origami, la nouvelle vague ?

lundi, juin 30, 2008
je ne sais pas quoi dire sur ce site. instant origami est subtil (regardez vraiment tous les pliages proposés) et hilarant à la fois.

j'ai éclaté de rire après quelques secondes, assez pour déranger mes voisins.

bon lundi !

l'encre et le pinceau comme thérapie

samedi, juin 28, 2008
Lynda Barry dessine et écrit des «weekly strip» pour les journaux.
j'ai découvert son travail via drawn, où on présentait une récente série qu'elle a fait suite au décès d'un de ses amis. magnifique série, son texte explicatif aussi. une belle démarche en fait. elle y explique qu'essayant d'écrire un livre avec son ordinateur, elle s'en est finalement éloignée pour retrouver le pinceau, l'encre et le mouvement plus naturel du «fait main».

«Some studies show that for children, handwriting and stories are intertwined. The very motion of writing by hand encourages creativity. The same is true for drawing. It’s only later in life that action and intent part ways. »

en cherchant un peu, j'ai trouvé un texte dans le new york times sur elle. la partie la plus intéressante de ce document est la présentation multimédia où elle explique son processus créatif en écriture. sa démarche prend la forme d'un journal rempli d'éléments collés et de textes. vraiment intéressant, peu importe le domaine de création dans lequel vous oeuvrez.

ici, pour voir ses «weekly strip». elle a sorti un livre aussi.

diffuser mes livres d'artiste en ligne sur issuu

mercredi, juin 25, 2008


j'ai fait l'essai hier d'un site de présentation. issuu est un site qui permet de visualiser en ligne une présentation, une publication, un livre.

je viens d'en faire l'essai avec un petit livre que j'ai fait il y a quelques mois dans le cadre d'une recherche sur un projet plus important avec gabrielle schloesser.

pour en revenir à issuu, je trouve le principe excellent et vraiment facile à utiliser !
il suffit de faire un document pdf et de le télécharger sur leur site à l'intérieur de votre compte.
la navigation est très bien pensée. j'ai fait «wow» une couple de fois. on m'avait bien donné des sites pour faire la même chose, mais j'avoue qu'issuu est vraiment performant.

plusieurs personnes l'utilisent déjà, donc le choix de ce que vous pouvez y trouver est très large. j'ai vu des choses vraiment intéressantes.

ils en sont présentement à leur version bêta, donc gratuite !

une vie en six mots

mardi, juin 24, 2008
à travers un court article dans le dernier jobboom, j'ai découvert «six-word memoirs» : résumer sa vie en six mots.

fascinant de simplicité. sûrement difficile à écrire. impossible ici de trop emballer. à lire, comme des haïkus.

à la lecture, on s'aperçoit qu'on dit beaucoup en quelques mots et qu'il est facile d'imaginer une vie derrière ces six mots. ça va dans tous les sens, bref, j'ai adoré.

«Met you unexpectedly, broke his heart.»

«I make comic books, not friends.»

«Always in hurry, going nowhere fast.»


Six-Word Memoir book preview from SMITHmag on Vimeo.

de la calligraphie pleine d'énergie

dimanche, juin 22, 2008
j'aime beaucoup la calligraphie. je n'en use pas assez dans mes travaux à mon avis.
j'ai découvert récemment le travail exceptionnel de silvia cordero vega, de buenos aires.

J'ai d'abord suivi son travail sur flickr pour ensuite visiter son site. une très très belle qualité de calligraphie, très moderne, beaucoup de gestuelle et utilisée avec beaucoup d'émotion.
de la calligraphie comme je l'aime.

tout est intéressant, ses collages, ses logos, bref, faites le tour. flickr présente beaucoup de créations diverses et sur son site, plus de projets graphiques.

merci julie pour ce lien.

voir pour comprendre !

vraiment... le web m'épate ! je suis à relier un livre d'artiste de quelques pages que j'ai fait il y a longtemps. j'ai cherché dans mes livres sur le papier et sur la reliure et j'ai décidé d'essayer une reliure japonaise cousue (mes livres sont en anglais, je ne sais pas si le nom est exact en français...).

je commence, fais mes trous et... ouais ben par où je passe pour avoir le même motif ?

j'ai beau analyser... une belle image n'était pas suffisante pour ma compréhension.
alors où chercher... le web!

