sketchbook de russie

samedi, février 28, 2009

Irina Troitskaya est une jeune artiste illustratrice de russie. j'adore son style de dessins. simple, sans fioriture, des sketches finaux si je puis dire et beaucoup d'énergie (voir la section sketchbook). une utilisation toute simple du crayon-feutre ou des techniques d'impression comme la linogravure.

un blog intéressant aussi. faites le tour, vous ne serez pas déçu.

je vous suggère aussi cette entrevue où vous pourrez voir plusieurs pages de carnet et où elle parle de sa vie à moscou.

chez scotch et penicillin

vendredi, février 27, 2009
scotch & penicillin est un site que j'ai découvert par mme tods.

je crois qu'il s'agit d'une petite maison d'édition indépendante. mais tony papin semble réaliser plusieurs choses. il y a le blog, les parutions du magazine bowring (#12, toutes des photos de mme tods) et dans la section «et puis aussi», en bas de la page du site, plusieurs pages à voir et lire. des titres intrigants comme: un repas au Quick, une infiltration homogène pour piano à queue, etc.

j'ai particulièrement aimé l'affiche «aujourd'hui» : des petits bouts de vie de son année 2007 racontés en quelques mots.

sourire du lundi

lundi, février 23, 2009
une idée rigolote qui m'a réconciliée avec les boutique de souvenirs. à voir, les photos de Michael Hughes: remplacez, dans votre photo, le monument convoité par sa réplique faite en chine ou une carte postale achetée dans une boutique de souvenirs du coin.

à essayer lors de votre prochain voyage !

curiosités d'un samedi matin

samedi, février 21, 2009

craig frazier est un designer graphique et un illustrateur américain très prolifique et talentueux. il est possible de voir en ligne un de ses carnets d'esquisses d'une centaine de pages, toutes plus belles les unes que les autres. un délice! plusieurs illustrations décrivent un concept, présente une idée. prenez votre temps pour tourner les pages.
voir son site professionnel ici.

sur ce site-là, mon «timing» est un peu décalé. la belle idée de willie baronet est de remplacer la carte de noël traditionnelle par un blog. il présentait le 29 décembre dernier une trentaine de ses dessins accompagnés d'un conseil pour la nouvelle année. j'aime beaucoup ses dessins.. et ses conseils
visitez happyhappy2009 ici

le creacamp nouveau!

jeudi, février 19, 2009
marie-chantal a brassé toutes ses idées et repensé le site de creacamp. on peut, après inscription, y avoir une fiche détaillée avec nos coordonnées, liens et même un blog. brillant!

avec cette nouvelle version du site, on pourra plus facilement retrouver les gens stimulants et motivants rencontrés lors de nos creacamps. vive le réseautage créatif.

la liste des prochaines conférencières sera dévoilée sous peu. réservez votre 28 mars !

faites vos propre graffitis sur les murs de new-york

mardi, février 17, 2009
dans le livre «walls notebook», vous dessinez vos propres graffitis sur des murs de new-york. c'est près du concept du livre à colorier pour adulte finalement. une idée pas vraiment compliquée, mais que je trouve très intéressante.

vous pouvez dessiner sur 80 murs «nettoyés». dessinez, écrivez, faites en un livre de notes, la limite est votre imagination.

vous pouvez faire vos propres tests sur leur site flash. allez dans concept et utilisez les outils, une palette de couleurs et d'ajustement d'épaisseur de trait apparaîtra.

une création de «the» (Mihoko Ouchi et Sherwood Forlee)

via a good idea on paper

les hallucinants livres pop-up !

dimanche, février 15, 2009
visionnaire est une publication française qui recherche le raffinement extrême pour chacune de ses éditions. donc luxueuse, surtout du point de vue d'une graphiste comme moi.

le dernier numéro (55) sous le thème de surprise, exploite largement le concept du livre pop-up. ce style étant habituellement réservé aux livres pour enfants, ici, on l'utilise pour les adultes. quelques résultats sont surprenants.

cette édition est un ensemble de onze livres offrant une image pop-up d'artiste différent. sur le site, on vous les présente un à un en indiquant les artistes de chaque livret. un plaisir!

miro au moma, c'est fini, mais...

... mais il y a le site, qui lui, reste.

quelques surprises dans cette partie de l'oeuvre de miro. des collages, des objets, des peintures-collages, etc. très souvent, des oeuvres que je n'avais jamais vues. le titre de l'expo était: «miro, painting and anti-painting, 1927-1937».

faites le tour de l'expo par chronologie ou par format ou par médium. un beau site et beaucoup à voir, comme toujours dans le cas du museum of modern art. j'en retiens la grande simplicité des collages et des matériaux utilisés.

belle et heureuse st-valentin !

samedi, février 14, 2009

le livre st-valentin


j'ai découvert ce livre récemment. j'adore le titre: «j'aime t'embrasser». on y raconte, du point de vue d'un homme, des petits moments de la vie où le baiser est présent: «depuis, chaque fois que je sens une odeur de croissant, j'ai envie de t'embrasser.»

