liquidation de livres et magazines

samedi, septembre 30, 2006
grande vente de livres en français, anglais, espagnol, etc.
ce samedi-dimanche, de 10h à 17h, à la bibliothèque du Mile-end, 5434 avenue du parc.
on parle de 10 000 livres et magazines à moins de 1$.
alors pour vos collages, livres altérés et autres, sans doute une bien belle source de visuel.
sans parler de faire provision de lecture pour les longs mois d'hiver à venir.

design rita, à découvrir


une annonce dans le journal de ce matin m'apprend que atelier multidisciplinaire design Rita a gagné le concours de la création d’une oeuvre pour récompenser les gagnants des Prix Arts-Affaires de Montréal. ce concours étant accompagné d'une bourse de 10 000$. félicitations aux gagnants. design rita cache trois designers : Karine Corbeil, Stéphane Halmaï-Voisard et Francis Rollin.

ce qu'on en dit dans le communiqué de presse (seule information disponible) : « Le trophée proposé par Rita est composé de quatre lettres « A », imbriquées les unes dans les autres, représentant d'une part les mots « Arts » et « Affaires », mais aussi le dynamisme entre ces deux pôles. Le jeu de répétition crée un rythme, qui varie selon l'angle de l'objet, car chaque lettre provient de caractères typographiques différents. Le choix des matériaux accentue aussi le contraste entre les formes et leur signification. Deux matières, à la fois brutes et nobles, ont été sélectionnées : le bois de merisier pour représenter l'univers sensible et riche des arts et l'acier corten, matière plus solide, mais tout aussi vivante, pour caractériser le monde des affaires. Ces matières s'entrecroisent et s'entremêlent pour créer une structure autoportante.»

comme j'aime bien le travail de cette petite boite dynamique, j'aurais bien aimé voir de quoi avait l'air leur proposition.
En attendant, découvrez leur diverses créations sur leur site.

one time only, projet nikelab

vendredi, septembre 29, 2006

l'animation avec papier découpé utilisé en transparence. tellement simple, on dirait un film d'animation des années 50, mais en version améliorée «technicolor». si ce n'était des souliers présentés rapidement à la fin, on pourrait presque penser à des films d'animation de l'onf.
comme quoi, une compagnie peut voir plus loin que son produit pour annoncer ce dernier.


divisée en trois parties, cette histoire qui débute dans l'espace, suit un météorite qui permet la fusion des animaux ou des plantes pour en créer d'autres. absolument superbe et créatif. il faut visionner les trois pour en apprécier toute la richesse. et je suggère de le faire plusieurs fois.

nike est souvent décrié pour ses politiques de production (j'en suis) mais comme compagnie dynamique et créative, graphiquement parlant, c'est inspirant.

quelques portfolios

mercredi, septembre 27, 2006

en haut à gauche • moitié dessin, moitié collage par carotte.

à droite • pour ses personnages Deborah Barrett. malheureusement, trop peu d'images.

en bas à gauche • marcel herms, des pays-bas. particulier...

à droite • un collage par jour, du portugal.

blanka, la galerie et son volet graphique

dimanche, septembre 24, 2006
la ligne est bien mince entre le graphisme, la recherche graphique, l'art, et l'art qui revendique.
trouvée cette galerie en ligne, blanka qui met de l'avant la recherche graphique entre autres choses. un volet important, mais oublié de notre métier.
peu diffusé, peu valorisé, l'aspect recherche graphique est pourtant ce qui nous permet d'avancer, de changer, d'évoluer. je ne crois pas qu'il faille attendre l'ouverture d'esprit d'un client pour soudain faire quelque chose de différent. il faut s'y faire la main par soi même, explorer, juste pour «voir».
bien que virtuelle, blanka organise des expos, des évènements autour du design, de la photo, de la musique, et offre à tous des affiches, des livres, des produits dérivés. quelque part en angleterre.
une belle idée.

les belles pages de david drummond

j'ai déjà parlé de la pauvre qualité graphique des pages couvertures de livres publiés ici. les couvertures sont trop souvent prises dans le carcan de la grille de la collection. aurions-nous des éditeurs frileux ?
heureusement que la nouvelle génération comme 400 coups ou la pastèque voient la vie autrement.

je voudrais souligner ici le très beau travail de david drummond. graphiste installé près de la bordure américaine. la grande qualité de son travail, la justesse de la mise en place des éléments, la force du lien entre le titre et le graphisme est d'une grande finesse. ce n'est pas une surprise qu'il soit gagnant de plusieurs prix. tous des romans anglophones. c'est triste pour nous.
je l'ai découvert via le bulletin grafika il y a quelques semaines.