j'ai trouvé sur youtube (via ce blog rempli de ressources) un petit film (allemand je crois) où la personne exécute ce type de reliure devant moi.
je répéte le film plusieurs fois, je l'arrête, je prends des notes, je me fais des dessins.

et tout ça, sans quitter l'atelier...
:)

parce que c'est «sweet»

vendredi, juin 20, 2008

j'aime les lettres sous toutes les formes. chez typolade, il est possible de «composer» son message en lettres de chocolat, presque comme si elles étaient en plomb. j'avoue, ça m'a fait craquer.
projet de sandra kübler et chrisitne voshage de stuttgart.

demain, journée des possibilités !

découverte de la journée : voici la «journée de la possibilité», instaurée par kate (artiste) et andrew, (graphiste).

eh oui, demain, 21 juin, ce sera la journée de la possibilité. j'ai découvert ça en regardant mes contacts dans flickr ce matin.

«fake french» (de la suède) a eu une bien belle idée en vue de cette journée. elle a fait, sous forme d'affichette (avec coordonnées à déchirer dans le bas), une annonce sur le sujet.

ce qui m'a vraiment fait sourire, c'est quand elle a réalisé que quelqu'un avait vraiment pris un ticket qui donnait droit à une journée sans pensée impossible.

alors, au lieu de dire que : vous ne pouvez pas, ne devez pas, que vous n'êtes pas capable, il faut tourner le message dans l'autre sens.
commençons par une journée.

commandx, compétition graphique

jeudi, juin 19, 2008

ce n'est pas du tout une nouveauté, mais je crois que ça reste tout de même intéressant.

dans le monde du graphisme aussi il y a des «reality show». en tous les cas, c'est ce que l'association américaine des graphistes (AIGA) a organisé en octobre dernier à l'intérieur de leur congrès : « command x ».

sept graphistes au départ et trois épreuves à faire : conception et présentation devant un public de spécialistes.

on peut voir les résultats en ligne, mais on peut aussi les écouter présenter leurs épreuves.

il faut se rappeler qu'ils devaient présenter à un parterre de quelques centaines de professionnels, pas évident. je dirais que ça prend du chien et de la confiance en soi, vous ne trouvez pas ?

félicitations aux participants et chapeaux à Nichelle Narcisi qui a gagné!

une grande question

mercredi, juin 18, 2008
j'aime bien ramasser chez mon libraire des extraits gratuits. j'ai lu lundi le premier chapitre du roman «train de nuit pour lisbonne» de pascal mercier, chez 10/18. le début de l'histoire est excellent.

par contre, le fascicule commençait par cette phrase (voir l'image).

j'ai gardé la page. je pense à cette phrase depuis. ça me trotte dans la tête...

objet graphik

mardi, juin 17, 2008
objet graphik. il s'agit d'un site de sites et ça tourne autour du design et en plus, c'est en français. de quoi vous tenir occupé quelque temps.

on y trouve des projets très très variés (voir les archives) et souvent des choses que je n'ai pas vus ailleurs. de là l'intérêt.

exemples : les créations de julie krakowski qui travaille l'usure comme une broderie, mutinerie, cahier de thomas bernard où il met de l'action dans un cahier de pages lignées... ou les photos d'arbre grandeur nature de Myoung Ho Lee, rephotographié dans leur habitat naturel.

le choix des sites ou nouvelles proposés sont toujours pertinent. bonne visite.

the girl effect

dimanche, juin 15, 2008

«the girl effect». touchant. convaincant et seulement typographique.
pensez microcrédit. et je vais tout à fait dans ce sens.
c'est un mouvement sur lequel on parle de plus en plus souvent.

via design observer

le livre d'artiste

jeudi, juin 12, 2008
j'écrivais récemment sur ce projet. j'ai fait un livre pour l'exposition «fictions alimentaires» de la galerie circulaire. l'atelier circulaire étant une galerie dédiée à la gravure et à l'estampe, il fallait donc utiliser un moyen d'impression. j'ai imprimé en grande partie à l'aide de pièces de styromousse.

ma pièce sera choisie ou pas, je le saurai tard cet été.