ça se lit en dix minutes, mais ça fait du bien à l'âme plus longtemps. les courts textes ne disent que ce qu'il faut et les illustrations sont renversantes de simplicité.

il s'agit d'un livre écrit par davide cali et illustré par serge bloch aux éditions sarbacane. un livre bon pour le moral et le coeur. disponible sur amazon si vous avez de la difficulté à le trouver.

ah... nunuche, la super nana!

vendredi, février 13, 2009
j'ai parlé de nunuche il y environ deux ans. ce livre/magazine pour ado était (et est toujours) absolument hilarant.

élise gravel, la femme derrière ce concept m'apprenait hier que nunuche magazine a maintenant son blog. on peut lire dans le courrier de nunuche: «participez au concours: mon centième lecteur abonné recevra GRATUITEMENT, par la poste, un flacon de crème beauté à l'extrait de nouille (raffermisseur de nombril)». tentant...

j'ai passé tout de suite la bonne nouvelle à ma filleule qui m'a dit déjà adorer le blog.

longue vie à nunuche !

le droit d'auteur dans l'actualité

mercredi, février 11, 2009
mes étudiants me questionnent souvent ce qu'est le droit d'auteur exactement, jusqu'où ça va. nous avons accès à tellement d'images de nos jours.

nous avons tous vu et revu cette affiche d'obama pendant la campagne électorale américaine. cette image de shepard fairey, artiste américain, est faite à partir d'une photo de manny garcia de l'associated press. en fait on connait la provenance de la photo depuis peu. l'associated press elle-même avoue l'avoir découvert récemment.

en règle générale, si l'artiste (ici le photographe) ne reconnaît pas son oeuvre, l'image devient propriété de la personne qui l'a transformée. mais où commence et où fini le droit d'auteur dans ce cas ? belle question, beau débat. ça se réglera peut-être en cour cette fois-ci.

on en parle ici. et un peu partout dans la presse. à suivre

curiosité du mardi

mardi, février 10, 2009

je n'ai pu résister. c'est tellement étrange de regarder ces machines typographiques d'une autre époque.
ça fait sourire.

via design observer

faire sa fonte «fait main»
facilement et rapidement

lundi, février 09, 2009
jamais il n'aura été plus facile de se faire une fonte à utilisé dans l'instant (ou presque). sur le site «your fonts», il est possible de générer votre fonte à partir d'une grille de base fournie.

il n'y a qu'à suivre les étapes et vous aurez votre fonte en moins de 10 minutes.

j'ai fait le test. premièrement, vous téléchargez la grille que vous imprimez, ensuite, dans chacun des carrés vous dessinez votre lettre (pour ma part, j'ai fait des symboles, comme ci-haut). vous numérisez selon leurs spécifications, vous importez sur leur serveur et 5 minutes après, vous avez une fonte truetype (.ttf) que vous installez sur votre ordi. encore là, on vous explique comment.

ça donne des idées !

ce site est en ligne depuis août 2008 et plus de 52,000 fontes ont été générées grâçe à cet outil. gratuit.

guy delisle à jerusalem


guy delisle fait de la bande dessinée. il est aussi le conjoint d'une «médecin sans frontière» et père d'un jeune enfant. j'ai lu ses «chroniques birmanes» récemment. je suis un peu en retard, le livre étant sorti en 2007.

les chroniques birmanes est le point de vue de guy sur leur séjour là-bas. par courtes bandes dessinées (qui totalise quand même plus de 260 pages), on suit le bédéiste dans sa vie quotidienne et on découvre avec lui les us et coutumes de la birmanie.

passionnant à lire et à voir.

ils sont maintenant à jerusalem et nous pouvons le suivre par ses écrits et ses dessins via son blog «un canadien errant dans la ville sainte». c'est très intéressant à lire et à voir aussi.

via drawn

les 85 carnets de michael bierut

dimanche, février 08, 2009
il est rare de lire un aussi intéressant témoignage. michael bierut, designer graphique américain et éditeur du blog design observer, a écrit sur ses carnets de notes dans ce blog justement.

il témoigne du style de carnet, nous présente plusieurs pages, des notes prises ici et là. on s'attend souvent à trouver dans un carnet de créatif des pages remplies d'esquisses. eh bien non, dans son cas, des idées, des listes de choses à faire, des petits carrés pantone, quelques dessins d'enfants et finalement quelques esquisses qui sont souvent loin du résultat final.

«There always seems to be a lot of interest in designers' sketchbooks, but I call these notebooks for a reason. I've seen other designer's sketchbooks and I'm always impressed by how much creativity is on display. Not in mine. Page after page contain nothing but records of phone conversations, notes from meetings, price estimates, specifications. I keep the random doodles to a minimum. Someone looking at those pages would think the book might belong to a lawyer or, more likely, a party planner. Every once in a while, though, there are some drawings that would suggest that the owner was a designer.»