collages de saison

vendredi, septembre 22, 2006

en essayant d'être zen, j'ai essayé de faire des collages en limitant le nombre de pièces collées.
j'ai fait mes fonds avec deux images collées (de vieux monotypes et des pages d'un catalogue touristique).
j'ai ensuite collé un cercle noir, un autre coloré, mais translucide et finalement un mot. j'ai mis toute la série sur ma page flickr.
pas certaine que ça soit si zen que ça...

penser «out of the box» avec le codebar

jeudi, septembre 21, 2006
comme nous devons intégrer le codebar dans tous produits vendus, pourquoi ne pas jouer avec la forme en autant que la lecture du code est possible ?
suite à cette idée, un collectif, sous le nom de «design barcode» (japon), en propose 200 variations. on nous rapporte que depuis, plus de 60 variétés sont déjà utilisées.
en créativité, on appelle ça «penser en dehors de la boîte» (out of the box). une autre expression intraduisible !

on peut voir la pub qui explique et démontre cette idée ici et voir plusieurs exemples ici.

journée sans voiture ?


tiré d'une chronique médias de steve proulx dans le journal voir de la semaine passée : «Depuis cinq ans, l'utilisation de l'automobile à Montréal s'est accrue de 10,5 % alors que la population a augmenté de 3 % seulement. Toujours à Montréal, 47 % des gaz à effet de serre proviennent des transports, et la qualité de l'air est mauvaise une journée sur cinq. Entre 1989 et 2002, le nombre de VUS sur les routes a doublé. Pour 77 % des Québécois, l'automobile est l'unique moyen de transport. Un luxe qui coûte en moyenne 9000 $ par an.
Je pourrais poursuivre ainsi pendant trois pages, mais ce serait futile.»
il parle d'une émission de télé, mais son point de vue sur la question est intéressant.

demain, 22 septembre est la journée sans voiture.
j'aime les transports en commun parce que quelque part, j'y gagne du temps. si j'avais une voiture, je ne pourrais pas lire autant, même chose quand je change de ville. je compte ça en heure de lecture.
le problème c'est que la vie urbaine est développée en fonction de la voiture. et quand on ne possède pas cette chose, on est un peu perçu comme quelqu'un qui n'est pas «arrivé» dans la vie. dommage.

je n'ai rien contre la voiture. c'est pratique, c'est bien vrai.
mais devant cette trop grande quantité de véhicules, il faudra bien penser à changer nos habitudes, avant de ne plus pouvoir respirer.

fortune cookie, le message qui fait sourire

lundi, septembre 18, 2006
dans un newletter créatif reçu récemment, ce petit commentaire m'a fait sourire :
« Fortune cookies are totally creative. They are random little quotes that come out of a cookie and have the ability to encourage» racontait l'artiste Angela Mack.

je les trouve bien beaux ces «fortune cookies», mais la plupart du temps pas très bons, un peu cartonné comme goût. il doit y en avoir des meilleurs, mais je ne saurais où les trouver.
Par contre, les messages sont toujours charmants. on arrive facilement à faire un lien entre notre vie et le message découvert.
à leur lecture on se sent rempli de sagesse asiatique grand public. et pourquoi pas.
la forme de l'«objet» est extraordinaire de simplicité. un autre petit chef d'oeuvre de design.

j'en garde un depuis une éternité. «votre bonheur est lié à votre conception de la vie».
je crois que c'est vrai.

on devrait tous en avoir un sac sous la main pour les jours de déprime. sourire garanti !

un groupe sur flickr les collectionne.

vous voulez participer, être vu ?

dimanche, septembre 17, 2006
encore quelques publications en ligne. en voici deux autres qui demande votre participation.

d'abord le magazine Anti, produit par revolverlover. prochain deadline le 13 octobre, sujet : le couple.
le premier numéro est sortie récemment ayant pour thème «born»
il s'agit ici d'une page ou deux par artiste. en grande partie des illustrateurs, quelques photographes et pas grand chose de graphique... alors, qui se lance ?


le deuxième est Humus qui en est à son septième numéro. la dynamique est différente. chaque artiste propose sur quelques pages un thème qui lui est propre. il y a l'avantage dans celui-ci d'avoir aussi accès à son site internet. ce que Anti n'a malheureusement pas fait dans son premier numéro.
ouvert aux participations, vous tentez votre chance en proposant quelques pages que vous placez sur leur «template» de base. toute l'information est sur leur site.