j'ai eu grand plaisir à faire cette pièce, même si je me suis un peu battu avec mon papier et que je referais certaines choses autrement. j'ai incubé longtemps pour savoir quelle forme ça prendrait. le plus difficile, c'est de trouver son idée bonne plus de 24 h. après ça, on commence.
des projets, j'en avais une tonne. j'ai choisi des textes d'auteurs que j'aimais et où on parlait «alimentaire». le reste a suivi.
voici quelques pages. je suis assez contente du résultat.

je veux désormais faire du livre d'artiste de manière plus régulière et soutenue. plus j'entre dans ce monde à observer, à regarder des livres (sur des livres) et à développer des projets, plus la tête me tourne. ce qui est bon signe je crois.

j'ai monté une offre pour exposer les livres que j'ai faits depuis 2003. bien que les envois ont été nombreux, les refus l'ont été aussi.

pas grave, c'est ça que je veux faire de toute façon. ça va finir par marcher !

uppercase gallery, et un livre

mardi, juin 10, 2008
uppercase gallery est une galerie /boutique /librairie de calgary. une initiative de Janine Vangool qui semble très active dans son milieu en plus d'être au courant de plusieurs évènements. donc, beaucoup d'informations sur le site/blog de la galerie.

je voudrais souligner leur livre, tout juste sorti des presses «Work/Life!». il s'agit d'un livre qui présente photographes et illustrateurs canadiens sous les aspects professionnels/personnels. ça change des livres portfolio.

j'ai hâte de mettre la main dessus. on peut feuilleter quelques pages sur le site.

le livre est 20$.

collages 6x6, il y avait deux enveloppes !

dimanche, juin 08, 2008

une première pour moi, carole (de caen) nous a envoyé, à mme tods et à moi, une enveloppe ayant le même contenu. les résultats sont tellement différents ! incroyable. à gauche, mme tods, à droite, moi

les six collages de mme tods sont ici et les miens, ici
j'adore ce que mme tods a fait. j'adore la composition de ses collages.

de mon coté, sur ceux-là, j'ai un peu manqué mon coup, j'avoue. je mets trop de choses et pourtant je me promets au départ de faire quelque chose de simple et d'aérer... mais personne ne va me croire...
et pourtant, je trouvais la typographie thaïlandaise très intéressante.

bien que j'ai hésité à mettre mes résultats en ligne, je sais aussi que ça fait partie du processus créatif d'accepter qu'on est pas bonne tout le temps...

photos d'hiver ?


joël tettamanti, suisse, est photographe et il voyage beaucoup.

ça doit être parce qu'il fait trop chaud (déjà!). quand je suis tombée sur ses photos de l'islande en hiver, ça m'a fait du bien.

des photos qui nous donnent une idée plus réelle, de jour et de nuit. j'ai eu un grand plaisir à faire défiler les photos, pour l'architecture des bâtiments, la structure du paysage, etc.

ses photos des autres pays sont toutes aussi intéressantes.

via territoire des sens.

sur «do your strip», on partage ses trucs de dessin (bd)

«do your strip» est un jeu, une expo, un catalogue sur le processus de création d'un personnage de bd.

en fait, depuis le début du projet en novembre dernier, plus de 70 dessinateurs ont participé en partageant leur trait de dessin pour nous expliquer comment un personnage se développe.

téléchargez le pdf, plus de 50 pages à regarder. à gauche, le développement du personnage et à droite, une courte histoire avec ce personnage. la simplicité est la clé selon les exemples fournis.

via drawn.

les nouvelles bases du graphisme

vendredi, juin 06, 2008
voici un nouveau livre sur le graphisme par ellen lupton et jennifer cole phillips suggérant les nouvelles bases de cette discipline.

la valeur ajoutée : le site internet. et dans ce cas ci, c'est vraiment une valeur ajoutée. dans chacune des sections (texture, rythme, transparence, etc.) on présente deux ou trois «design problem» illustrés de manière convaincante. ce site est un outil pédagogique riche pour une introduction au design graphique. nous sommes dans une époque d'image. il faut le voir pour le croire, pour les étudiants aussi.

la façon d'expliquer les éléments d'une mise en pages est différente. on utilise des images au goût du jour. bref, un regard plus contemporain sur ce que l'on voit en tenant compte des outils que les designers ont entre les mains désormais pour réaliser leurs concepts.