«The notebooks function like a security blanket for me. I can't go into a meeting unless I have my current notebook in my hand, even if I never open it. Because I carry one everywhere, I tend to misplace them a lot. Losing one makes me frantic. »

j'en retiens que ses cahiers sont comme une doudou rassurante. toujours en avoir un avec soi. je comprends très bien. je fais la même chose depuis des années.

sur toute la série (85 jusqu'à maintenant), il en a égaré deux.

le texte est vraiment intéressant et me rejoint tout à fait.

les livres de jaqueline rush lee

vendredi, février 06, 2009
jacqueline rush lee est une artiste irlandaise vivant à Hawaii.

son matériel de base, les livres. elle les malmène de diverses façons pour leur donner de nouvelles formes et rafraîchir notre regard sur cet objet.

magnifique, inspirant ! à voir absolument.

les photogrammes d'abel parris

avez-vous déjà fait des photogrammes: mettre des objets sur du papier photo et exposer, développer et (peut être) admirer le résultat. la technique est à peu près impossible à contrôler. mais quelles magnifiques images cela peut donner!

abel parris, designer, avait fait des photogrammes au secondaire. après plusieurs années loin d'une chambre noire il a refait l'expérience en voulant faire ressortir la profondeur des textures, difficile à faire avec cette technique. il a utilisé des transparents, du verre, etc. les résultats sont vraiment riches de textures et d'ambiance.

voir ses photogrammes ici.

typographie expérimentale en classe

mercredi, février 04, 2009
la semaine dernière, n'en pouvant plus de voir mes étudiants tourner en rond dans leur logiciel de mise en pages, se demandant comment placer tout ça et le serveur nous ayant lâché, je les ai installés aux tables à dessin et au photocopieur. «on va faire de la mise en pages autrement».
eh bien, ça a marché, en plus, je crois qu'ils ont aimé ça.

quand j'ai vu ce «post» sur le blog de aprile, j'ai fait un lien avec ma petite histoire.
hugo werner (brésil) enseigne la typographie et dans ses cours, il fait travailler ses étudiants par collage, transfert, étampes, etc. des travaux à saveur d'abord typographiques. les résultats sont touffus, pleins d'énergie et d'expérimentations. à voir!

voici les photos de son workshop en 2008

ne rien acheter pour créer

mardi, février 03, 2009
j'ai trouvé ce défi à quelques endroits sur le web : être créatif sans rien acheter. tout faire à partir des millions de papiers, de matière, de couleurs accumulées au fil des ans. méchant contrat.

à bien y penser, j'ai à peu près rien acheté en 2008. le collage, à la base, c'est de la récupération. je n'ai pas de mérite.
bien sûr, je me suis payé de belles feuilles de motifs à florence, des encres de gravure pour imprimer un livre d'artiste, mais pas grand-chose d'autre. ma colle planatol est récupérée de stockage inutilisé depuis 20 ans.

vous avez déjà vu ma table à dessin débordant de papier, maintenant voici mon tiroir de couleurs.

il est certain que si je faisais, par exemple, de la peinture, il me faudrait sans doute acheter de la matière à un moment donné. mais de votre coté, que faites-vous de toutes ces couleurs achetées et inutilisées?

le post de départ ici, la réponse de Dawn DeVries Sokol ici. lisez les commentaires, c'est tout aussi intéressant.

l'expérience «cerveau» de jill bolte taylor

dimanche, février 01, 2009
je ne sais pas si vous êtes familiers avec les conférences ted, mais j'ai écouté une conférence hier qui m'a ravie et touchée.
pour faire une histoire courte, les conférences annuelles ted (Technology, Entertainment, Design) nous éclairent sur des sujets assez divers, mais par des personnes étonnantes. les conférences sont disponibles sur le web gratuitement pour notre plus grand plaisir.

hier j'ai écouté la conférence de jill bolte taylor qui fait de la recherche sur le cerveau, un sujet qui me passionne.

au début de sa présentation, elle explique clairement la différence entre le cerveau droit et le cerveau gauche. elle nous donne des exemples très concrets de cette différence dans notre vie. c'est la meilleure explication que j'ai entendue sur le sujet.

elle témoigne ensuite d'une hémorragie au cerveau qu'elle a eu il y a plusieurs années. témoignage touchant et particulier parce qu'elle décrit d'une manière toute spéciale ce qui se passait dans sa tête et dans son corps lors de l'incident et de sa guérison (8 ans). évidemment, ses recherches lui donne une vision particulière de son expérience, si je puis dire.

18 minutes (la durée de la conférence en ligne) peut vous paraître long sur votre ordinateur, mais jill nous éclaire beaucoup sur notre perception de la vie et de nos choix.
Présenté par Blogger.
haut de la page