
***n'oubliez pas de me fournir votre adresse courriel bien clairement pour que je puisse vous contacter.

•• la date limite:
votre carte doit être envoyée (sceau de la poste) avant le 26 juillet.

•• les prix
5 ans veulent dire 5 prix à gagner que je diviserai ainsi:
deux prix spéciaux pour la qualité créative des cartes reçues
et trois prix par tirage au sort parmi toutes les cartes reçues (au plus tard le 7 août).
je contacterai alors les cinq gagnantes et/ou gagnants.

voici la liste des cinq prix:
• mon dernier artzine «hemerocallis»,
• un paquet de 4 de mes cartes d'artistes,
• un autre paquet de 4 de mes cartes d'artistes,
• un ensemble DIY pour collage fait à partir de mon matériel,
• un carnet d'esquisse blanc avec un de mes collages dessus.

•• l'adressse:
guylaine couture
CFPV
3010, boulevard Gaétan-Laberge,
Verdun (Québec) H4G 3C1
Canada

je mettrai toutes les cartes reçues en ligne.
j'ai hâte de voir tout ça!!!!

vos achats en dessins ?

vendredi, juin 25, 2010

pour ceux et celles qui ont de la difficulté avec les achats compulsifs, kate bingaman burt a une solution pour vous: dessinez ce que vous achetez!
elle en a fait un livre «Obsessive Consumption: What Did You Buy Today?» qui a aussi son blog.

«Our daily lives are filled with consumption—$1.50 for a cup of coffee, $5.95 for a magazine, $17.99 for headphones, $1.79 for cough drops, $36.00 for a haircut. Whether bought out of necessity or indulgence, purchased alone or in a group, everything we buy has its own story to tell. We buy art supplies while feeling inspired, CDs while shopping with friends, and a new pair of jeans to give us a lift when we are feeling blue. Yet, these powerfully emotional experiences can be fleeting—quickly erased by the pull of the next "must-have" acquisition. »

kate, américaine, est une graphiste/illustratrice qui enseigne et fait des zines. ses «planches d'achats» sont un foisonnement de petits dessins au trait. on peut voir quelques pages du livre et le développement du projet sur sa page flickr.

on en retient que de trouver une solution à une mauvaise habitude peut devenir un projet créatif!

faire son journal/herbier pour l'été?

mercredi, juin 23, 2010
voici un beau projet à faire cet été. un carnet qui sert à la fois de journal et d'herbier.

le résultat est vraiment inspirant et pas compliqué à faire. bien sûr, il ne s'agit que d'une idée de base, mais pourquoi pas! comme le dit l'auteur, erik gauger, il ramasse le tout au fil de ses promenades. si on regarde vraiment son environnement, on peut très facilement faire cet exercice en ville!

faites le tour de son site, erik est un auteur et un photographe... qui dessine parfois.

la beauté du papier

lundi, juin 21, 2010

voici un article inspirant sur le site smashing magazine. un article en image sur le papier en 3d, en 2d, en collages, etc. une belle variété d'idées. des choses qu'on a déjà vu parfois, mais qu'on revoit avec plaisir.

il semble que le fait de travailler autant sous format digital permet à plusieurs de redécouvrir la noblesse de ce matériau qui possède tous les finis, textures, couleurs, etc., désirés.
qu'il soit coupé au laser, ou à la main, chiffonné, déchiré, coller, plié, le jeu (et le plaisir) est infini.

et le «look» final a l'air de...


voici de quoi mes cartes auront l'air. un oeil s'est ajouté car le voyage c'est ouvrir ses yeux, ses antennes et explorer, sortir de ses habitudes, voilà un des buts du voyage, non ?

atc, en grand nombre !

samedi, juin 19, 2010


je participe à «Artist Trading Card Folio exchange & exhibition».

il s'agit d'une exposition de cartes d'artiste qui est organisée par la barratt galleries en australie.

la demande est la suivante: nous sommes 54 participants, et nous devons faire 55 cartes sur le thème du voyage. nous recevrons en échange une carte de chaque participant et la dernière sera exposée avec les autres vers la fin de l'été. il y aura aussi une galerie en ligne.

comme toujours, j'ai récupéré des cartons kraft dans les poubelles, j'ai utilisé des cartes dans un vieux livre de géographie, j'ai collé du papier fluo imprimé en marine et j'ai fait une impression de petits avions, plaque d'impression que cécile avait dans ses archives à l'atelier et que j'ai imprimé en bleu pâle.

depuis ces photos, le concept évolue toujours. à suivre...

snap! est passé à l'atelier

jeudi, juin 17, 2010
j'ai découvert la publication snap! récemment. il s'agit d'une publication montréalaise anglophone gratuite de grand format.

le début de l'histoire: en fait, cécile côté, ma coloc d'atelier, a été approchée par eux pour parler de letterpress et de reliure pour leur numéro spécial sur le papier (pages 50-55).

en venant prendre des photos par un dimanche après-midi, ils ont aussi pris des photos de moi au travail (je suis en page 57). je tiens à souligner le travail vraiment intéressant du photographe raphaël ouellet, une découverte, là aussi.

pour voir tout le magazine en ligne

distribution à quelques endroits à montréal : atelier punkt, drawn & quaterly, galerie HQ, laïka et quelques autres.

suivre une démarche en plusieurs cahiers,
sur plusieurs années

mardi, juin 15, 2010

j'ai découvert en ligne les cahiers de 1962 à 1979 de jan berdyszak, artiste polonais. il est rare que nous puissions voir les carnets d'un artiste sur une aussi longue période de temps.