si vous n'êtes pas étudiant en design, mais aimez le domaine, ce site vous ramènera à l'essentiel du design graphique en quelques clics. ce qui n'est pas négligeable, car il est facile de se perdre dans les multiples fonctions et effets que les logiciels offrent... pour pas grand chose, la plupart du temps.

ici pour le feuilleter.

apparemment, je ne serais pas la seule...

eh oui, je n'aime pas l'été. je n'aime pas la chaleur, le soleil direct, l'humidité, le vent chaud vicié de la ville. et il semblerait que je ne sois pas la seule.
heureusement, jusqu'ici, je n'ai pas trop à me plaindre...

je suis une enfant du début de l'hiver. je travaille tout l'été à l'air climatisé et je n'ai aucun problème avec ça. je ne vais jamais sur les terrasses et préfère de loin l'intérieur frisquet d'un café.
le réchauffement climatique nous donnera des étés plus longs, misère... je désespère.
on en parle dans le journal ce matin et ça me rassure de savoir que je ne suis pas la seule!

les artistes de bagdad

mercredi, juin 04, 2008
un «marine» américain à bagdad découvre l'art iraquien pendant son séjour. sous les peintures à saveur touristique, christopher brownfield découvre, pratiquement par erreur, des oeuvres plus importantes, touchantes, celles qui parlent de l'horreur de la vie là-bas.

à son retour, il quitte la marine et décide de retourner en iraq comme volontaire. il reviendra avec des tableaux qu'il expose maintenant à new york. l'argent recueilli sert entre autres, à payer du matériel d'artiste.

l'article est tiré du new york magazine. un point de vue fascinant. l'article n'est pas très long et les commentaires éclairants puisque brownfield répond lui-même à plusieurs.

une histoire que vous ne verrez ni aux nouvelles ni vraiment dans les journaux.

le plus l_o_n_g sketchbook au monde !


tim danko, sur qui je n'ai pas beaucoup d'information, sinon qu'il est un «comic book artist» a mis en ligne un long, très long cahier d'esquisses fait de 250 pages de carnet. pour l'instant, une quarantaine de pages à voir, le reste s'ajoutera bientôt.

magnifique. jetez un oeil sur les petits messages en bleu, un vrai bonheur de voir défiler ça. et un peu étourdissant.

via drawn

exposition à la galerie articule

lundi, juin 02, 2008
le «black market type and print» est un projet de la galerie articule, que l'on pourra voir jusqu'à la fin juin.

«Organisé par le commissaire Joseph del Pesco, le projet annuel de conservation d'articule, intitulé The Black Market Type & Print Shop, présente la typographie comme un véhicule permettant la dissémination de l'art. Ce projet-exposition se penche sur la prolifération typographique des années 90, et se sert des outils du graphisme pour explorer un aspect négligé de l'histoire de l'art contemporain en créant une ressource fonctionnelle.»

pour ce que j'en comprends (il manque d'images sur le site), il s'agit de travail typographique fait par 14 artistes internationaux.

une activité intéressante : atelier de zine le 14 juin, 13h.

on peut en savoir plus ici et aussi ici.

intrigant pour la graphiste que je suis. je vais sûrement allée faire un tour.

dimanche d'estampe et de rhubarbe

dimanche, juin 01, 2008

aujourd'hui, trop tentant, croustade à la rhubarbe en devenir. ça sent bon dans la maison !
pour moi, c'est signe que maintenant, on va manger en suivant la saison et ce, jusqu'en octobre au moins.

c'était aussi journée d'estampe. en vue d'un projet spécifique présenté (en espérant être choisie) pour une expo, je suis à imprimer «maison» avec du styromousse.

pas si simple que ça en a l'air. surtout avec la mauvaise décision d'imprimer sur du papier qui est roulé depuis des lustres.

je passe sous silence les heures que j'ai passé en incubation et en maquette sur ce projet. (ridiculement) trop peut-être.
j'avais tout bien planifié, fais de la place, mais... je me bas avec mon papier en espérant ne pas le tacher avec mes doigts, mon encre sèche trop vite, une fine pellicule plastique se détache du styromousse. bref, un paquet de choses imprévues qui déstabilisent l'une après l'autre. mais je m'en suis sortie! la journée a passé à vitesse grand V !
Présenté par Blogger.
haut de la page