candy magazine : plus de 500 pages en ligne

candy est une publication disponible en ligne. on y présente des designers, des photographes, des illustrateurs, des joalliers, etc. bref, la création au sens large. on y voit plusieurs portfolios de gens talentueux qui travaillent dans les styles «à la mode» et heureusement quelques fois plus personnels.
le dernier numéro, candy_craft, est arrivé en ligne la semaine dernière. il faut télécharger deux parties d'environ 45 mg chacune. ça vous fera un total de plus de 500 pages à visionner sur votre ordi.
je salue ce genre d'initiative. ramasser autant de contenu, l'organiser, le mettre en page, le produire, un travail colossal !
j'ai essayé de faire un magazine typographique avec mes étudiants dernièrement et je me demande tous les jours si on va se rendre quelque part avec ça. tout le monde manque de temps. je sais.

un bémol par contre. pour un magazine de ce genre, je m'expliqe mal le conformiste de la mise en page. il s'agit d'une publication virtuelle qui pourrait se permettre d'explorer, et de sortir du «deux colonnes par page». dommage.

amsterdam et danny gregory

vendredi, septembre 15, 2006
j'ai parlé quelques fois de danny gregory ici. et j'ai aussi parlé à quel point je suis en amour avec le graphisme hollandais et la hollande, sa culture, sa façon de vivre, etc..
lorsque j'ai trouvé sur le site de gregory son carnet à dessin sur amsterdam. ça m'a fait tellement de bien !
vous avez pas idée.
pour partager le plaisir, tout le carnet ici.

retour sur les cartes de plastique

jeudi, septembre 14, 2006
j'en avais parlé en juillet
est-ce qu'une carte de crédit (ou de paiement) doit nécessairement être nulle graphiquement, avoir un look de vieux design des années 80 et avoir l'air d'appartenir à quelqu'un d'autre ? nous devrions avoir le choix de toute une gamme de modèles qui collent à notre personnalité.

les caisses desjardins avait déjà mis sur le marché un modèle transparent et maintenant ils proposent trois modèles différents, très illustratifs, réalisation de l'agence cri. mais elles sont encore offertes à la clientèle étudiante. est-ce que je dois comprendre que le reste de la population est ennuyante ? que nous utilisons nos cartes avec tristesse ? avouez que le marine, argent et or, c'est pas trop «hip hop la vie».

en tous les cas, un bon début, espérons que les autres institutions financières les copient. ça va mettre de la couleur dans nos portefeuilles !
grafika en parle ici.

projet typographique londonien

lundi, septembre 11, 2006
un projet à saveur typographique. rare. j'en ai pourtant trouvé un. Random-project.

l'équipe a découpé dans le magazine londonien «timeout» une centaine de mots pour ensuite les associer aux chiffres d’un à cent.
tous les participants ont fait le cours de typographie expérimentale du «London College of Communication».
il nous est possible de voir plusieurs résultats sur le site, mais pas complètement. frustrant...
et pour les autres, il y a une section postcard, ouverte au public.
ça donne des idées.

le «rebranding» jeune, hip, cool et j'en passe...

samedi, septembre 09, 2006
sur speak-up, ça sera pas trop long à lire et tellement éclairant sur les tendances faciles pour «mettre à jour» une identification visuelle.

ça commence avec un premier graphique que Tibor Kalman avait proposé dans le magazine ID en 87. ce graphique explique les grandes lignes d'une identification visuelle (branding). il utilise tout au long des exemples hilarants, mais justes. difficile de résumer la grande lucidité de ces commentaires grinçants inscrits tout au long de son graphique. ils sont d'une justesse sarcastiques qui fait du bien.


pratiquement vingt ans plus tard, Armin Vit a mis à jour le même graphique qu'il a appelé «rebranding». travail très populaire auprès des entreprises. rajeunir la marque !
on y retrouve les points suivants : ajouter un dropshadow, mettre des bas de casse (c'est jeune !), utiliser du ultra light (c'est cool) etc.
bref, vous voyez le genre. ça fait du bien à lire !

à passer à travers ce graphique rempli d'exemples de compagnies très connues, on se demande... est-ce que quelqu'un a vu le design passer quelque part ?

la blogueuse et ses stats

bon, oui, je vais voir mes stats souvent. j'avoue. j'imagine que c'est un réflexe qui doit se calmer avec le temps.

on voit des choses intéressantes dans les statistiques des visites d'un site. par exemple réaliser que quelqu'un s'est «tapé» tout mon blog dans la même journée. ce qui fait toujours un petit velour.
c'est comme ça que j'ai connu miss trop, du blog français tropctrop. elle fait de jolis «spots» d'illustrations «scènes de vie» sans parler des photos, escapades et autres. elle a commenté plusieurs sujets sur mon carnet lors de sa visite, dont quelques-uns qui étaient loin dans ma mémoire... en tous les cas, il y a plusieurs de ses visiteurs qui sont venus sur le mien depuis qu'elle en a parlé sur le sien. vous suivez ?