plusieurs pages de compositions gestuelles à l'encre, mais aussi beaucoup de gouaches «pleine page». c'est absolument magnifique.

via dear ada

«reading jane austen on a screen ?»

dimanche, juin 13, 2010
je voulais faire un livre d'artiste sur la transformation du média dans le cas de la lecture. dans un café d'amsterdam, j'ai réfléchi à la question et j'ai commencé à y faire mes esquisses. j'avoue qu'on travaille bien hors de chez soi, sa zone de confort. arrivée à montréal, j'ai pu rapidement développer mon idée.

je voulais travailler une «image» qui avait du sens pour moi. j'ai choisi la lecture des romans de jane austen, mon «confort-reading». je me suis dit, est-il dommage ou non de savoir que les jeunes filles découvriront cette auteure sur un écran de ipad?
vite, je dirais oui, mais peut-être pas finalement. si le cinéma a permis à des gens de découvrir les livres de jane austen, ce n'est pas la lecture sur écran qui nuira. mais toute cette réflexion est passé dans un livre de quelques pages, à moitié montage relié, mise en pages et impression laser, récupération de vieux et nouveaux papiers. j'ai fait beaucoup de recherche sur le web et à la grande bibliothèque pour trouver des images de ses lettres, ses romans et une gravure d'elle.

pour la première fois, j'aime mieux ma version finale que ma maquette. c'est un grand pas pour moi. ce livre existe en 3 exemplaires en anglais car je l'ai fait en prévision de la «European International Book Art Biennale» en roumanie. on verra s'il sera accepté.





letterpress en transformation

jeudi, juin 10, 2010
tout le monde adore les belles lettres en bois. ce qui est intéressant maintenant, c'est le travail graphique plus contemporain qu'on ose faire avec, car le bois donne une texture magnifique à l'impression.

j'aime bien la recherche graphique de woodtype now. je voudrais souligner la section «catalogue», où on retrouve une sorte de glossaire (anglais) qui a rapport au graphisme et à l'impression avec exemples visuels comparatifs.

allez voir aussi postersheet, dans info, une publication sur les possibilités d'impression.

end-grain est un site né de la passion de bethany heck pour les lettres en bois. elle en présente une en très gros plan à tous les jours ou presque. mais allez voir cet article. pour combler les manques de lettres dans son alphabet, elle a travaillé avec du plexiglas taillé au laser et collé sur une base de bois pour avoir la hauteur typographique. résultat assez surprenant.

et finalement woodtyper, qui archive des images de plusieurs anciennes fontes commerciales utilisées sur des enseignes extérieures ou des annonces d'époque.

petite exposition de mes livres et collages

mardi, juin 08, 2010

voilà, ça fait maintenant un an que j'ai un atelier à l'extérieur de chez moi. est-ce que ça a changé quelque chose? oh que oui! vraiment beaucoup, pour mon plus grand plaisir.

pour fêter ça, ma coloc d'atelier, cécile côté, ses élèves et moi ouvrons l'atelier au public samedi prochain de midi à 17h. il vous sera possible de voir des projets de tout le monde, incluant mes derniers livres d'artistes et quelques-uns de mes collages.

nous sommes au 5795, rue De Gaspé, atelier 207 à montréal, près du metro Rosemont (pas facile à trouver la première fois... allez voir sur google).

sketchbook/démarche sur un an

dimanche, juin 06, 2010
j'ai bien aimé le ton de son cahier d'esquisse. l'auteur/designer austin kleon annonce: «voici mon sketchbook qui n'a rien à voir avec les jolis et précieux carnets moleskine». moleskine produisent d'excellents carnets, mais j'ai l'impression d'acheter un carnet «griffé»... je préfère grandement me les bidouiller à la main à partir de ce que j'ai autour de moi.

je ne serai pas la seule, car pour en revenir au fameux carnet d'austin, il le décrit comme étant un espace où il réfléchit et présente ainsi la plus honnête approximation de sa méthode de travail.

à lire absolument, les commentaires qu'il a ajoutés autour des photos de son carnet. avec le recul, il nous précise un peu pourquoi ceci et pourquoi cela.

à la toute fin, vous aurez les liens vers sa page tumblr, sa page flickr, et tout le reste!

via drawn

le monde du carton ondulé

vendredi, juin 04, 2010

vous saviez qu'il y a un atelier du carton à montréal ? eh bien moi, non. j'ai découvert cet organisme et le travail de l'artiste, en regardant les gagnants du SIDIM dans le journal la presse.

en faisant un peu de recherche, j'ai appris que les ateliers «pas à papier!», de marie josé gustave, offrent des cours pour faire des objets ou meubles en carton. si faire du 3D en carton vous intéresse, plusieurs photos et informations sur le site.

street art à lisbonne?

mercredi, juin 02, 2010

le «street art» est vraiment un mouvement artistique qui prend de la force depuis quelques années et sort de son côté underground. cette forme d'art est maintenant documentée, il est facile de trouver un large éventail de livres sur le sujet.

quand je suis tombée là-dessus hier, je me suis demandé : est-ce une murale? comme le dessin de blu habille deux cotés du bâtiment (à lisbonne), intégre certains éléments d'architecture et a une approche très contemporaine, ça donne un autre effet. je me disais aussi que le fait de garder des portions du bâtiment original, lorsque le dessin s'abîmera avec les années (inévitable...), il se fondera mieux avec le reste sans doute.

plus via de photos ici, site via de blu ici

via fontanel
Présenté par Blogger.
haut de la page