«the best of» festival des films sur l'art

vendredi, septembre 08, 2006

le festival des films sur l'art nous présente les gagnants de l'édition de mars dernier au Musée des beaux arts de Montréal. à travers le programme de cette année, on retrouve un film sur klee, une visite du musée de l'ermitage par ces employés «the hermitage dwellers», etc.
renseignements et programmation.
billet : 5 $ à l'entrée. pour quelques dimanches après-midi de ce début d'automne. début le 17 septembre.

deux projets sur artbureau

art bureau est un blog, une galerie d'art sur le web et un magazine où, ils précisent utiliser l'approche DIY (do it yourself).
j'ai découvert, à ma dernière visite sur leur site, deux propositions d'exercices en ligne.


d'abord «What's your number?» le projet de calendrier. vous choisissez un chiffre libre de leur calendrier, vous faites votre design, et vous envoyez-le tout. tous les renseignements sont sur cette page. peut-être votre proposition sera-t-elle choisie pour leur calendrier. faites vite, il reste peu de chiffres libres...


l' autre projet a pour point de départ une illustration de base, un casque d'astronaute, auquel vous appliquez le traitement de votre choix. encore là, les propositions les plus intéressantes seront diffusées.
allez hop, faites travailler vos petites cellules grises autrement !

explorations urbaines

mardi, septembre 05, 2006

ma soeur ginette, (à voir, son cahier d'esquisses et autres dessins sous le lien), m'a proposé ce site que nous avons trouvés, toutes les deux, bien captivant. tchorski
il s'agit d'excursions photographiques dans des édifices désaffectés en europe. l'intérêt est la beauté graphique des photos tout en découvrant des endroits qui sortent de l'ordinaire. c'est une source de textures et de compositions incroyables et ça va sûrement vous donner des idées.

design graphique et éducation

il y a toujours deux cotés à une histoire. en éducation, il y a le coté prof et le coté étudiant.

après les «1000 mots pour les étudiants et étudiantes en design graphique». cette fois-ci, on peut lire les «1000 mots (à compléter) pour les profs de design graphique».

je retiens quelques phrases tout de même...

«...tell them not to come to class next week if they don't bring in 12 sketches. And then thank your lucky stars when they arrive with 3.»
tellement vrai...

«Watch their faces.
...A class is a dynamic system changing minute-to-minute, depending on time of day, empty stomachs, the sun outside. And the VU meters for this system? Your students' faces. Read them and you'll know how you're doing. (Tip: Stop talking long enough to do that.)»

et oui, je passe bien du temps à observer mes élèves... et je suis mon instinct

pertinent pour les participants des deux cotés d'une classe !

autres banques d'images gratuites

lundi, septembre 04, 2006
voici deux banques d'images gratuites.
ça peut toujours servir pour des projets à petits tirages.
image after et morgue file.

art postal pour ce long week-end

samedi, septembre 02, 2006
ils reconnaissent s'être inspirés de l'idée de postsecret. moins touchant que ce dernier, mais plus fort artistiquement, voici le projet «enveloppe collective» en ligne depuis un peu moins d'un an.

de l'art postal ciblé sur l'enveloppe puisque le contenu n'a pas vraiment d'importance ici. plus de 180 personnes ont envoyé leur enveloppe décorée à une des adresses proposées. les destinataires (ou responsables du projet, ils sont trois) numérisent vos envois et les présentent sur le site avec quelques détails. l'idée au bout de tout ça est d'en faire un livre et de ramasser de l'argent pour quelques bonnes causes. tout est expliqué sur le site.
sachez que ce que vous leur envoyez leur appartient par la suite, mais comme il n'y a pas de réelle commercialisation du résultat, c'est pas bien grave. c'est un bout de votre créativité qui peut aider.

pour ceux et celles qui cherchent quelque chose de créatif, généreux et rapide à faire ce week-end !

le croquis qui fait sourire

vendredi, septembre 01, 2006
comme le reste, trouvé ce site par un hasard de liens.
un illustrateur de l'ohio, pour ce que j'en comprends. je continue d'y retourner à cause des sujets des croquis.
j'aime particulièrement ses «leçons de dessin», les «erreurs habituelles du dessinateur», etc.
les conseils de l'image ci-contre : éviter de faire un dessin hors foyer ou sur exposé...
il semble dessiner souvent d'un starbuck...
sans prétention et souriant.
Présenté par Blogger.
haut de la page